Un portrait de Didier Fassin, anthropologue du monde carcéral

La revue "grand public" du CNRS livre un portrait fouillé de l'anthropologue Didier Fassin connu surtout ici par ses travaux sur les forces de l'ordre ou l'univers carcéral mais qui a surtout travaillé sur une anthropologie de la santé a partir de son expétience de médecin, à l'occasion de sa récompence par la médaille d’or de la Société suédoise d’anthropologie.

https://lejournal.cnrs.fr/articles/didier-fassin-anthropologue-engage

4307481-poissy-new-640x280

J'ai découvert Didier Fassin par deux de ses plus récents ouvrages () mais ceux là m'ont permis de découvrir également les travaux fouillés que l'auteur a élaboré a partir de son expérience comme médecin (au bengla desh ou en tunisie) ou responsable de l'association "médecins sans frontières" (dont il a été le vice président de 2000 à 2003)

Le portrait fouillé qu'en livre l'article du "journal du CNRS" nous donne l'occasion de comprendre un peu mieux l'homme et son approche si particuliére de questions si débattues, mais surtout nous donnent le gout d'en savoir plus en lisant un de ses ouvrages !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.