Pendant ce temps au Parlement européen...

 

Contre toute attente, la commission de l'Environnement du Parlement européen a rejeté jeudi le délai demandé par certains parlementaires pour plafonner les émissions de dioxyde de carbone (CO2) des voitures. Le lobby automobile avait fait campagne pour la mise en place de délais, et un groupe de députés conservateurs allemands appuyait notamment cette demande, évoquant le risque d'une baisse des exportations de plusieurs milliards d'euros et la disparition de milliers d'emplois. Mais l'Allemagne évoque désormais ouvertement un système d'opt-out pour son industrie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.