Maadifalco
Citoyenne du monde optimiste, oui !
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 févr. 2016

Il messaggio del Silenzio (2/5) - Cosa nostra, le royaume des discours incomplets.

Suite du récit chronologique d'une enquête réalisée en 2010 sur les pizzini de Bernardo Provenzano; ces fragments de papier comportant un message codé destiné à l'administration de l'organisation criminelle sicilienne cosa nostra. Rencontre avec l'anthropologue Deborah Puccio-Den qui s'est penchée sur ce mode antique de communication.

Maadifalco
Citoyenne du monde optimiste, oui !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pizzini révelés par la revue "S" © Maadifalco

Lundi 22 Février - Un terrain familier et dangereux

A travers l'image du Pizzino se dessinent les contours de la Sicile. Une terre dont le corps physique n'est autre qu'un fragment séparé de sa péninsule; embrassé par les mers méditerranée, thyrénéenne et ionienne, et consumé en son for intérieur par trois formations volcaniques. Je sens confusément qu'un fil conducteur se tisse entre le concept de fragment et la vision d'une Sicile mafieuse.

"enquêter sur la mafia, c'est procéder sur un terrain miné"

En Sicile, on ne parle jamais de la mafia. Et si l'on en parle, c'est pour dire que "la mafia non si vede", qu'elle ne se voit pas. Il est inconcevable de penser demander à un commerçant s'il est victime du racket. Et si un malheureux osait, il n'aurait pour réponse qu'un hochement de tête dubitatif et des regards fuyants. Le sujet ne s'aborde pas, il est tabou et le silence laisse place à la suggestion.

La Sicile est une société unique parmi ses comparses européennes du fait de la loi du silence. L'omertà est une pièce fondamentale de son fonctionnement. Ce silence, je l'ai toujours observé dans la personne de mon grand-père. Ne se livrant pas ou peu par la parole, nos échanges verbaux ont toujours été très succincts et basiques. A l'esprit me revient son fort accent sicilien et cette récurrente formule qu'il m'adressait inévitablement en fin de repas : "tu veux une pêche ?".  Avant de s'être volontairement séparé de la Sicile pour mener une vie de mineur dans les cévennes françaises, il était paysan et cultivait les légumes sur les territoires d'un propriétaire. Cette tradition du fruit, il l'avait conservé.

Ma découverte de la Sicile a donc commencé par l'observation de la vie de mes grand parents, qui malgré la séparation avaient conservé les habitudes ancestrales de l'ïle. Une vie fragmentée.

Lundi 1er Mars - Falcone et fragmentation

Sur l'écran d'ordinateur de la BNF le mot-clef pizzini ne donne aucun résultats. En ajoutant "mafia" les ouvrages abondent mais rien de spécifique au pizzini. Personne ne semble s'être penché sur cette pièce primordiale du rouage. En associant finalement "mafia" et 'fragmentation" un article anthropologique de Deborah Puccio-Den intitulé : "Le Juge et l'Anthropologue" émerge. Cette chercheuse se penche sur la similitude des méthodes d'investigation qui lient le juge comme Giovanni Falcone à l'anthropologue. Ce lien, c'est la recherche au travers d'indices et par l'interprétation de signes.

L'article se révèle d'une grande pertinence. En témoigne cette citation éloquente du juge Falcone:

"La fragmentation de l'information est une des régles les plus importantes. Cosa nostra est sécrète non seulement vers l’extérieur mais aussi à l'intérieur d'elle même: elle décourage la connaissance complète des faits et crée des obstacles à la circulation des informations. Cosa nostra est le royaume des discours incomplets.".

Jeudi 4 Mars : Entretien avec Deborah Puccio-Den

Qu'est-ce qui vous a motivé, en dehors du fait d'être née à Palerme, à vous interesser au phénomène.

La justice a toujours été pour moi un valeur morale primordiale. A la mort de Falcone, j'ai eu une révélation sur les valeurs humaines, l'excellence professionelle et le modèle de justice qu'il representait. Et il y a eu une période de vive réaction contre la mafia du côté du peuple, la ville de Palerme a connu un réel épanouissement dans la lutte. Il avait fallu cette conjoncture particulière qu'a été le choc populaire suscité par la mort de Falcone pour qu'un maire anti mafia soit élu. J'ai vécu cette époque appelée le printemps palermitain Ce fut une période de grand réveil au niveau éthique mais aussi dans la production artistique et intellectuelle.

Le 23 mai 1992, l'assassinat du juge Falcone par une bombe posée sur le passage de l'automobile qui le transportait vers l'aéroport de Palerme fit l'effet d'un éléctrochoc au sein de la population sicilienne. Il était l'homme providentiel qui avait fait repentir plus de mille hommes d'honneurs, et dont la sentence de mort fut prononcée par Toto Riina; alors chef de la famille engagé dans une lutte sans merci contre un état devenu repressif.

Les pizzini constituent t-ils des preuves exploitable lors de procès ?

Les magistrats étaient très heureux de découvrir les preuves matérielles des dires des repentis. Il y a des conséquences de nature pénale et morale sur la responsabilité des faits commis par la mafia. Ces pizzini sont la preuve qu'il y a un chef qui dirige, statue, tranche et donne les ordres de meurtres. IIs sont donc co-responsables au niveau pénal et moral. leur découverte a été révolutionnaire dans l'appréhension, la comprehension et la répression de la mafia.

Comment se manifeste la fragmentation dans les pizzini ?

Dans tout systèmes de textes secrets, il faut fragmenter l'information car il est trop dangereux que quelqu'un d'extérieur détienne toute l'information sur un seul document. Certaines informations allaient à certains hommes d'honneurs, et d'autres informations étaient cachées. C'est justement ce jeu là qui est mis en oeuvre. Tout comme Bernardo Provenzano gérait la mafia, il gérait la correspondance et fragmentait l'information, de sorte que lui seul connaissait la situation d'ensemble. Le pizzini témoigne d'une volonté de communication d'un message, et en même temps de dissimulation de celui. Et pour le dissimuler, il faut recourir à des stratégies matérielles de transformation du texte. Le mode pratique de communication consiste en la réduction, la miniaturisation, et l'éclatement de lettres en de petites boules de papiers. Cela se retrouve historiquement chez d'autres groupes qui ont été contraints de vivre en clandestinité. Le partage des écrits, des textes fondateurs, est constitutif du phénomène de groupe.

Comment se caractérise l'écriture de Provenzano ?

A l'intérieur des pizzini de Provenzano, l'écriture est fluide et la rhétorique est somptueuse. On dit de Provenzano qu'il est analphabéte, mais c'est probablement une stratégie de son avocat pour le défendre et ne pas faire de lui l'auteur des correspondances. Ces textes démontrent qu'il n'est pas analphabète. Il est même possible que les fautes d'orthographe soient volontaires. C'est une écriture qui sert à administrer la mafia, elle expose des cas particuliers mais on y ressent quand même un certain plaisir à communiquer et correspondre.

Un départ sur l'île s'impose.

A suivre : Rencontre avec Marcelle Padovani, auteur d'un ouvrage en collaboration avec le juge Falcone, correspondante du Nouvel Obs à Rome.

Suite de l'enquête.

Partie 3: L'étrange insularité de l'âme, rencontre avec Jean-Yves Frétigné et Marcelle Padovani

https://blogs.mediapart.fr/maadifalco/blog/050216/il-messaggio-del-silenzio-35-entretiens-avec-jean-yves-fretigne-et-marcelle-padovani

Partie 4: Décryptage du code Provenzano

https://blogs.mediapart.fr/maadifalco/blog/060216/il-messaggio-del-silenzio-45-le-code-provenzano

Partie 5: "Un peuple qui paye le pizzo n'est pas un peuple libre"

https://blogs.mediapart.fr/maadifalco/blog/060216/il-messaggio-del-silenzio-55-un-peuple-qui-paye-le-pizzo-nest-pas-un-peuple-libre

Précèdemment:

Partie 1: Il messaggio del Silenzio, une enquête personnelle sur un terrain familier et dangereux.

https://blogs.mediapart.fr/maadifalco/blog/050216/il-messaggio-del-silenzio-15-une-enquete-personnelle-autour-des-pizzini-du-boss-bernardo-provenzano

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique du Nord
Dans le Wyoming, qui sauvera Liz Cheney, la républicaine anti-Trump ?
S’enfoncer dans les délires de Donald Trump ou reconduire son opposante numéro 1 au sein de son parti ? Une certaine idée de la démocratie américaine se joue mardi 16 août dans les primaires républicaines de l’« État des cow-boys ».
par Alexis Buisson
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations
Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.
par James Gregoire
Journal — Écologie
Ne pas perdre une goutte d’eau, le combat de Lyon et de sa région
Dans le département du Rhône, parmi les plus touchés par les canicules, retenir et économiser l’eau devient urgent. La bataille se joue mètre cube après mètre cube, de la déconnexion des réseaux d’assainissement à la rénovation des trottoirs, de l’arrosage des jardins aux prélèvements par les gros industriels.
par Mathieu Périsse (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat