Lucienne

Retraitée de l'Education nationale

Grenoble - France

Sa biographie
Etudes de lettres classiques à Lyon, stage de CAPES à Paris, détachée en 1957 à Fez comme certifiée, puis agrégée. Rentre en France en 1965. Nommée à Grenoble au lycée Stendhal puis au lycée du Grésivaudan. 2 enfants et 4 petits-enfants. Retraite en 1992. Tout va bien jusque là. 1996 vaccination massive de la population contre l'hépatite B. Pression de notre généraliste : "vous arrivez à la retraite, vous allez voyager, vous êtes donc à risque, je vous vaccine, ce vaccin est anodin". Tout se passe bien pour moi mais mon mari déclare 3 maladies neurologiques en même temps dans les semaines qui suivent et meurt totalement paralysé en 1999. L'un de mes petits-fils ne reçoit qu'une injection de Genhévac B Pasteur et fait une thrombopénie. On l'hospitalise. On ne fait pas les 2 autres injections et on le tire d'affaire. 1999-2004 : je mène un travail de fourmi pour découvrir d'autres cas et j'en découvre des centaines. Surtout des SEP (scléroses en plaques) mais aussi des SLA (scléroses latérales amyotrophiques), plus grave encore puisque mortelle dans les 3 ans. Exactement le délai de survie de mon mari; Impossible de douter. D'autres cas - des milliers - se sont signalés au REVAHB (le réseau des victimes du vaccin hépatite B). Mon mari a porté plainte lui-même, avant de mourir, en 1998. Mes enfants et moi la continuons. Nous ne cherchons pas l'indemnisation. Notre but : faire la vérité. Une seule voie possible : le pénal. Le résultat : une instruction éprouvante par sa lenteur (18 ans) pour finir par un non-lieu ! 2004 , les éditions du Rocher éditent mon 1er livre : "le Dossier noir du vaccin hépatite B". Je suis invitée à C dans l'air. Printemps 2005 : le labo Pierre Fabre achète les éditions du Rocher et met fin à la commercialisation de mon livre. Bien joué. 2009 : un éditeur belge propose de me rééditer. J'actualise le livre de 2004 et j'accepte car en France trouver un éditeur prêt à subir les représailles des laboratoires est la quadrature du cercle. L'ennui, c'est qu'il n'a pas de diffuseur en France. Ce sera donc un demi-fiasco. 2010 : il édite ma "lettre à nos médecins" avec préface du Pr Albert Jacquard, sensible à mes réflexions sur la fin de vie..Titre : "Hippocrate, si tu savais..." Cette fois, c'est le fiasco complet ! En 2010, je suis devenue secrétaire générale du REVAHB. Je le suis toujours en 2017. Après, on verra, car l'âge me rattrape... Mais l'affaire n'est pas terminée : il y a appel, il y aura cassation et qui sait, la CEDH ? L'ennui, c'est l'omerta systématique sur les scandales de santé publique en France. Elle fait la force des labos qui font traîner les affaires, usent les victimes qui meurent souvent avant même d'apprendre les décisions qui les concernent.
Son blog
5 abonnés Le blog de Lucienne
  • 12 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 1 favori
  • 3 contacts

contacts