A propos de l'article : « Macron n'est pas devenu président par hasard »

Contrairement à la stratégie du silence qu'il est navrant de constater chez la députée LR Annie Genevard, bras droit de Laurent Wauquiez, je ne risque pas de cacher et j'ai au contraire le plaisir de signaler un article assez bien argumenté mais avec lequel je ne suis pas d'accord

Il est intitulé : « Macron n'est pas devenu président par hasard », et signé Parker Pointu. Il vise évidemment Emmanuel Macron, et il est facile à trouver sur internet,

 

A - Pour que les choses soient claires, je précise que j'ai fait tout ce que j'ai pu pour que Macron passe devant Fillon lors de la campagne des dernières élections présidentielles

Je ne le regrette pas, mais c'est sans illusion, parce que :

1°) le pouvoir des médias est au dessus du pouvoir politique, il a donc toute possibilité d'imposer au pouvoir politique la corruption qui peut lui être elle-même imposée par ses éminences grises

2°) il serait absurde de miser sur un nouveau monarque, aussi génial soit-il, pour développer à lui seul un fonctionnement réellement démocratique, dans une République où tout est fait pour qu'elle soit monarchique

Les manoeuvres des médias pour infliger au nouveau président le fonctionnement qu'ils ont si bien su infliger aux pouvoirs précédents conforte encore mon refus des illusions quant aux effets de la seule révolution Macron

 

B – Voir, donc, si vous ne l'avez pas déjà reçu par ailleurs, l'article en question, signé Parker Pointu : « Emmanuel Macron n'est pas devenu Président par hasard... » daté d'août 2017

http://corto74.blogspot.fr/2017/08/emmanuel-macron-nest-pas-devenu.html

Cet article appelle les remarques suivantes

 

C - La percée de Macron a été exceptionnelle, mais auparavant, la percée de Fillon l'avait été également

La chance de Fillon, celle qui lui a donné la certitude à 100% qu'il allait devenir président, ça avait été d'être le numéro trois des Républicains. Les deux favoris, Sarkozy et Juppé, se sont entredéchirés, et le futur recordman de la déconfiture s'est ainsi retrouvé en tête au premier tour des primaires de la droite, alors qu'il était auparavant en net retrait par rapport aux deux autres

 

D – Fillon, dont on veut encore nous faire croire qu'il a été victime d'un complot, avait commencé d'être fabriqué par les éminences grises du pouvoir dès le printemps 2003.

Il a fait sa première grande apparition à la télévision, donc, au printemps 2003,à l'occasion de manifestations concernant les retraites des fonctionnaires

 

E - Il a alors fait l'exploit de juxtaposer, à une dizaine de minutes d'intervalles, avec une égale conviction, la principale fausse vérité de la droite et la principale fausse vérité de la gauche, c'est à dire, en schématisant à peine :

1°) « si on travaille plus, ça crée des emplois », pour la droite, et

2°) « si on travaille moins, ça crée des emplois » pour la gauche

A partir de là, si les médias avaient fait honnêtement leur boulot, ils auraient fait remarquer, comme l'a fait Ortograf-FR :

Deux convictions incompatibles entre elles font un discours de Polichinelle

et alors, Fillon n'aurait jamais eu aucune chance de devenir président

S'il a bien failli le devenir, c'est grâce à la complicité des médias, eux mêmes téléguidés par les éminences grises du pouvoir économique

 

F – Remarque complémentaire. Le microcosme en question, y compris Fillon, était donc ainsi totalement incapable d'aborder honnêtement le principal problème politique mondial actuel, où se combinent les records de productivité, le chantage à l'emploi, et le développement de la précarité

 

G - Dès le même printemps 2002, le futur responsable de la Bérézina de la droite a sorti de son chapeau une astuce politicienne géniale pour compenser sa nullité politique : son équipe a mobilisé en douce des hommes de main pour attiser la division entre le monde des PME et celui des fonctionnaires

La preuve de ce coup fumant est donnée dans le tract intitulé : « Marchands d'orthographe, fabricants de haine »

http://alrg.free.fr/2014-pdf-lrg/d580-904-1p-marchans-d-orto-haine-tract.pdf

 

Remarquer aussi que le discours de Fillon se voulait rassembleur des discours de droite et de gauche, alors qu'en même temps était téléguidée une manif de rue attisant la division entre PME-artisans supposés de droite, et fonctionnaires supposés de gauche

Ce double jeu est tout particulièrement pratiqué par le parti de Laurent Wauquiez et Annie Genevard

 

H – La présentation de l'ascension d'Emmanuel Macron donnée par Parker Pointu comporte une inversion entre les causes et les effets

Les éminences grises du pouvoir économique ont certes bien repéré en Macron un individu exceptionnel pour tenir la fonction de président, mais le virage qu'elles avaient décidé avait commencé avant la fin de la présidence Hollande

Ce changement de cap, plus que jamais en vigueur actuellement, consiste à casser sans en avoir l'air la vieille guéguerre entre le pouvoir syndical et le pouvoir patronal au profit de ce dernier

Les classes moyennes et populaires n'étaient pratiquement plus défendues par cette guéguerre. C'est pourquoi elles n'ont plus guère de motivation pour l'entretenir, contrairement à ce que le journal de 20 heures d'Anne-Sophie Lapix voudrait nous faire croire

 

Remarque : il est donc grand temps de réaliser que, désormais, la seule défense du français moyen est dans la rediffusion spontanée des vérités interdites, par courriel ou par tract

 

I – Calcul des médias pour éliminer Fillon : c'est faux!

a) c'est faux, d'abord, parce que les médias, pour rester maitres du jeu, s'arrangent toujours pour avoir un résultat à à peu près 50-50 entre deux candidats qui leur conviennent également.

Tout en nous fabriquant Macron, leur idée était de garder un certain équilibre entre les quatre candidats Sarkozy, Juppé, Fillon, et Macron

 

b) une preuve de l'absence de calcul pour éliminer Fillon est donnée par l'article intitulé :

« C'est la guérilla de l'information qui a coulé François Fillon »

Citation :

« Avant l'affaire Fillon, le système était parfaitement verrouillé. A cause de ce baillonnage de l'information, les médias en plein discrédit étaient contraints de redorer leur image en nous faisant quelque coup médiatique pour faire croire qu'ils ne nous cachent rien »

Une preuve de cette nécessité de participer à quelque alerte , c'est la sortie du livre à scandale intitulé : « Mais qui sont les assassins de l'école ? », par une rédactrice en chef adjointe du Nouvel Obs

Voir :

« Un livre à la limite d'être censuré : « Mais qui sont les assassins de l'école française ? » », pdf, 1 p. :

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g197-g10-fly-1p-un-livre-a-la-limite-d-etre-censure-sur-les-assassins-de-l-ecole-fse-c-tract.pdf

et :

« « Assassins de l'école » : l'expression divise la gauche et met en évidence la filouterie de la droite », pdf, 2 pages :

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g236-h01-2p-assassins-de-l-ecole-divise-la-g-et-montre-filouterie-de-la-droite-c-tract.pdf

 

c) Une remarque supplémentaire assez cocasse : l'article : « C'est la guérilla de l'information qui a coulé François Fillon » a été sous chape de plomb jusqu'à tout récemment. Il était en quelque sorte banni par la stratégie du silence de la coalition réunissant les insoumis de Mélenchon et les républicains d'Annie Genevard,

L'industrie du mensonge de cette coalition a

- d'un côté, pratiqué un matraquage d'opinion avec l'idée d'un Macron fabriqué par les grandes fortunes, comme s'il n'en avait pas été de même pour ses prédécesseurs!!! laughing

- et en même temps étouffé le point de vue pourtant argumenté selon lequel c'est la guérilla de l'information qui a, en fin de compte, amené les médias à répéter, tels des roquets ou des perroquets, ce qu'ils n'avaient au départ pas du tout l'intention de dire

Au moment où j'écris ces lignes, « C'est la guérilla de l'information qui a coulé François Fillon » se retrouve tout juste référencé depuis très peu de temps dans Google. Il y a seulement trois jours, en mettant un copié-collé du titre dans Google, ça ne donnait rien

L'explication de ce revirement est toute simple : cet article et son résumé pdf sont cités avec leurs adresses dans le courriel intitulé :

« Tactique du coucou en politique: les exploits osés d'un jeune député LR »,

et cet article vient d'être adressé à environ 3000 destinataires différents en deux jours. Ils ont donc été cliqués suffisamment de fois pour que Google s'en aperçoive et soit obligé d'en tenir compte!!!

 

Les adresses en question :

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/290317/cest-la-guerilla-de-linformation-qui-coule-francois-fillon

et, pour le résumé sur une page, au format pdf :

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g271-h03-fly-1p-c-est-guerilla-de-l-info-qui-a-coule-fillon-tract.pdf

 

I – En conclusion : rien d'étonnant si la vérité biaisée de Parker Pointu arrive à tromper beaucoup de monde

Les techniques de tromperies qui nous font sans cesse gober de tels mensonges sont parfaitement connues par les initiés, mais systématiquement cachées à grand public soigneusement maintenu, dans toute la mesure du possible, dans la naïveté et l'ignorance

Le livre qui les révèle a été écrit il y a plus de trente ans par l'écrivain français Vladimir Volkoff, il est intitulé : « La désinformation, arme de guerre »

Voir :

« Enfin ! Quand on découvre « La désinformation, arme de guerre », tout devient clair ! »

- dans les blogs de Mediapart :

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/310118/enfin-quand-decouvre-la-desinformation-arme-de-guerre-tout-devient-clair

- en version pdf, 8 pages :

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g385-i01-8p-la-desinfo-arme-de-guerre-enfin-tt-devient-clair-c-tract.pdf

 

Pour vacciner vous-mêmes vos proches contre l'entretien criminel de la naïveté populaire, il vous suffit alors de diffuser cet article sous la forme qui vous convient. Pas d'effet secondaire indésirable laughing

 

Résumé  du présent article au format pdf  sur une page:

« Après l'affaire Fillon : une combinaison d'intox et de stratégie du silence »

http://alrg.free.fr/A-2018-JANVIER-PLCP-DROIT-AU-DEBAT/g407-i03-fly-1p-affaire-fillon-intox-strategie-du-silence-tract.pdf

C'est une réponse à l'article : « Emmanuel Macron n'est pas devenu Président par hasard... »

 

Ortograf-FR (Louis Rougnon Glasson) doc g405-i03 mars 2018 A propos de « Macron n'est pas devenu président par hasard »

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.