marc34000
Marc Le Tourneur, Retraité, ancien cadre d'entreprise de service public
Abonné·e de Mediapart

39 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 janv. 2022

Lettre ouverte aux organisateurs de la Primaire Populaire

Quand un inscrit à la Primaire Populaire n'en peut plus de la malhonnêteté de ses organisateurs vis à vis des valeurs de gauche auxquelles il persiste à croire.

marc34000
Marc Le Tourneur, Retraité, ancien cadre d'entreprise de service public
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je me suis inscrit à votre "Primaire Populaire" (!), mais j'ai la nette impression de m'être fait avoir par une bande de gens particulièrement malhonnêtes.

- D'abord, il y avait cette histoire de liste incomplète des candidats de gauche: pourquoi aviez-vous fait figurer Montebourg et pas Roussel, par exemple ? Qui a fait ce choix par essence contradictoire vis à vis des principes autoproclamés par les organisateurs.

- Ensuite, il y a eu le refus des "grands" candidats de participer, sans aucun effet sur la liste, et qui se retrouvent "engagés" contre leur gré dans une démarche qui, contrairement à toutes les primaires en France ou ailleurs, ne repose que sur des noms et une note de "gueule", et jamais sur les programmes puisqu'il n'y a nul endroit dans votre "machin" pour les comparer. C'est ça votre vision de la politique ?

- Puis, on a vu apparaitre une nouvelle candidate, Taubira, ah bon ! Moi qui croyais qu'il s'agissait de réduire le nombre des candidats pas de les augmenter

- mais ce n'était pas fini, on a vu une vidéo "inadmissible" car manifestant clairement un rejet des candidats les plus populaires à gauche, c'est alors que ça s'est vraiment mis à sentir l'arnaque.

- enfin, on a appris de la bouche même de Taubira qu'elle se présenterait même si elle n'était pas en tête. Moi qui croyais qu'il s'agissait d'une "primaire" …

- et pour couronner le tout, comme si ça ne suffisait pas, mes copains qui voulaient se retirer m'ont dit que c'était impossible. Comme ça, c'est super, vous allez pouvoir vous vanter du nombre d'inscrits sans peur d'être contredits. Génial !

Bravo les artistes, pour un peu vous seriez tous inscrits en secret à LREM que vous n'auriez pas fait mieux pour casser la gauche qui, pourtant, était déjà bien mal en point sans vous.

Un écoeuré

Marc Le Tourneur

Montpellier

A gauche depuis 50 ans

Nota - Et puisque il n'est pas possible de se désinscrire, je voterai des deux mains pour Mélenchon un des candidats que vous vouliez éliminer d'après votre vidéo (comme par hasard, le mieux placé à gauche dans les sondages, tiens, tiens, LREM se confirme…) et le seul à savoir un programme clair, complet, précis et … populaire !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal — Diplomatie
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann
Journal
Ukraine, la guerre sans fin ?
La guerre déclenchée aux portes de l’Europe par l’invasion russe en Ukraine s'éternise. Va-t-on vers une guerre sans fin ? Et aussi : enquête sur le président Volodymyr Zelensky, la voix de l’Ukraine dans le monde.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Présenter le monde tel qu'il devrait être : contre la culture du viol
[Rediffusion] Dans les médias, au cinéma, sur les réseaux sociaux, dans les séries, de trop nombreuses voix continuent de romantiser et d'idéaliser les violences sexuelles. L'influence de ces contenus auprès des jeunes générations inquiète sur la meilleure
par daphne_rfd
Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana