Evènement exceptionnel à NICE en mai 2013, le colloque pour le 70° anniversaire de la création du CNR par Jean MOULIN.

 

L’association  

« Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR » 

Organise à NICE 

Les samedi 25 mai, dimanche 26 mai et lundi 27 mai 2013.

 

Un colloque pour le 70° anniversaire de la création du CNR par Jean Moulin.

 

 

Nous sommes une association appelée "Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR". Cette association est basée à Nice. Elle a pour but de promouvoir les acquis et les idéaux du "Conseil National de la Résistance". Nous, membres du CNR, avons depuis longtemps déjà, inscrit dans les actions prioritaires de notre association pour l'année en cours, un événement majeur à savoir : la célébration à Nice du 70° anniversaire de la création du CNR.

 Pourquoi à Nice? Une des raisons est que la ville de Nice a joué un rôle majeur pour l'unification des Résistances sous la direction de Jean MOULIN. Il avait ouvert une galerie d'art dans cette ville, la galerie Romanin. Cela lui a permis de voyager dans la France entière sans éveiller l'attention. Les rencontres avec les différents réseaux de Résistance ont donc été facilitées.

 La création du CNR le 27 mai 1943 à la rue du Four à Paris avait pour but de réunir tous les patriotes derrière le général de Gaulle afin de redonner à la France sa dignité. Suite à cela, le nécessaire combat contre les nazis et les collaborateurs s'est trouvé renforcé et a donné au général de Gaulle l'autorité nécessaire pour s'imposer auprès des alliés.

 Un autre aspect du travail de Jean Moulin fut d’écrire un projet de gouvernement pour l'après guerre afin de permettre une République Sociale. Malgré son arrestation le 21 juin 1943 et sa mort le 8 juillet 1943 après avoir subi la torture, les signataires ont continué son travail. Le fameux programme du Conseil National de la Résistance, qui a pour sous-titre "Les jours Heureux",  fut accepté le 15 mars 1944 à Paris. Cela a permis les formidables ordonnances de la Libération qui furent et sont encore une Révolution Sociale sans précédent. Notre modèle social tant attaqué aujourd'hui, est issu de cette époque et de la création du CNR par Jean Moulin.

 Dans notre démarche il est nécessaire de célébrer ce 70° anniversaire pour plusieurs raisons. En premier le devoir de mémoire, il est essentiel afin de transmettre aux générations futures notre histoire. Mais il faut aussi mettre en avant les raisons qui ont poussé des personnes à entrer en Résistance au péril de leur vie. A lire le programme "Les Jours Heureux" on comprend vite leurs motivations profondes, à savoir : retrouver l'indépendance de la nation et construire pour les générations futures une société plus juste. C'est pourquoi nous pensons de la plus haute importance, lors du colloque que nous organisons à Nice à cette occasion, de porter plusieurs thèmes forts : La Mémoire, L'indépendance de la nation, La justice sociale et les services publics.

  • Les 25 et 26 mai, de 9 h à 22 h, outre deux films/débats et des vidéos, plusieurs conférences-débats sont organisées sur chacun de ces 3 thèmes.

       Les intervenants: André-Jacques Holbecq, Bernard Conte, Gérard Filoche, Jacques Cotta, Jacques Nikonoff, Laurence Karsznia, Léon Landini, Michel Etiévent, Mourad Laffite, Robert Charvin.    

 

  • Le 27 mai en soirée, une tribune sera ouverte aux associations, syndicats et partis politiques se réclamant des idéaux du Conseil National de la Résistance, leur point de vue sur l’actualisation possible du CNR et de son programme conformément aux attentes populaires.

 

Lucien PONS.    Président de l’association "Comité pour une Nouvelle Résistance -CNR"

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.