marc.burlat
Enseignant - directeur d'école
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 sept. 2020

Il faut siffler la fin de la récré ! ... pour les scientifiques.

Il convient de siffler la fin de la récré pour les scientifiques, de toute tendance, de toute spécialité, pro-ceci ou anti-cela, quels qu’ils soient ! Peu importe qu’ils aient raison ou pas, de toutes façons, tant qu’ils ne seront pas d’accord, personne ne peut trancher… Personne, même pas eux…

marc.burlat
Enseignant - directeur d'école
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Une bataille indigne d'une cour d'école !

Nous sommes aujourd’hui dans une guerre de tranchée où des sommités reconnues comme Axel Kahn d’un coté, des provocateurs comme Didier Raoult de l’autre, le Professeur Trucmuche, chef du service de l’Hôpital de la Grande Détresse comme le Professeur Phil Moalebeur, chercheur émérite de l’Institut de La Recherche Suprême… passent leur temps à s’écharper.
Et je te poste une vidéo provocatrice, et je te publie un appel infantilisant, et l’une proclame que l’autre marseillais est un truand, pendant que son second communique les deniers laborantins acquis par la première…
(Je passe volontairement sur les derniers propos de ce jour aux relents nauséabonds du bretteur marseillais dont je veux croire qu'il s'est égaré au delà de son labo)
Pire que « la Zizanie »… Goscinny aurait bien ri !
Sauf que la matière ne porte pas à rire...


Une suite digne de Molière

Tous sont accompagnés d’une cohorte de grands médecins, titrés et médaillés, plus ou moins chefs de services aussi, tous spécialistes de quelque chose, tous ou presque ayant publié tel ou tel opuscule savant, accompagnés aussi de grands théoriciens de la vie, philosophes, généticiens, infectiologues, immunologues, anthropologues, sociologues, grattemoalatetologues et autres spécialistes dûment patentés du logos sacré…
On pourrait croire à un défilé de ces médicastres de Monsieur de Molière, chacun avec ce grand chapeau noir et sa seringue de vétérinaire à la main…
Et ils viennent arpenter les planches des “lucarnes magiques“, répandant avec suffisance leur science et surtout leur vérité.
Achille Talon aurait pu intervenir : « Une longue expérience m'a démontré que le mariage, pourtant classique, de l'obscurantisme et de l'autorité donne rarement pour fruit une compréhension lumineuse des problèmes de la vie… »


Alors, nous autres, pauvres pouilleux incultes et surtout très indisciplinés, qui croire ?

Dans les deux camps (ou plus), les arguments, les chiffres présentés, les démonstrations sont sans faille.
On pourrait se croire dans un grand jeu télévisé ou deux camps s’affrontent, à coup de sophisme comme à coup de bonne foi parfois. Chacun est persuadé d’avoir raison ! La main sur le cœur (ou le portefeuille ?)…
On fait quoi ? On vote avec un “buzzer“ dans ce grand jeu du mistigri ?
Sauf que ce jeu n’en est pas un.
Il s’agit du jeu de la vie !
La VIE …


Redevenons sérieux un instant.

Comment s’y retrouver dans les mesures, contre-mesures, assouplissements de mesures et serrages de vis qui nous parviennent chaque jour ?
Dans les écoles, dans la rue, dans les espaces verts, et même à l’intérieur, les recommandations et les ordres changent et se succèdent plus vite que la course du pangolin dans sa steppe natale…
Comment s’y retrouver ?
« Avec discernement, bon sens et pédagogie »

Avec discernement, bon sens et pédagogie…

Non mais sérieux ?
Quel discernement adopter lorsque ceux qui sont censés éclairer notre lanterne se battent comme des chiffonniers, se lancent des anathèmes et des plaintes à la tête ???
Comment comprendre au-delà du respect de la loi quand ici on dit masque oui, et là masque pas toujours ?
Bon sens ? Quand un ministre et un maire paradent sans masque lors d’une manifestation sportive, ou qu’en 20 secondes un président commet au moins 3 entorses majeures ?

Alors je le dis tout net : il est temps de siffler la fin de la récré pour tous ces scientifiques.

Qu’ils s’assoient, masqués, autour d’une table, qu’ils dissertent, discutent, débattent, mais qu’il en ressorte un consensus.


Ensemble

Utopie ?
Que nenni !
Qu’il en sorte une synthèse avouant qu’il y a deux pistes, trois pistes, que l’on ne sait pas ou que l’on sait, que l’on va chercher ensemble… ENSEMBLE !!!
Puisque toutes et tous jurent leur grand Esculape qu’ils sont indépendants de tout labo…

Quoi ? Ça ferait peur aux français s’ils avouaient qu’ils ne savent pas ?
Mais nous savons qu’ils ne savent pas !!!

En revanche, tout le monde, du président au plus modeste citoyen, serait sûrement rassuré et compréhensif s’ils se mettaient au travail dans plusieurs direction, mais concertés, ensemble.

C’est donc si difficile de comprendre qu’il n’y a rien de plus fort que de travailler en harmonie, que chacun regarde ce que fait l’autre et y pioche une idée ou en donne une…
Que les travaux soient publiés à la gloire de la médecine et non au nom d’un ego mortel qui n’a plus besoin d’une médaille.
Vous imaginez le prix Nobel de médecine à la médecine française, ou européenne, on s’en fout.

Quel symbole pour l’avenir !!!

Tu rêves !

Je sais, la médecine ça ne marche pas comme ça.
Et alors ? Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis… ni de fonctionnement.
Et bien, changez et faites pas chier !
(ce n’est pas un gros mot, c’est le titre d’un album modifié : dors et fais pas ch…)
« Dites-moi, Lefuneste: êtes-vous le dernier des couards ou le roi des hypocrites ?
- Pourquoi ? Le cumul est interdit ? » (dixit le même Talon idoine à mon propos)

La récré est finie

En attendant de retrouver la sagesse du vrai et grand scientifique, permettez de souffrir un peu de ne plus arpenter les planchers médiatiques, taisez-vous !
De grâce, taisez-vous ! Vous faites pire que dans la cour de mon école !!!
La récré est finie, rentrez en classe, silence et au travail.

Vous pourrez parler lorsque vous aurez désigné un rapporteur de séance ou une équipe, qui parlera de bonne foi au nom de tous et qui dira, la main droite tendue et la gauche sur le cœur « au nom de tous, je le promets ».

EN ATTENDANT, SILENCE ! LA RÉCRÉ EST FINIE !

(PS : si j’ai cité Axel Kahn, pour qui j’ai un respect et une estime sans ombre, ou Didier Raoult, pour qui je peux reconnaitre le chercheur infatigable, c’est que tous deux ont personnifié ces dernier jours ce “Combat des Chefs“ digne d’Astérix… Cela devient, je m’en désole de le répéter, pitoyable quant au plan médical et scientifique.)

(NB : merci à Julie d'Aiglemont pour les médicastres et la “lucarne magique“... visitez sa page FB...)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois