MigrantEs, racisme, violences policières: déclaration de l'Assemblée de la Marche

En juin un migrantE sur sept tentant la traversée de la Méditerranée est mortE. Cet été les victimes de violences policières dans nos quartiers se sont multipliées. Il y a le feu ! RéuniEs ces 29 et 30 septembre, nous appelons à construire, quartier après quartier, la riposte populaire contre les violences policières et contre le racisme.

L’Assemblée de la Marche des Solidarités a réuni ces samedi 29 et dimanche 30 septembre, dans les locaux du syndicat Solidaires à Paris, plus de 80 personnes, membres et représentantEs de CSP75, CSP Paris 20, CISPM, UNSP, Intégration 21, Mineurs isolés et Jeunes majeurs de Seine et Marne, Collectif Je suis là, Migrants ex-occupants de Paris 8, Collectif Vies Volées, Collectif Lamine Dieng, Assemblée des blesséEs, Collectif Ali Ziri, Collectif Rosa Parks, Collectif pour l’avenir des foyers (Copaf), ATMF, FUIQP, Fasti, UJFP, Femmes en lutte 93, 20è Solidaires avec touTEs les migrantEs, LCD, BAD, CFK, Paris d’exil, CNR, AFD International, Act Up-Paris, ZSP 18…

photo2juinmarche

Déclaration de l’Assemblée de la Marche des Solidarités

L’Assemblée de la marche des Solidarités réunissant aux côtés de collectifs de sans-papiers et migrantEs, de collectifs de familles des violences policières, de l’Assemblée des blesséEs et des résidents des foyers, différentes organisations et structures (collectifs, associations, syndicats…) appelle :

- à construire et renforcer la riposte populaire, quartier après quartier, contre les violences policières et contre le racisme pour l’égalité des droits, pour la liberté de circuler et de s’installer et pour la solidarité.

- à préparer

  • des manifestations et rassemblements le 18 décembre, aux côtés des sans-papiers et migrantEs, dans tout le pays, à l’occasion de la Journée internationale des migrantEs.
  • une nouvelle Marche des Solidarités à Paris, et en lien avec des manifestations dans toute l’Europe, le samedi 16 mars 2019 à l’occasion des Journées internationales du 14 mars contre les violences policières et du 21 mars contre le racisme.

- à soutenir et se mobiliser

  • A l’appel de SOS-méditerranée le samedi 6 octobre pour l’Aquarius. Nous exigerons aussi plus généralement l’ouverture des ports français aux bateaux de sauvetage des migrantEs mais surtout à l’ouverture des frontières.
  • A la manifestation qui exigera le respect par le Conseil Régional d’Ile-de-France de la décision d’accorder la réduction Solidarité Transports à touTEs les sans-papiers.
  • A l’appel du collectif Rosa Parks aux initiatives du 30 novembre et 1er décembre

- à exiger l’application du droit inconditionnel à un logement décent pour tous et toutes, avec et sans-papiers et à soutenir les actions et occupations, en cours ou à venir, pour assurer la  mise en œuvre de ce droit vital.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.