lien-social
Abonné·e de Mediapart

109 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 juil. 2021

La colère en vidéo

Ecrivez et on ne vous lit pas. Criez et on ne vous écoute pas. Manifestez et on ne vous regarde pas. Il est vrai qu'il n'y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Alors des Assistantes sociales du Conseil départemental de l'Essonne ont emprunté la musique de Stromae dans un clip expliquant le sens de leur combat : résister face à la déliquescence de l'action sociale.

lien-social
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://youtu.be/5J4bxdTuG08

Ce projet est né à la suite de nombreux échanges entre collègues, au sein de notre service, qui faisaient état de plusieurs constats :

  • Une souffrance généralisée, un sentiment d’impuissance et un épuisement professionnel conduisant à de nombreux arrêts maladie et impactant de plus en plus notre vie personnelle (heures sup. quotidiennes, charge mentale qui explose)
  • Des réorganisations incessantes, massives, contradictoires et non concertées
  • Le sentiment d’être maltraité et de maltraiter en retour les personnes reçues, par manque de moyens
  • L’augmentation significative de notre charge de travail liée à des glissements de tâches administratives, la dématérialisation de nombreux services et dispositifs, et le désengagement massif des partenaires
  • Une véritable culture du chiffre devenant le seul indicateur retenu pour rendre compte de notre activité, qui ne tient pas compte du travail qualitatif effectué et qui génère une pression quotidienne
  • Une non considération et une non reconnaissance de notre travail au quotidien, de notre implication et engagement sur le terrain, au sein de la société, auprès d’une population de plus en plus vulnérable et précarisée. Ce sentiment s’est accentué d’autant plus devant l’absence de considération et d’information dans les médias suite au décès récent d’une collègue dans l’exercice de ses fonctions (où est passé l’hommage national ?)
  • Une inadéquation entre les besoins du public et les moyens mis à notre disposition
  • Une transformation inquiétante de notre métier. En effet, on nous demande d’être des gestionnaires de dispositifs, là où ces mêmes dispositifs ne devraient être que de simples outils mis à la disposition du public au service d’un accompagnement de qualité tendant vers l’autonomie
  • L’accompagnement social doit s’inscrire dans la durée afin d’instaurer une relation de confiance et une écoute suffisante pour permettre à l’autre d’avancer à son rythme et d’être moteur dans la résolution de ses difficultés. Aujourd’hui, notre contexte de travail nous éloigne de plus en plus de cela et nous conduit à apporter des réponses immédiates et dans l’urgence, sans réflexion et analyse.

 Face à ce mal être et à cette perte de sens, nous avons alerté à plusieurs reprises notre hiérarchie sans réelles réponses apportées, autre que le prétexte de la crise sanitaire. Dans la lignée du personnel soignant et ayant conscience que les nouveaux moyens de communication peuvent avoir plus d’impact qu’une manifestation locale, nous avons créé cette vidéo pour alerter le grand public de notre souffrance et de la détérioration des moyens mis au service du public. C’est un moyen également de créer une dynamique avec tous les autres travailleurs sociaux qui voient aussi leurs conditions de travail se dégrader, et de défendre les valeurs du travail social.

Suivez les infos, initiatives et billets sur www.lien-social.com

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — États-Unis
L’écrivain Salman Rushdie poignardé
Salman Rushdie se trouvait sous assistance respiratoire, après avoir été poignardé le 12 août, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole sur une scène de l’État de New York. De premiers éléments sur le profil de l’agresseur témoignent d’une admiration pour le régime iranien.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Le piège du nucléaire
Maintenant que la France est en proie à des incendies en lien avec le réchauffement climatique, que notre pays manque de plus en plus d’eau et que notre président et ses ministres, après avoir renationalisé EDF, nous préparent un grand plan à base d’énergie nucléaire, il serait temps de mettre les points sur les « i ».
par meunier
Billet de blog
Réagir avant qu'il ne soit trop tard 2/4
L’avenir n’est plus ce qu’il était ! La guerre en Ukraine, la menace nucléaire, la crise alimentaire, le dérèglement climatique, les feux gigantesques de l’été, les inondations meurtrières, autant d’épisodes anxiogènes de la modernité face auxquels nous devons impérativement réagir. Ces désordres du monde constituent une opportunité à saisir pour modifier notre trajectoire
par HARPAGES
Billet de blog
Face aux recommandations du GIEC, comment réconcilier l’écologie avec le nucléaire
L'écologie politique a toujours manifesté une aversion contre le nucléaire. Pourtant, cette source d'énergie décarbonée n'est pas dénuée d'intérêt. D'où vient alors ce désamour pour le nucléaire ? Le nucléaire devrait se guérir de deux maux: sa filiation militaire qui met en exergue sa dangerosité, et l'absence d'une vision stratégique renouvelée et forgée avec l'adhésion de la société.
par francois brechignac
Billet de blog
Le nucléaire sans débat
Où est le débat public sérieux sur l'avenir du nucléaire ? Stop ou encore ? Telle est la question qui engage les générations futures. Une enquête remarquable et sans concession qui expose faits et enjeux. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement