L'inhumanité des députés LREM à cru

Ce moment est passionnant, révélateur et terrible.

Le défenseur des Droits face aux députés LREM © LCP
   

1/ Il montre un Défenseur des Droits dans sa pleine et entière fonction. Or si l'on m'avait dit, il y a quarante ans, qu'un jour je trouverais formidable Monsieur Toubon, qui fut si longtemps un cabot hargneux du RPR, jamais je n'aurais pu le croire.

2/ Il fait entendre des députés LREM acculés face aux principes intangibles de notre Démocratie, prêts à s'en passer et les jeter allègrement au dessus des moulins.

3/ Contrairement au langage froid, technocratique, inhumain, d'un très vieux monde qui est celui de cette députée, Jacques Toubon montre avec une émotion et un emportement non feints que les Droits fondamentaux des être humains sont en prise directe avec le principe de réalité.

4/ Tout cela prouve à quel point ce projet de loi est catastrophique, loin de nos traditions démocratiques, si loin de notre devise républicaine : Liberté, Égalité, Fraternité.

5/ Ce matin, sur France Inter, Toubon redisait que dans notre pays de 67 millions d'habitants, accueillir 100.000 personnes est une goutte d'eau. Le contraire du vocabulaire d'extrême droite employé par Gérard Collomb avec sa si sinistre "submersion" - relayé si complaisamment par les médias main-stream.

6/ Les députés LREM apparaissent pour ce qu'ils sont - leur politique aussi : un vieux monde particulièrement réactionnaire.

7/ Oui, un autre monde, un nouveau monde est possible. Une politique qui tournerait le dos à ce très vieux retour en arrière que Macron pratique dans tous les domaines. L'humain d'abord !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.