Le forum "Enfant aujourd'hui, citoyen demain" vu par deux dessinateurs

Voici les dessins de Bertrand Lecointre et François Bouet qui ont croqué les débats du forum Enfant aujourd'hui, citoyen demain du 27 mars à Montpellier et m'ont gentiment permis de les mettre sur ce blog.

Voici les dessins de Bertrand Lecointre et François Bouet qui ont croqué les débats du forum Enfant aujourd'hui, citoyen demain du 27 mars à Montpellier et m'ont gentiment permis de les mettre sur ce blog. Moi j'ai bien tenté de dessiner les dessinateurs mais comme j'étais censée animer les débats... Vous pouvez aussi aller écouter les débats. Ou écouter les débats en regardant les dessins. En tout cas regarder les dessins.

Ce n'étaient pas tout à fait les états généraux de la sécurité à l'école. On a parlé droits de l'enfant, violence des élèves et... violence de l'institution scolaire.

 © Bertrand Lecointre © Bertrand Lecointre

 © François Bouet © François Bouet

Le dernier débat rassemblait des désobéisseurs de tout crin :

 © Bertrand Lecointre © Bertrand Lecointre

Un Robin des Bois qui refusent de couper le courant aux mauvais payeurs :

 © Bertrand Lecointre © Bertrand Lecointre

Un faucheur d'OGM :

 © François Bouet © François Bouet
Le mot de la fin :

 © François Bouet © François Bouet

J'ai un doute soudain sur cette conclusion. La formule convient certes à de nobles causes, mais ça marche aussi pour la loi Mallié qui, en juillet 2009, a légalisé une ouverture dominicale jusqu'alors pratiquée en toute illégalité par les commerçants de la zone de Plan-de-Campagne. Ou encore avec la loi sur l'ouverture des paris en ligne qui ne punira pas les sites de poker ou de paris sportifs qui se sont lancés avant la légalisation. Donnant ainsi «une prime aux tricheurs». Loin de moi l'idée de comparer les enseignants désobéisseurs ou les faucheurs volontaires aux groupes de pari en ligne ou à la grande distribution (Même si on ne partage pas les idées des enseignants désobéisseurs et des faucheurs d'OGM, on ne peut, en toute bonne foi, pas les accuser d'être financièrement intéressés). Juste remarquer que la pratique de la désobéissance soulève de vraies questions...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.