Voir tous
  • Dans le cortège marseillais du 1er mai 2017

    Par Louise Fessard
    Margot, Jade et  Maïa, lycéennes à Saint-Charles. © LF Margot, Jade et Maïa, lycéennes à Saint-Charles. © LF
    Ils ont manifesté lundi 1er mai 2017 à Marseille pour le progrès social mais surtout contre l’extrême-droite.
  • Ali Ziri: « On ne peut pas enterrer la vérité »

    Par Louise Fessard
    «Qui a tué Ali Ziri», documentaire de Luc Decaster, sort en salle le 7 octobre 2015. Vous souvenez vous ? Le 11 juin 2009, Ali Ziri, retraité algérien de 69 ans, décédait par asphyxie après deux jours de coma, suite à son interpellation par la police à Argenteuil. Depuis, le parti socialiste est arrivé au pouvoir. Mais rien n'a changé.
  • Le 25 juin à 18h45 au relais de Belleville à Paris : comment en finir avec les contrôles au faciès

    Par Louise Fessard
    Engagement du candidat socialiste François Hollande lors de la présidentielle de 2012, la lutte contre les contrôles au faciès est restée lettre morte, en dehors de quelques mesures symboliques comme le toilettage du code de déontologie de la police et gendarmerie nationales. Le récépissé, agité pendant la campagne, s'est heurté à l'opposition de Manuel Valls et des syndicats de police.
  • A Marseille, Alternatiba entre en désobéissance civique contre Gaudin

    Par Louise Fessard
    «Changeons le système, pas le climat.» C’est le slogan du tour de France à vélo d’Alternatiba, parti le 5 juin 2015 de Bayonne pour mettre en lumière les initiatives citoyennes contre le réchauffement climatique. Partout sur le passage de ces joyeux tandems (dans environ 70 villes) se dressent des villages alternatifs, sur le modèle du festival qui avait rassemblé 12 000 personnes en octobre 2013 à Bayonne. Partout, sauf à Marseille où Jean-Claude Gaudin, le maire (Républicain) de la deuxième ville de France, s’est distingué mercredi 17 juin en refusant la tenue  dans son beau centre-ville du village Alternatib'Aïoli prévu les 27 et 28 juin.
  • Des pizzaïolos du cannabis ? Décryptage d’un buzz

    Par Louise Fessard
    L’info sortie dans La Provence jeudi 21 mai 2015, a fait le tour des télés et médias nationaux. A Val-Plan, une cité du 13e arrondissement de Marseille, les dealers proposeraient des cartes de fidélité : dix barrettes de shit achetées, une offerte.
Voir tous