Libérons Olivier Dubois
www.change.org/liberonsolivierdubois
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 août 2022

Pour libérer Olivier Dubois, envoyons une carte postale à Emmanuel Macron

Ce samedi 6 août, le journaliste Olivier Dubois, détenu depuis 16 mois au Mali, va une nouvelle fois fêter son anniversaire privé de liberté. Pour rappeler l'urgence de sa libération, sa mère, sa soeur et son conjoint proposent une nouvelle mobilisation collective : l'envoi massif de cartes postales au président Emmanuel Macron.

Libérons Olivier Dubois
www.change.org/liberonsolivierdubois
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En vacances j'oublie tout, plus rien à faire du tout... ou presque :

Tout le monde connaît ce refrain...pendant que de nombreux franciliens profitent d'un repos mérité, de soleil, de farniente...notre famille invite les citoyens à un devoir de vacances. Rituel de l'été, oublié des uns et incontournable pour d'autres, la carte postale reste l'attention qui touche et rappelle à nos proches que nous ne les oublions pas.

Quoi de mieux que de remémorer à notre président Emmanuel Macron que Olivier Dubois, notre fils et frère a les pieds dans les sables, du soleil mais qu'il n'est pas en vacances au Mali.

Il va une nouvelle fois fêter son anniversaire privé de liberté ce 6 août, qu'il est détenu depuis 16 mois et qu'il sera captif depuis 500 jours le 21 août.

Nous nous demandons ce qui est entrepris pour son retour. Toujours sans réponse, nous lançons, donc l'opération, ce 6 août à midi !

Pour libérer Olivier Dubois, envoyons une carte postale à Emmanuel Macron pour son retour de Brégançon.

Il suffit de :

1) Se munir d'une carte postale respectueuse de son destinataire

2)  Copier le message de soutien suivant pour Olivier Dubois

" Bonjour Mr le Président,

Quand Olivier Dubois journaliste, rentrera t-il en France ?

500 jours...

Libérons Olivier Dubois "

3) Envoyer cette carte à l'Elysée, (sans timbre, c'est gratuit ;) :

Emmanuel Macron

Palais de l'Elysée

55 rue du Faubourg Saint Honoré

75008 Paris

4) Ecrire " fait " sous notre vidéo, et la partager à vos contacts et réseaux sociaux.

La mère d'Olivier Dubois, sa sœur Canèle Bernard et son conjoint, remercient les aoûtien(n)es, les juilletistes, les vacanciers, les actifs et les passifs, les citadins, les provinçiaux, les politiques de " drauche " comme de " guoite ", les votants comme les abstentionistes...et bien entendu les facteurs et tous celles et ceux dont le concours nous offre l'espoir de retrouver Olivier plus vite.

Merci de poursuivre, également, le relais de notre pétition, autre action d'utilité forte, et à nouveau, de rappeler/communiquer sur l'état d'urgence d'Olivier.

Une signature de plus est un citoyen de plus aux côtés d'Olivier et de notre famille.

"Il existe un crime de silence (...) nous ne serons pas accusés d'avoir parlé, mais de nous être tus.” François Mauriac

Pour rappel : 

Olivier Dubois a été Enlevé à Gao, le 8 Avril 2021, il est toujours captif, depuis 16 mois, aux mains du JNIM, Groupe Armé Terroriste affilié, à Al Qaida au Maghreb islamique. Le 5 mai 2021, une vidéo de 21'' a été diffusée sur les réseaux sociaux dans laquelle Olivier indique avoir été enlevé et demande à sa famille, l'état français de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour leur faire libérer.

Après 9 mois de silence, sans aucune nouvelle preuve de vie, le jeudi 6 Janvier 2022 dernier, afin d'alerter les citoyens français de la situation de notre famille - représentée par la mère, la sœur Canèle Bernard et son conjoint Benjamin Fouquoire - a décidé d'alerter les citoyens et de demander leur concours via une pétition en ligne, pour condamner cet acte et réclamer la libération, auprès de Mr Macron et Mr Goïta, de notre fils et frère, victime française d'enlèvement à l'étranger. Cette pétition recueille, désormais, le soutien de 110.000 citoyens !

Le 13 mars 2022 une nouvelle vidéo d'Olivier apparaît sur les réseaux sociaux malien et français, où Olivier s'adresse à sa famille et demande à son gouvernement " de continuer à faire son possible pour oeuvrer à ma libération, je suis conscient que mon cas est une petite chose face aux défis et évènements auquels il doit faire face, mais hier comme aujourd'hui je continue de garder espoir ".

Le 8 avril 2022 marque les 1 an de captivité d'Olivier. Ce jour-là est publiée une vidéo de soutien, avec des comédiens, acteurs, journalistes, musiciens, sportifs... qui demandent la libération d'Olivier Dubois.

Le Festival d'Avignon pour sa 76ème édition du 7 au 26 juillet soutien la cause, la situation d'Olivier Dubois et de sa famille. Le Tour de France 2022 à l'occasion de la Fête Nationale entend notre message et le relaye sur France Télévisions.

Le 6 août, une nouvelle action est menée par notre famille : une carte postale pour Olivier Dubois, à Emmanuel Macron pour son retour de Brégançon.

Pour Olivier Dubois journaliste, une carte postale à Emmanuel Macron. © Famille Olivier Dubois Journaliste

Pétition : www.change.org/liberonsolivierdubois

Contact: familleolivierdubois@yahoo.com

Twitter officiel: https://twitter.com/o_duboisfamille

Vidéo :https://youtu.be/fl9QG46dyPs

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié