On peut mettre la gauche au 2ème tour et éliminer dés le premier tour Le Pen et Fillo

Contre toute attente, nous sommes de façon inespérée en situation d'avoir un candidat de gauche au 2ème tour qui ne peut plus être que Mélenchon. Si ceux qui hésitent encore entre Hamon et Mélenchon ou entre Macron et Mélenchon votent dimanche pour JLM, il sera au 2ème tour éliminant ainsi Fillon et sans doute Le Pen! Chiche!

Aujourd'hui, de nouveau, dans une situation peut-être plus compliquée et difficile encore qu'auparavant, nous sommes devant un choix décisif lors de ce premier tour.

 

Contre toute attente, nous sommes de façon inespérée en situation d'avoir un candidat de gauche au 2ème tour qui, quel que soit son nom, Hamon ou Mélenchon, est capable de porter nos espoirs en un monde un peu meilleur, contre celui de Trump, de Poutine, de Le Pen ou de la troïka!

 

Si ceux qui hésitent encore entre Hamon et Mélenchon, voire pour certains d'entre nous, entre Macron et Mélenchon, votent tous pour JL Mélenchon, candidat de gauche le mieux placé, il figurera au deuxième Tour. Au coude à coude dans les derniers sondages (qui restent quoiqu'on en dise des thermomètres de la situation d'avant le vote) avec Fillon, et 2 points derrière Le Pen, JLM est en situation de les éliminer tous les 2 et de figurer au second tour donnant au monde une autre vision de la France que celle des affaires, de la droite dure et réactionnaire, ou du racisme sans fard.

 

Quelques éléments de réflexion pour ceux parmi vous qui sont questionnés par certains aspects du programme et/ou de la personnalité de Jean-Luc Mélenchon:

 

1 - Le vote "utile" pour Macron est un piège pour la gauche

 

Certains d'entre nous ont tellement peur de la menace Fillon-Le Pen qu'ils envisagent de voter Macron. 

 

Mais la baisse récente de Le Pen dans les sondages et le score élevé prêté à Macron permettent de penser que le risque Le Pen n'existe pas dans cette échéance électorale ci. 

 

Quant à Fillon, il y aurait un paradoxe étrange au moment où JLM et Fillon sont à égalité dans 4 sondages sur 5 d'aller voter pour Macron plutôt que pour Mélenchon pour … empêcher Fillon d'être au 2ème tour. Voter directement Mélenchon est encore plus efficace. Le billard à 3 bandes peut devenir parfaitement contre-productif.

 

Emmanuel Macron est sans aucun doute le candidat préféré des classes dirigeantes françaises et européennes, du CAC 40 à Schaüble, ou des banques à ceux qui possèdent la plupart des médias. Plus propre sur lui que Fillon, moins excessif dans ses projets, il sera un fidèle défenseur de leurs intérêts. Quelques exemples précis tirés de son propre programme:

 

- La suppression complète de l'ISF pour les actionnaires et la flat taxe à 30% pour les revenus du capital: Plus de 3 à 4 milliards qui deviennent à la charge des autres Français qui n'ont pas la chance de figurer parmi les plus riches. Et cela pour voir partir cet argent dans la bulle financière ou les investissements hors de France puisque rien dans son programme ne les en empêchera.

 

La retraite par points qui diminuera en priorité les retraites de ceux qui souffrent déjà de la précarité de leurs contrats ou des évènements de la vie positifs ou négatifs qui éloignent du travail. Les cadres au chômage le savent bien avec les points AGIRC.

 

La précarisation du droit du travail et en particulier des CDI (décidé par ordonnances !)comme l'a fait Renzi en Italie (sans aucun bénéfice pour l'emploi là-bas). 

 

Le remplacement de la taxe d'habitation par une dotation fixée par l'Etat central contre l'autonomie des communes. Macron évoque par exemple la diminution de cette dotation si les communes ne réduisent pas leur personnel comme demandé par Bruxelles et ne réduisent pas le coût donc la réalité des services publics qu'elles ont en charge.

 

 

2 - Le vote pour Benoit Hamon sera un vote "inutile" pour la gauche. Pourquoi?

 

Disons d'abord que je me sens assez proche de beaucoup d'idées de Benoit Hamon qui représente un courant essentiel de la gauche qui a vocation à s'allier avec l'autre courant représenté par JLM et les insoumis, insoumis dans lesquels je me suis inscrit.

 

Mais cette élection est très particulière car, quel que soit son résultat, elle sera considérée comme un échec pour Benoit Hamon par l'appareil du PS qui lui fera porter le chapeau de l'impopularité de la fin du quinquennat. Que vous permettiez à BH d'atteindre les 10% (avec de ce fait l'élimination de JLM du second tour) ou qu'il fasse 5% et permette ainsi à la gauche d'accéder au tour décisif, la claque sera la même pour lui comparée aux 28% de Hollande. 

 

L'appareil du PS tentera de se dédouaner de ses responsabilités en chargeant la barque de BH et en éliminant son courant d'une façon ou d'une autre. L'opération a déjà commencé sous nos yeux.

 

En votant Hamon, vous aurez ainsi paradoxalement contribué à la défaite d'un des 2 courants de gauche représentés à cette élection, tout en ne changeant rien à la défaite de l'autre.

 

 

3 - Oui mais, diront certains d'entre vous, les désaccords entre BH et JLM sont trop importants pour moi.

 

Listons les principaux:

 

- L'Europe ? 

 

JLM et les insoumis ne veulent pas sortir de l'Europe, ils veulent sortir des traités d'aujourd'hui pour les remplacer par d'autres plus favorables aux couches populaires et aux dépenses publiques des Etats. Le plan B est apparu suite à la terrible défaite de Tsipras pour être d'abord et avant tout une arme de négociation. Car, sans menace de plan B, la renégociation sera refusée par l'Allemagne et les pays qui la suivent. En revanche, la possibilité du départ de la France est une menace qui leur fait peur. Sans la France, l'UE explose, et ils le savent. Et le Brexit a rendu cette menace crédible.

 

En dehors du plan B, les contenus économiques, fiscaux et sociaux des nouveaux traités souhaités sont très proches chez Hamon et Mélenchon (cf le débat sur Youtube entre J. Généreux soutien de Mélenchon et T. Piketty soutien de Hamon).

 

- la sortie de l'OTAN ? Je ne développerai pas tant je pense que l'OTAN a un rôle négatif dans le monde et en Europe. Pas besoin d'OTAN pour construire une coalition contre Daesh sous l'égide de l'ONU. Ni de l'OTAN pour s'opposer à un danger militaire russe aussi peu vraisemblable que le risque représenté pour nous par l'Arabie Saoudite. Rappelons que la Russie a un budget militaire égal à celui de l'Arabie Saoudite (!) et 10 fois inférieur au budget militaire Américain. Souvenons-nous de Saddam Hussein et de sa "fameuse 3ème armée du monde" en 1990. Jusqu'à Sarkozy nous n'étions pas dans la partie militaire de l'OTAN.

 

- La Russie ? Malgré l'insistance des médias mainstream et de Benoit Hamon sur ce sujet, rappelons que se tenir à distance égale des USA et de la Russie ne vaut pas plus soutien de Poutine que soutien de Trump. La diplomatie n'est pas soutien aux régimes. Cette confusion fait le lit des interventions militaires catastrophiques comme celles d'Irak ou de Libye. JLM soutient à l'intérieur de ces pays les opposants de Poutine comme les blogueurs d'Arabie Saoudite!

 

L'accent mis par BH sur ces divergences ne les rend si présentes dans le débat électoral que parce qu'elles sont soutenues par tous ceux qui redoutent de voir la gauche quelle qu'elle soit parvenir au 2ème tour. En février, les mêmes commentateurs s'effrayaient de "l'utopie" de BH qui mettrait la France par terre.

 

 

En conclusion, en votant pour Mélenchon, ne boudons pas la possibilité d'éliminer du deuxième tour aussi bien Marine Le Pen que François Fillon, puisqu'il est peu probable que Macron n'y parvienne pas. 

 

Quel plaisir ce serait dimanche soir que de faire mentir tous ceux qui depuis deux ans affirmaient que la seule certitude de cette élection était la présence de Le Pen au deuxième tour. Quel plaisir également de voir ce soir là la tête de Pujadas comme naguère la tête d'Elkabbach.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.