Noailles, la campagne des municipales en affiches

La campagne municipale se lit aussi sur les murs. A Noailles, quartier populaire du centre-ville de Marseille (1er arrondissement), les affiches électorales sont omniprésentes au dessus des étals des marchands. Elles se mêlent et disparaissent parfois sour les annonces de concerts, de publicités pour des forfait téléphoniques vers le Maghreb ou pour des vols à prix cassés vers l'Algérie, ainsi que les avis de décès.

La campagne municipale se lit aussi sur les murs. A Noailles, quartier populaire du centre-ville de Marseille (1er arrondissement), les affiches électorales sont omniprésentes au dessus des étals des marchands. Elles se mêlent et disparaissent parfois sour les annonces de concerts, de publicités pour des forfait téléphoniques vers le Maghreb ou pour des vols à prix cassés vers l'Algérie, ainsi que les avis de décès.

Dans l'entre-deux-tours, des affiches Gaudin ont sont apparu, remplaçant celles des candidats UMP de secteur © LF Dans l'entre-deux-tours, des affiches Gaudin ont sont apparu, remplaçant celles des candidats UMP de secteur © LF
Les mêmes à la sortie du métro Noailles, dans ce quartier habituellement plutôt à gauche. © LF Les mêmes à la sortie du métro Noailles, dans ce quartier habituellement plutôt à gauche. © LF
Rue Longue des capucins, chaque commerçant affiche la couleur. © LF Rue Longue des capucins, chaque commerçant affiche la couleur. © LF

Au-dessus de l'étal voisin, c'ets la liste citoyenne de Pape Diouf qui est à l'honneur.  © LF Au-dessus de l'étal voisin, c'ets la liste citoyenne de Pape Diouf qui est à l'honneur. © LF
Sont également apparues des tracts contre le candidat PS Mennucci dénonçant le mariage gay et de la «théorie du genre» © LF Sont également apparues des tracts contre le candidat PS Mennucci dénonçant le mariage gay et de la «théorie du genre» © LF
Attaques contre l'un des colistiers de Mennucci, Jocelyn Zeïtun, président de l'association du bien-être du soldat israélien. © LF Attaques contre l'un des colistiers de Mennucci, Jocelyn Zeïtun, président de l'association du bien-être du soldat israélien. © LF
Appel pour le meeting du collectif des indignés de la cité phocéenne, qui a rassemblé les Comoriense de Marseille le 12 janvier  © LF Appel pour le meeting du collectif des indignés de la cité phocéenne, qui a rassemblé les Comoriense de Marseille le 12 janvier © LF
Quand les affiches se télescopent. © LF Quand les affiches se télescopent. © LF
Les affiches du Front de gauche du premier tour qui disparaissent déjà. © LF Les affiches du Front de gauche du premier tour qui disparaissent déjà. © LF
Le FN est arrive en deuxième position dans la ville, devant le PS. © LF Le FN est arrive en deuxième position dans la ville, devant le PS. © LF
En remontant la rue d'Aubagne, les affiches électorales se font rares.  © LF En remontant la rue d'Aubagne, les affiches électorales se font rares. © LF
Vers le Cours Julien, elles laissent place aux tags, affiches de concert et affiches anarchistes. © LF Vers le Cours Julien, elles laissent place aux tags, affiches de concert et affiches anarchistes. © LF
Ou aux appels aux «rassemblements antifascistes» © LF Ou aux appels aux «rassemblements antifascistes» © LF
Le carnaval de la Plaine a donné lieu à des affrontements avec des CRS et plusieurs interpellations. © LF Le carnaval de la Plaine a donné lieu à des affrontements avec des CRS et plusieurs interpellations. © LF
Sur les vitrines d'une banque, quartier de la Plaine. © LF Sur les vitrines d'une banque, quartier de la Plaine. © LF

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.