Libre Pensee
Abonné·e de Mediapart

274 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 janv. 2023

Libre Pensee
Abonné·e de Mediapart

L’Extrême-Droite et la Laïcité : Entre voiles et  vapeurs !

Pour l'extrême droite, la loi de Séparation devrait disparaître quand on touche aux emblèmes chrétiens, et n'être appliquée que lorsqu'il s'agit de l'islam.

Libre Pensee
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Boulevard Voltaire nous en apprend une bien bonnePhilippe Vardon, membre de la direction nationale de Reconquête ! d’Eric Zemmour, et Président du principal groupe d’opposition municipale, est à l’origine de cette procédure.

Ainsi, madame Marie-Cécile Le Conte écrit : « En 2013, Philippe Vardon faisait condamner la municipalité pour avoir cédé des locaux aux musulmans pour un loyer dérisoire, afin que ceux-ci puissent y installer leur mosquée. Dix ans plus tard, c’est donc une nouvelle victoire pour l’Élu, à qui la Cour administrative d'appel de Marseille a donné raison, le 19 décembre dernier, en vertu de la loi de 1905. Mettre à dispositions le théâtre Lino-Ventura, à titre gracieux, a en effet été considéré comme une « libéralité assimilable à une subvention donnée à un culte ». La municipalité a, de ce fait, contrevenu à la loi de Séparation des Églises et de l’État. »

Ainsi  donc, Madame a les yeux de Chimène pour la loi de 1905 de Séparation des Églises et de l’État (comme quoi il ne faut jamais désespérer), quand il s’agit d’interdire une violation de la laïcité par les tenants de l’Islam. Là, le compte est bon, si l’on peut dire, c’est quasiment la danse des sept voiles.

Mais quand la même loi de 1905 prohibe la présence de statues de la Vierge sur des emplacements appartenant au domaine public ou des crèches catholiques dans les bâtiments de la République, Madame a des vapeurs et hurle à « l’anti-France » et à la violation des racines chrétiennes du beau Royaume de France.  Montjoie, Saint-Denis !

Dans la même revue numérique, on peut lire sous la plume de Madame Iris Bridier  : « On a failli se réjouir. La Libre Pensée partait en guerre contre Boulevard Voltaire ! Enfin, l'art de confronter les idées semblait renaître. Les homériques débats entre la droite et la gauche, les progressistes et les conservateurs, les libres penseurs et les penseurs libres allaient retrouver de la vigueur... Le pamphlet de Christian Eyschen paru le 18 janvier dans le club de Mediapart, en réponse à nos papiers récemment publiés sur un orchestre militaire ou la défense des crèches, n'aura pas su réchauffer l'hiver ni annoncer le nouveau printemps des idées. Il est tombé par terre, et ce n'est pas la faute à Voltaire. Le nez dans le ruisseau, c'est bel et bien de sa faute, à ce pataud. »

Comme Madame a un sens inné du Militaire, nous lui dédions cette réplique de John Rambo, dans le film éponyme: « Ce n’est pas moi qui ait versé le premier sang ». Mais la Libre Pensée n’a jamais attaqué Boulevard Voltaire, c’est cette revue numérique qui a pris pour cible la Libre Pensée, et nous n’avons fait que répondre sur le même ton. Madame entend incarner de tout temps des personnages mythiques du catholicisme, hier c’était « Sainte Geneviève », aujourd’hui on a droit à « Sainte Blandine ». Cette dame a le sens du martyre. 

Il faut bien exister en criant à la persécution, alors qu’on est soi-même une persécutrice. « Que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite ». Ce genre de syndrome porte un nom : le dédoublement de la personnalité. Deux pour le prix d’une, en quelque sorte.

La même Iris Bridier, qui décidément n’aime visiblement personne d’autre que ce qu’elle est, s’en prend maintenant à l’humoriste Pierre Palmade : Quand on vous disait qu’elle avait l’humour des corps de garde.

Elle a reçu le renfort d’André Bercoff à Sud-Radio qui recevait Marc Eynaud, journaliste chez Boulevard Voltaire . On reste toujours dans l’entregent du petit monde mondain de l’extrême-droite. André Bercoff a toujours pensé que plus il parlait fort, plus il parlait juste. Il a toujours confondu le volume du son, avec le volume des idées.

Source Wikipedia : « Sud Radio est une station de radio généraliste d'information générale, sociale, politique, économique, sportive et de débat, à dominante parlée et à vocation nationale. Station commerciale privée française de Catégorie E, elle est principalement diffusée dans le sud de la France et en région parisienne.

Originellement basée en Andorre afin de contourner la législation française interdisant les stations commerciales et privées, elle exploite la modulation d'amplitude avant d'être autorisée à émettre sur le sol français à partir des années 1980. Sa stratégie de développement l'a amenée à posséder des studios en trois endroits différents en Andorre (Andorre-la-Vieille), en France à Labège (en banlieue de Toulouse) et à Paris depuis 2017.

Sud Radio est une filiale de Fiducial Medias et est membre des Indés Radios et du Syndicat des radios indépendantes (SIRTI). À partir des années 2010, Sud Radio est critiquée pour l'espace qu'elle accorde aux théories complotistes ou aux idées d'extrême-droite. »

On connait le Baeckeoffe, délicieux plat alsacien à base de trois viandes. Plat de pauvres à l’origine pour acclimater les restes, il va devenir une référence culinaire. Par contre, le Bercoff n’a qu’une viande qui est faisandée comme chez tout réactionnaire. Dans quel nid se couche-t-il ? Au Berghof peut-être ? Mais ce n’est pas un aigle. Si je n’avais pas la plus grande admiration pour ce rapace magnifique qu’est la Buse, j’aurai bien une réponse.

Christian Eyschen

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

TotalEnergies est visée par une enquête préliminaire pour mensonges climatiques

Selon nos informations, la multinationale pétrolière est l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Nanterre à la suite d’une plainte au pénal pour « pratiques commerciales trompeuses ». Ce délit ouvre la voie à des sanctions pour « greenwashing ». Une première en France.

par Mickaël Correia

Journal

TotalEnergies : l’heure des comptes

TotalEnergies sait que ses activités sont nocives pour le climat depuis 1971. Pourtant, le géant pétrolier continue d’émettre autant de gaz à effet de serre que l’ensemble des Français·es. En pleine crise énergétique, TotalEnergies a annoncé début 2022 un bénéfice record de 14 milliards d’euros. Retrouvez ici nos articles et nos enquêtes sur une des multinationales les plus polluantes au monde.

par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade

Billet de blog

SOS solidarité pour famille intégrée en péril

Le recours contre l'OQTF du 6-12-22 a été rejeté. Cette famille, avec trois jeunes enfants est menacé de mort dans son pays, risque l'expulsion. Conséquence immédiate : logés au CADA (hébergements demandeurs d'asile) de Cebazat, ils seront à la rue le 31 janvier et si le 115 ne répond pas ce jour-là ou ne propose rien... SOS solidarité rapide et concrète dans ce billet. A vous de jouer.

par Georges-André

Billet de blog

Loi sur l’immigration : la nouveauté sera de rendre la vie impossible aux immigrés

Le ministre de l’intérieur, comme ses prédécesseurs, veut sa loi sur l’immigration destinée notamment à expulser plus efficacement les étrangers faisant l’objet d’une OQTF. Mais pourquoi, une fois de plus, le gouvernement ne s’interroge-t-il jamais sur les causes profondes de cette immigration ?

par paul report