Désinfox #4 : Le Lycée Expérimental en vase clos

Une autre des raisons ''justifiées'' pour valider la baisse de la DGH de 36h – soit 2 postes à temps plein de Mee (Membre de l'équipe éducative) – est que nous ne faisons RIEN pour nous faire connaître auprès du monde extérieur, que cela soit l'Institution, les professionnel.les de l'éducation ou bien la société... que l'on ne vit qu'en vase clos...

À propos des problèmes politico-administratifs en tout genre, subis (que) depuis la dernière décennie...

 

Les services du Rectorat sont destinataires de tous les compte-rendus – toujours écrits par l'équipe – des réunions importantes.

Commençons par la venue du prédécesseur de M. Marois, M. Le Recteur Chaix, au sein du Lycée Expérimental, le 5 mars 2009 : déjà, les sujets à solutionner étaient posés sur la table...

14 septembre 2012, M. Peillon, tout nouveau Ministre de l'Éducation Nationale, répond à notre demande d'audience et reçoit une délégation de l'équipe éducative et une élève ; s'en suit un second rendez-vous avec le directeur de la DEGESCO de l'époque, M. Delahaye, le 21 janvier 2014 (la CARDIE de l'académie étant représentée) : on n'a pas pris que le thé...

Un atelier du Lycée Expérimental – temps pédagogique cogéré au Lycée Expérimental – répond à la Consultation nationale sur la démocratie à l'école, organisée par les Ministres Peillon et Pau-Langevin, en transmettant une synthèse de réflexion et de pratiques démocratiques mises en place au Lycée Expérimental : elle n'a pu qu'être transmise à qui de droit...

Et on clôt cette année scolaire 2014 en organisant au Lycée Expérimental une réunion que nous avions qualifiée de ''tripartite'' avec des représentant.es du Rectorat, du Ministère, le 19 juin 2014 : les collations de notre casbah valent sûrement celles du Ministère ! TOUS les sujets ont été une nouvelle fois posés sur la table...

Année 2015, la CARDIE du Rectorat passe une journée d'observation au Lycée Expérimental le 12 novembre 2014 : un état d'observation écrit nous est transmis. S'en suit un compte-rendu, daté du 29 janvier 2015, qui relate les échanges avec la CARDIE : on peut supposer aussi aux services du Rectorat concernés... et décideurs !

Entre-temps, je n’énumérerai pas là les multiples compte-rendus d'audience au Rectorat – écrits et transmis par l'équipe éducative pour validation –, les travaux de réflexion avec la FESPI, qui est en lien avec le Ministère... et qui ont débutés 10 années auparavant...

 

S'en suivent quatre années de résistance face aux multiples tentatives de normalisation de toute pratique pédagogique et politique au sein du Lycée Expérimental : envoi de lettres aux élu.es politiques, qui eu.lles-même sollicitent nos tutelles ; demandes d'audience réitérées à tou.tes les ministres de l'Éducation Nationale... on a des classeurs remplis de courriers et de réponses, aux bonnes formules ! Sans oublier les nombreux articles de presse qui relayent constamment nos luttes et déboires (cf la liste des titres anxiogènes depuis 2013 !).

 

Puisque toute pédagogie est politique, et que certaines en ont moins conscience...

 

Les services pédagogiques du Rectorat sont – on l'espère – destinataires des revues pédagogiques... L'écriture permanente d'articles, et parfois avec les élèves, dans diverses revues (cf site internet on-parle-de-nous), dont un Cahier pédagogique (n°350/351, janvier 1997) entièrement consacré au Lycée Expérimental, ne peut être aussi que source de connaissances...

Ces regards singuliers et multiples portés sur l'établissement, sont corrélés par quatre rapports d'inspection effectués par l'Institution, au cours des 37 années d'existence du Lycée Expérimental.

Enquête sur le fonctionnement du Centre Expérimental, mai 1983 ;

Synthèse évaluative par Francine Best, INRP, 1984 ;

Rapport de Le Brun & Rancurel, IPR, 1989 ;

Rapport de Beunard & Pilet, juin 2007.

Des dossiers transmis par l'équipe éducative reactualisent les données concernant le fonctionnement et les projets du Lycée Expérimental.

État des lieux et Dynamiques, juin 2006 ;

Contrat d'objectif avec la CARDIE (non abouti), 2008-2011 ;

Synthèse des problèmes, février 2013 ;

Document de présentation synthétique, mars 2016.

 

À propos des co-constructions cognitives et contributions pédagogiques en tout genre, expérimentées (que) depuis la dernière décennie...

 

Il va de soit que les services du Rectorat sont destinataires de nos invitations aux évènements, rencontres … qui sont un axe fort de nos pratiques !

Qui plus est, chaque année, à l'issue de la mise en œuvre d'une représentation de l'atelier artistique – financé par les services de la DAAC –, nous envoyons – à qui de droit – un document synthétique, relatant la rencontre avec un artiste.

2011 avec Arnaud Troalic, metteur en scène ;

2012 avec Albert Marcoeur, musicien ;

2013 avec école d'architecture de Nantes, scénographie ;

2014 avec Benoît Bradel, metteur en scène ;

2015 avec Sandrine Coulomb, marionnettiste ;

2016 avec Claudine Lambert, photographe ;

2017 avec FredDeb, drap aérien, circassienne ;

2018 avec Emmanuelle Huyhn, chorégraphe ;

2019 avec Sandrine Allano et Monica Hidalgo, danseuses de Flamenco ;

2020 avec Quentin Faucompré et Charles Pennequin, poésie.

Nous contribuons aussi depuis 2011 à la mise en œuvre d'une table ronde au festival Meeting de Saint-Nazaire (littérature et traduction), où la rencontre avec des auteur.es et traducteur.trices est source de plaisir et de construction de savoirs !

De même, pour la partie scientifique : un projet science – financé aussi par la DAAC – se met en œuvre chaque année !

Aux dates d'anniversaire du Lycée Expérimental, qui pourraient aussi ponctuer des rencontres avec les services du Rectorat, la co-construction de chaque événement – autour de thématiques chères à l'École – contribuent à nous faire connaître et à porter des réflexions sur le système Éducation Nationale :

Ve (Diversité du service public de l'Éducation, l'autonomie des établissements, le statut de l'innovation, mai 1987) ;

Xe (Questions sur l'école, mai 1992) ;

XXe (Que deviennent les anciens élèves ?, mai 2002) ;

XXVe (L'école, un monde à construire, février 2007) ;

XXXe (Résistance, mai 2012) ;

XXXVe (35 ans et après..., 2017) ;

et XLe à venir... en 2022.

Ceci se nourrit aussi de notre quotidienneté, de nos expérimentations politiques et pédagogiques, portées par des groupes autonomes au sein du Lycée Expérimental : quiconque, depuis des années, peut oser pousser la porte pour un stage, un temps de formation avec l'ESPE, un colloque, une intervention dans un temps pédagogique, une visite de classe...

 

Se conjuguent aussi avec nos volontés de travailler et de participer aux réflexions à l'échelle internationale. Les membres du Lycée Expérimental ont été, sont et serons encore des participant.es aux Semaines internationales / européennes des établissements alternatifs :

Lycée Expérimental, 2001 ;

Lycée Expérimental, nov 2007 ;

Copenhague, sept 2009 ;

Hollande, mars 2011 ;

Lycée Expérimental, déc 2013 ;

LAP Paris, mai 2016 ;

CEPMO Île d'Oléron, avril 2019 (cf.texte d'appel ) ;

si-cepmo-avril19-photo

prochain en Pologne, 2020 puis Tchéquie, 2021.

 

Fût-il encore nécessaire de justifier ... un ancrage de l'équipe éducative dans les réalités éducatives du XXIe siècle

 

Plusieurs rencontres avec des enseignant.es coréen.nes (voyage en Corée de membres de l'équipe éducative en 2005, 2008, 2013, 2018) et un accueil d'une délégation au Lycée Expérimental en 2015 : peut-être une ressource aux formes éducatives pensées par notre Ministre Blanquer ?

Notre présence aux congrès ICEM-Freinet tous les deux étés est aussi à l'origine d'une demande d'intervention dans une école Freinet à Moscou, en juin 2016, détaillée une nouvelle fois dans un article du Nouvel Éducateur (n°230, décembre 2016).

À tel point cet volonté d'ancrage dans les réalités éducatives européennes, que l'équipe éducative s'est engagée dans un projet ERASMUS-KA101 pour les deux années à venir et étoffer ainsi une culture d'équipe portant sur les sujets de formation et d'éducabilité – sûrement compromis par la disparition actuelle de deux postes au sein de l'équipe...

Après avoir participé à la Première Biennale Internationale de l'Éducation Nouvelle à Poitiers, novembre 2017, l'équipe éducative à participé à l'organisation d'une Biennale locale, à l'échelle régionale, en octobre 2018, en invitant en ses murs des mouvements pédagogiques et éducatifs, tels que l'ICEM, les CEMEA, le CRAP-Cahiers pédagogiques, le GFEN, l'OCCE. Cette première coopération se prolongera à la Seconde Biennale Internationale de l'Éducation Nouvelle...

 

Si, nos tutelles stoppaient de nous adjoindre encore et encore des injonctions contradictoires et des formes multiples de normalisation de nos pratiques... nous pourrions encore et encore (dé)montrer en quoi le Lycée Expérimental expérimente encore et encore...

Et ils osent dire qu' « on ne vous connaît pas... », sous-entendant que nous vivons en vase clos...

Peut-être, M. Marois, n'avez-vous pas eu encore le temps de farfouiller dans vos archives...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.