lucile longre
photographe et écrivain
Abonné·e de Mediapart

130 Billets

6 Éditions

Billet de blog 20 juin 2014

la photographie comme conscience de soi et du monde

lucile longre
photographe et écrivain
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

" L'<<art>> comme <<culture de soi>>consiste d'abord à se rendre disponible. Son premier jalon est le plaisir: c'est lui qui prépare à un état de disponibilité intérieure. La nature n'est à aucun moment considérée comme un objet qui s'opposerait à un sujet. Ainsi la méditation face à celle-ci ne mène pas à la tentation d'une prise de pouvoir sur le monde qui entoure ni même à cette simple éventualité. Elle  suscite au contraire l'effacement, le retrait de la personne qui se fond dans le monde alentour. (...)

L' oubli de la conscience de soi n'implique pas une perte d'identité mais, au contraire, l'apaisement du corps et de l'esprit qui ouvrent à la sagesse suprême."

" L'expérience de la fusion avec le grand tout n'est pas perte de soi puisqu'elle  se retransmet par le truchement du pinceau, sous forme de poème ou de peinture, et peut être revécue par l'imagination."

Jardins de sagesse, en Chine et au Japon, Yolaine Escande, Seuil, 2013, p.39 et 41.

Se fondre dans le paysage, ne faire plus qu'un avec lui, quel photographe de nature (du moins celui qui le pratique autant comme discipline intérieure que comme pratique technique), n'a pas caressé ce rêve et cette ambition.

Cette attitude, en tout cas, elle celle qui a présidé et préside encore à la construction des jardins en Chine et au Japon, jardins qui sont une des pierres angulaires de la civilisation dans ces deux pays. Qui comprend l'art des jardins extrême-orientaux, comprend une grande partie de l'esprit et de la mentalité japonaise et chinoise. Ces jardins, qui sont créés dans un esprit de communion très profonde avec la nature mais sont en même très marqués par l'empreinte de l'homme, ont beaucoup à  voir avec une certaine conception de la photographie, qui souhaite allier maîtrise technique et réflexion sur l'art et la pratique photographique et ne laisse pas aveugler ni fasciner par le matériel ni par les appareils nécessaires à la prise de vue et à son traitement ultérieur.

Prendre une photographie, dans cette acception du métier, c'est réfléchir à ce que l'on va faire avant, pendant et après avoir pris le cliché. C'est insérer sa pratique photographique dans une conception plus globale des arts de l'image, des arts en général et voire même une conception de son existence même. La photographie, à mon sens, doit être conçue come un projet de vie dans son entier, une façon d'envisager son existence par et dans la photographie, photographie entendue comme voie vers la méditation et la conscience de soi et du monde. Je vois le photographe un peu comme ce lettré décrit par Yolaine  Escande ( op. cit.) d'après une peinture chinoise du XVI ème siècle:

" Installé dans son pavillon jardinier devant sa table de travail, le lettré lève la tête pour admirer la lune, au-delà de la clôture du jardin, et se met en état de disponibilité intérieure, ce qui lui permet de prendre plaisir à la scène tout en se détachant du monde." (p. 37). http://fr.wikipedia.org/wiki/Sun_Kehong

A l'heure où tout le monde a la possibilité technique de prendre des photos avec son smartphone et au moment où les réseaux sociaux croulent sous des masses incroyables d'images, conçues comme des produits fast food, aussitôt faites et postées , aussitôt oubliées, il est bon de rappeler et de se rappeler que la photographie peut être entendue aussi comme projet de vie, donnant un sens et une direction précise à son existence. C'est cela aussi, la photographie, un art de la disponibilité au monde et de conscience de soi.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo