lycee.experimental

Lycée public d'enseignement général basé sur le principe du partage des pouvoirs et des devoirs entre les élèves et l'équipe éducative

Saint-Nazaire - France

Sa biographie
Le Lycée Expérimental de Saint-Nazaire est un projet initié par Gabriel Cohn-Bendit et André Daniel via une lettre ouverte destinée au ministre de l’Éducation Nationale Alain Savary en juin 1981. Le but de ce projet est d’adopter au sein d’un établissement scolaire une alternative à l’enseignement classique et une réponse aux problèmes d’échecs scolaires, aux manques de motivation, et à l’envie de faire autrement. Depuis plus de 30 ans le lycée continue à faire vivre son projet : un lycée ou tous, élèves comme équipe éducative partagent les pouvoirs, édictent les règles, discutent les droits et les devoirs de chacun. Au lycée expérimental, il n'y a ni proviseur, ni CPE, ni surveillant. Il n'y a pas non plus de personnel de cuisine ou de ménage. Le fonctionnement et l'organisation du lycée reposent uniquement sur les dix-neuf membres de l'équipe éducative (plus couramment appelés MEE, à prononcer Meuh) et les élèves (180 au maximum). Il n’y a pas de sélection sur dossier pour entrer dans notre lycée. Les seuls critères pour pouvoir s’inscrire sont les suivants : - avoir plus de seize ans ou avoir fini sa troisième - être volontaire, c’est-à-dire adhérer au projet d’établissement et s’engager, non seulement par la parole, mais aussi par les actes, à participer à la vie du lycée. Ce n’est donc pas le lycée qui inscrit un élève, c’est l’élève, et lui seul, qui décider de s’inscrire. Le fonctionnement du lycée repose sur des principes démocratiques : par l’intermédiaire des institutions, chacun peut soumettre une proposition, un questionnement ; chacun peut et doit se saisir des discussions qui permettent de s’organiser et de vivre ensemble. Au lycée expérimental, on applique aussi la notion du libre-choix ce qui offre à l’élève la possibilité d’être également acteur de son parcours scolaire. Parmi les temps pédagogiques proposés, le jeune choisit ceux qui correspondent à l’objectif qu’il s’est fixé. Le lycée expérimental prépare aux trois baccalauréats généraux pour ceux qui le souhaitent, mais le bac n’est pas une obligation. Nous accompagnons également d’autres projets. À titre d’exemple, sans le bac, des élèves ayant été inscrits dans notre établissement se sont ensuite dirigés vers une formation professionnelle en alternance, un lycée agricole, une école de danse, etc. Nous fonctionnons hors carte scolaire et seul un tiers de l’effectif élève est originaire du bassin nazairien. Ainsi, nous recevons un public d’élèves aux profils variés. Depuis deux ans, nous accueillons également une dizaine d’élèves allophones. Dans tous les temps du lycée, l’accent est mis sur les valeurs de coopération, d’entraide, d’égalité et d’équité ce qui permet à chacun de trouver une place dans l’établissement.
Son blog
9 abonnés Le blog de lycee.experimental
Voir tous
  • Désinfox #4 : Le Lycée Expérimental en vase clos

    Par
    Une autre des raisons ''justifiées'' pour valider la baisse de la DGH de 36h – soit 2 postes à temps plein de Mee (Membre de l'équipe éducative) – est que nous ne faisons RIEN pour nous faire connaître auprès du monde extérieur, que cela soit l'Institution, les professionnel.les de l'éducation ou bien la société... que l'on ne vit qu'en vase clos...
  • Désinfox #3 : Le lycée expérimental est-il anti-démocratique ?

    Par
    Dans sa réponse cinglante à la demande des élèves du lycée expérimental d’être reçu.e.s, le recteur explique qu’ “il [lui] est impossible de recevoir les élèves d’un établissement qui refuse explicitement de mettre en œuvre les décisions du Ministre d’un gouvernement issu d’élections démocratiques.”
  • Désinfox #2 : Le lycée expérimental coûte-t-il plus cher qu’un autre ?

    Par
    Lors de nos rencontres avec les représentant.e.s du rectorat, l’argument principal de la suppression de nos 2 postes était une répartition plus “équitable” des moyens dans l’académie, laissant entendre que le lycée expérimental était particulièrement bien doté par rapport aux autres établissements. Pourquoi cette information est une encore une Fake News ?
  • Désinfox #1 : petite leçon de mathématiques pour le rectorat de Nantes

    Par
    Le rectorat de Nantes justifie la suppression de deux postes au lycée expérimental par une baisse supposée des effectifs élèves. L’éducation à l’esprit critique étant inscrite dans le code de l’éducation, la déconstruction de l’argumentaire du rectorat de Nantes est un cas d’école très instructif. Penchons-nous ensemble sur ces chiffres.
  • Après 37 ans d'existence, le Lycée Éxpérimental lutte encore pour exister

    Par
    Depuis sa création en 1982, le fonctionnement du lycée expérimental repose sur le partage des pouvoirs et des devoirs entre les dix-neuf membres de l’équipe éducative et les élèves. Aujourd’hui, ce projet est mis à mal par la suppression de deux postes au prétexte d’une politique générale de restrictions budgétaires menée par le ministère de l’Éducation nationale.