Luc Rigal
Abonné·e de Mediapart

50 Billets

5 Éditions

Billet de blog 26 juin 2013

26 juin : journée de solidarité avec les ouvriers grecs autogérés de Vio. Me.

Cette usine de Thessalonique, abandonnée par sa direction en 2011 et reprise depuis en coopérative par ses employés, réclame du gouvernement Samarás les moyens légaux d’exister.

Luc Rigal
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Cette usine de Thessalonique, abandonnée par sa direction en 2011 et reprise depuis en coopérative par ses employés, réclame du gouvernement Samarás les moyens légaux d’exister.

Les ouvriers de Vio. Me. (Viomichaniki Metaleftiki) sont sans salaires depuis mai 2011. Suivant l’exemple des entreprises autogérées argentines et des anciennes coopératives agricoles grecques, ils ont décidé de reprendre eux-mêmes la production qu’ils ont relancée avec succès en février 2013. Ils se battent depuis pour bénéficier du cadre juridique qui permettrait à leur initiative de perdurer et obtenir l’allocation exceptionnelle de chômage, concédée dans de nombreux cas similaires. Mais l’État s’y refuse et tente par tous les moyens d’étrangler une lutte susceptible d’en inspirer d’autres. Vio. Me. a reçu de nombreux témoignages de soutien de Grèce et de l’étranger (Melbourne, Washington, Tokyo, Berlin), et de personnalités telle que Naomie Klein.

Le 26 juin, est organisée une journée internationale de solidarité. On peut y participer en copier-collant la lettre-modèle suivante et en l’envoyant par mail à l’ambassade grecque à Paris : mfapar@wanadoo.fr

  sites :

http://www.viome.org/p/francais.html

. http://www.autogestion.asso.fr/?p=3282

  courriel Vio. Me. : protbiometal@gmail.com


Monsieur l’ambassadeur,

Les salariés de l’entreprise de Thessalonique Viomichaniki Metaleftiki (Vio.Me.), anciennement filiale du groupe Philkeram Johnson, n’ont pas été payés depuis deux ans. Aussi ils occupent leur usine et ont lancé une production de produits ménagers écologiques depuis février 2013.

Face à l’abandon de cette entreprise par ses anciens propriétaires, et souhaitant stabiliser et régulariser leur activité, ses 38 travailleurs entendent pérenniser son exploitation sous forme de coopérative ouvrière. Pour cela, ils demandent à recevoir une indemnité extraordinaire de chômage ainsi que la régularisation de leur activité et la cession du site.

Dans la situation de fort chômage que connaît actuellement l’Union européenne, une telle démarche ne peut rester sans réponse et c’est la raison pour laquelle je vous demande, Monsieur l’ambassadeur, de faire part auprès des autorités compétentes de votre pays de mon soutien à l’initiative des ex-salariés de Vio.Me. et à leur demande de régularisation.

Veuillez agréer, Monsieur l’ambassadeur, l’expression de ma considération distinguée.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Ukraine, la guerre sans fin ?
La guerre déclenchée aux portes de l’Europe par l’invasion russe en Ukraine s'éternise. Va-t-on vers une guerre sans fin ? Et aussi : enquête sur le président Volodymyr Zelensky, la voix de l’Ukraine dans le monde.
par À l’air libre
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal — Diplomatie
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann

La sélection du Club

Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone