Marc PRAGER
Auteur et formateur en management interculturel
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 mars 2020

Pourquoi il est important d'apprendre le management interculturel

Plus qu'une simple sensibilisation culturelle, le management interculturel consiste à apprendre à diriger des organisations mondiales aux profils variés. L'environnement commercial actuel est de plus en plus diversifié. Les dirigeants de multinationales travaillent sur des projets mondiaux, sur plusieurs continents et dans plusieurs fuseaux horaires.

Marc PRAGER
Auteur et formateur en management interculturel
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les entreprises ont compris que la diversité n'est pas seulement une considération morale, mais qu'elle a aussi un sens commercial. Les recherches ont montré que la diversité est clairement corrélée à la rentabilité. Ainsi plus mon équipe est internationale plus elle est efficace.

Selon certaines sources de l’industrie savoir comment gérer la diversité culturelle est devenu un avantage stratégique. Pour réussir, dit-il, les hommes d'affaires "doivent comprendre comment les diversités culturelles influent sur la structure et le fonctionnement des organisations".

En même temps, il y a une sorte de déficit de compétences lorsqu'il s'agit de gérer ces équipes diverses. La "capacité d'influence" et les compétences non techniques comme le travail en équipe sont parmi les compétences les plus importantes et les plus difficiles à recruter pour les employeurs aujourd'hui.

Les employeurs veulent engager des diplômés d'écoles de l’enseignement supérieur pour travailler avec des personnes d'origines internationales & diverses. Elles doivent aussi être capable de les diriger. Les employeurs recherchent avant tout des diplômés compétents et expérimentés en matière de communication interculturelle.

Qu'est-ce que le management interculturel ?

Plus qu'une simple prise de conscience, le management interculturel est une compréhension et un respect des autres cultures dans un contexte international.

 Le Management Interculturel est-il une soft skills ou une discipline ?

En pratique, cela signifie que les différences culturelles sont reconnues et gérées ouvertement, plutôt que d'être ignorées.

La culture façonne les pratiques de gestion. Aux États-Unis, par exemple, l'approche du travail est très pratique et axée sur les tâches, où les subtilités peuvent être omises dans la communication. On utilise le courrier électronique entre collègues pour gagner du temps et de l'efficacité.

En Chine, en revanche, le silence est une partie importante de la discussion, indiquant une bonne écoute et une bonne contemplation, et n'est pas considéré comme quelque chose qui doit être rempli. Le Guanxi - le développement de relations personnelles plutôt que professionnelles avec les collègues et les partenaires - est un élément essentiel des affaires en Chine.

Le management interculturel consiste à ouvrir la conversation sur les nuances des différentes approches culturelles dans les affaires, afin que les managers soient conscients de ces différences d'attitude et de comportement et puissent y répondre.

Pourquoi le management interculturel est-il important ?

Le management interculturel est important parce que les entreprises d'aujourd'hui travaillent à travers les pays et les cultures. Rares sont les organisations qui peuvent travailler uniquement dans leur propre contexte culturel. Grâce à l'internet, même les start-ups peuvent se connecter avec des clients ou des fournisseurs situés à des milliers de kilomètres.

Pour comprendre le management interculturel, les gens doivent être ouverts d'esprit et capables de s'adapter à de nouvelles situations et à des personnes de différents pays.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Inflation : les salariés, éternels dindons de la farce
Avec la poussée inflationniste, les salariés sont sommés d’accepter un recul de leurs revenus réels pour éviter l’emballement des prix. Mais lorsque les prix étaient bas, les salariés devaient accepter la modération salariale au nom de l’emploi. Un jeu de dupes que seules les luttes pourront renverser. 
par Romaric Godin
Journal
Électricité et gaz : les salaires mettent le secteur sous haute tension
Appel à la grève dans le secteur des industries électriques et gazières, le 2 juin prochain, pour réclamer des revalorisations de salaires indexées à l’inflation. Chez RTE, gestionnaire du réseau électrique français, un mouvement social dure depuis déjà depuis treize semaines.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Nouveau gouvernement : le débrief de Mediapart
Premier conseil des ministres du deuxième quinquennat Macron ce matin, marqué par l’affaire Damien Abad. Émission consacrée donc à notre nouveau gouvernement et à la campagne législative de ceux qui n’en font plus partie, comme Jean-Michel Blanquer, parachuté dans le Loiret.
par À l’air libre
Journal — Écologie
Planification écologique : le gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Déblanquérisons l'École Publique, avec ou sans Pap Ndiaye
Blanquer n'est plus ministre et est évincé du nouveau gouvernement. C'est déjà ça. Son successeur, M. Pap Ndiaye, serait un symbole d'ouverture, de méritocratie... C'est surtout la démonstration du cynisme macronien. L'école se relèvera par ses personnels, pas par ses hiérarques. Rappelons ce fait intangible : les ministres et la hiérarchie passent, les personnels restent.
par Julien Cristofoli
Billet de blog
Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
La crise de recrutement enseignant atteint cette année un niveau largement plus inquiétant que les années précédentes dont les conséquences seront gravissimes pour le service public d’éducation. Elle témoigne, au-delà de ses dénis, de l’échec de la politique de Jean-Michel Blanquer.
par Paul DEVIN
Billet de blog
L’École et ses professeurs à bout de souffle : urgence vitale à l'école
Nous assistons aujourd’hui, dans un silence assourdissant, à une grave crise à l’Ecole. Le nombre des candidats aux concours de l’enseignement s’est effondré : ce qui annonce à court terme une pénurie de professeurs. Cette crise des « vocations », doit nous alerter sur une crise du métier et plus largement sur une crise de l’Ecole.
par Djéhanne GANI
Billet de blog
Lycéennes et lycéens en burn-out : redoutables effets de notre organisation scolaire
La pression scolaire, c’est celle d’une organisation conçue pour ne concerner qu’une minorité de la jeunesse Lycéennes et lycéens plus nombreux en burn-out : une invitation pressante à repenser le curriculum.
par Jean-Pierre Veran