Désinformation ou incompétence

Ce matin dans son émission sur France Culture, Guillaume Erner a dialogué avec Edwy Plenel sur le désamour des français pour les médias et la presse en particulier, exacerbé par la dénonciation des gilets jaunes. A cette occasion, le cofondateur et président de Mediapart avec une légitimité fondée sur 40 ans de journalisme dont 25 au Monde a rappelé ce que devaient être les obligations de la profession en donnant la priorité à la recherche de l'information fruit de longues et souvent difficiles enquêtes des journalistes puis seulement après les commentaires. Donner de l'information c'est ce à quoi œuvre Mediapart et a conduit notre interlocuteur à revenir sur l'allocution traditionnelle de fin d'année du président de la République pour rectifier ses propos sur la dépense publique.

Ainsi Emmanuel Macron, toujours en donneur de leçons, a culpabilisé la quête des français pour plus de protection sociale en dénonçant en ces termes la dérive du déficit public par ce propos "nous dépensons pour le fonctionnement et en investissement pour notre sphère publique plus que la moitié de ce que nous produisons". Citant ses sources, Edwy Plenel a dénoncé la fausseté de cette information car ce rapport n'est que de 25%. L'erreur est de taille et cela relève t-il de la désinformation ou de l'incompétence du discoureur, ancien inspecteur des finances et ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique? Comment ne pas faire le rapprochement avec autrefois son propos provocateur sur "le pognon de dingue que coûtaient les  aides sociales "en s'interrogeant sur la justification  de cette interpellation!

Cette dénonciation d'Edwy Plenel requiert une mise au point de l'Elysée  qui ne peut ignorer la controverse ainsi soulevée par Mediapart sur le peu de véracité du message délivré par le Président de la République. Il en va de sa crédibilité aux yeux des 11 millions de français qui ont écouté son allocution. Espérons qu'à leur tour la presse et les médias relaieront cette illustration de la désinformation telle que dénoncé par Edwy Plenel.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.