Le management interculturel pour expliquer le confinement, en Europe.

C'est à n'y plus rien comprendre ! Les Français demandent selon les sondages « le renforcement du confinement ». Dans le même temps, le gouvernement néerlandais n'impose pas de confinement, et les autorités médicales hollandaises le soutiennent. Le management interculturel pourrait-il expliquer le confinement ? Nous analysons les différences de mise en œuvre du confinement en Europe.

La science ne serait-elle plus la science d'un pays à l'autre ?

Il y a peut-être un début d’explication avec les modèles de management interculturel. Je veux être prudent, car le Covid-19 est un sujet médical. En revanche, l’attitude des personnes par rapport au confinement est un thème de sociologie et d’anthropologie. L’utilisation du modèle de management interculturel de Hofstede est intéressante.

Ce rapport des individus avec les décisions du pouvoir et leur acceptation des décisions de l'exécutif a été fort bien décrit dans les travaux d'Hofstede.  Cet auteur évoque les dimensions du management interculturel. Il y en a six au total

En effet, une des dimensions décrit les rapports d'autorité et de pouvoir. Elle se définit comme « l'indice de distance hiérarchique ». C'est la traduction en anglais du concept de "power distance index".

Définition de l'indice de distance hiérarchique :

Il s'agit de l'attente et de l'acceptation des individus situés en bas de la hiérarchie sociale des inégalités.

Plus l'indice est élevé, plus l'acceptation des inégalités sera forte.  Dans les pays à indice de distance hiérarchique élevée, l'acceptation des décisions de l'exécutif sera forte. Les décisions seront facilement acceptées par la population. Dans une entreprise, cela veut dire que les ouvriers et les opérateurs acceptent facilement les privilèges du patron. Dans une démocratie, l'électorat accepte les décisions du gouvernement. Parfois, même elle les attend. C’est comme cela que nous avons pu lire que la majorité des Français était pour le renforcement du confinement.

Management interculturel : indice de distance hiérarchique en Europe © Marc Prager consultant en management interculturel Management interculturel : indice de distance hiérarchique en Europe © Marc Prager consultant en management interculturel
L'indice de distance hiérarchique et la Russie

Nous constatons ci-dessous que l'indice le plus élevé concerne la Russie. 93. Cela signifie qu'en Russie les protestations de la population face aux mesures barrière seront les plus faibles. Si tant est qu'elles existent ! Les citoyens acceptent facilement les décisions du pouvoir.  Même s’ils ne les partagent pas. Il est donc plus facile d'imposer une fermeture des gares, des aéroports dans la Fédération de Russie. Ce n’est pas cependant parce qu’il s'agirait de « dictature ». La remarque est un peu facile. Elle est souvent d’ailleurs le fait de ceux qui n’en connaissent ni la culture ni la langue.

Ma conviction sur les modèles de management interculturel.

À l'intérieur des pays de l'OCDE, la France a un des indices les plus élevés. À l'inverse en Hollande où il n'y a pas eu de confinement l'indice est très faible. Cela signifie qu'une décision du pouvoir d'imposer un confinement à tout le monde, aux Pays-Bas, aurait été plus difficilement acceptée.

Il y a donc une hypothèse de travail en comparant la France et la Hollande avec un indice qui va du simple au double. Les Français seraient deux fois plus acceptant des décisions du pouvoir dans les organisations les entreprises. Par extension, cela est valable dans la société en général. Ce confinement total et brutal « décidé d'en haut » aurait été plus difficile à imposer dans un pays à indice de distance hiérarchique faible. Ce qui est vrai en Hollande à propos de la distance hiérarchique l’est aussi dans les pays scandinaves.

En France et en Hollande, nous avons deux modèles de démocratie relativement similaire. Pourtant une très grande différence dans notre acceptation des inégalités qui se voit dans les indices. C'est peut-être cela aussi qui a poussé le gouvernement des Pays-Bas à ne pas privilégier le confinement.

À l’attention des managers. Lorsque vous aurez la possibilité de vous rendre aux Pays-Bas soyez vigilants à cet indice de distance hiérarchique avec vos équipes. Vous ne pourrez pas leur imposer des décisions « top down » de la même façon que vous le pratiquez en France.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.