La tribune anonyme contre Trump publié par le NYT est irresponsable

Une tribune anonyme publiée dans le New York Times sème le chaos à la Maison Blanche. Trump en prend pour son grade, mais c'est la démocratie qui en ressort affaiblie.

Quelques réflexions à chaud sur ce que je considère être une publication irresponsable et lâche :

1) Son contenu ne nous apprend rien que l'on ne savait déjà : Trump est incompétent, dangereux, dépourvu de morale et d'ossature idéologique. Et si l'administration américaine fonctionne à peu près, c'est grâce aux équipes de fonctionnaires autour de Trump, dont l'auteur de cette tribune anonyme se targue de faire partie.

2) Le contexte est important : la tribune sort le lendemain de la pré-parution d'un livre explosif sur l'administration Trump, dont l'auteur n'est autre que le journaliste ayant révélé le Watergate. Les extraits du livre sont accablants pour Trump, et rejoignent les points mentionnés plus haut. Second aspect, les midterms arrivent dans moins de deux mois, et comme je l'ai expliqué sur mon blog, le parti démocrate est donné favori (à 4 contre 1) pour remporter une majorité à la chambre des représentants, ce qui lui permettra de déclencher des dizaines de commissions d'enquête qui devraient détruire la présidence de Donald Trump, et endommager sérieusement la crédibilité du parti républicain. Enfin, cette semaine ont lieu les auditions publiques du juge Kavanaugh, nommé par Donald Trump pour un poste (à vie) à la Cour suprême. Ce juge extrémiste donnera une majorité pour les 20 ans qui viennent à l'ultra droite à la Cour Suprême, l'institution la plus puissante et importante des USA.

3) Parce qu'elle provient d'un haut fonctionnaire et qu'elle est écrite sous couvert de l'anonymat, elle va faire beaucoup parler d'elle. Pire, l'auteur évoque le 25ème amendement (qui permet de destituer un président pour incapacité), ce qui risque de rendre Trump encore plus furieux.

4) Que son auteur soit animé de bonnes intentions comme il veut nous le faire croire, ou qu'il s'agisse d'un début de rébellion qui vise à pousser Trump dehors, où d'un simple calcul personnel pour dédouaner le parti républicain des catastrophes à venir en cas de défaite aux miderms, cette tribune me parait contreproductive, lâche et irresponsable. Lâche car si la situation est aussi grave que l'auteur l'affirme, la seule chose responsable à faire serait de démissionner tout en signant cette tribune publiquement, et en apportant les preuves de la gravité de l'état mental de Donald Trump. C'est irresponsable, car cette publication va isoler encore plus Donald Trump (qui écoutera encore moins ses conseillers) et va affaiblir les garde-fous (qui oseront moins s'interposer face à Trump après cette publication).

5) Enfin, cette tribune qui se veut un témoignage de la défense de la démocratie par des hauts fonctionnaires dédiés à leur pays avant tout, montre surtout l'existence d'un État dans l'État, qui empêche Donald Trump de mener la politique pour laquelle il a été élu (ce qui est rendu possible par son incompétence) et constitue une attaque à la démocratie. Soit on utilise le 25th amendement, soit on sert fidèlement un président élu. Mais signer des tribunes anonymes pour se vanter d'être un garde-fou ne peut que diviser encore plus la nation, entre les partisans de Donald Trump qui vont se sentir trahis par les institutions, et ses opposants encore plus alarmés par son degré d'incompétence.

Ironiquement, c'est à Trump que le coup profite le plus. Pas sûr qu'il soit assez intelligent pour s'en rendre compte...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.