Marche des Solidarités

Nous, familles des victimes, MigrantEs, ImmigréEs, contre les violences policières, contre la chasse aux migrantEs et aux sans-papiers, contre le racisme d'Etat et le ciblage de la jeunesse et des quartiers populaires, pour la vérité, la justice, la dignité, l'égalité, la liberté, contre les lois d'exception et pour le retrait du projet de loi Macron-Collomb Asile et Immiogration, on appelle toutes et tous à marcher le 17 mars à Paris.

Son blog
75 abonnés Le blog de Marche des Solidarités
Voir tous
  • 18 décembre - Pas de trêve: on est là!

    Par
    Il n'y a pas de trève dans l'ignominie du pouvoir. Macron célèbre l'armée français en Afrique et la machine à broyer les migrantEs continue de tourner. Pas de trève pour nous : dans de nombreuses villes du pays le 18 décembre ont eu lieu des manifestations et rassemblements pour dire "Egaux, Egales, Personne n'est illégal !" Ci-dessous des vidéos, des images, des témoignages...
  • Contre la survie par points !

    Par
    Il en va de la force du mouvement actuel de se mobiliser le 18 décembre aux côtés des sans-papiers et migrantEs. Et pas seulement pour contrer les tentatives de division d’un gouvernement qui n’hésite pas à jouer la carte du racisme.
  • Vidéos et appel en différentes langues pour le 18 décembre

    Par
    En français, soninké, pular, wolof,et bambara, des vidéos d'appel à la manifestation du 18 décembre à l'occasion de la Journée Internationale des MigrantEs réalisées par le CSP Paris 20. Et des versions de l'appel en anglais, russe et albanais faites par les associations de Rennes.
  • 18 décembre - 18h: égaux, égales, personne n'est illégal!

    Par
    Le 18 décembre, à l'occasion de la Journée Internationale des MigrantEs, des manifestations auront lieu dans tout le pays. Egaux, Egales, ni retraite à points ni survie à points, l'égalité ne se discute pas, elle se gagne! A l'appel des collectifs de sans-papiers et migrantEs, des syndicats et de plus de 150 collectifs, associations, organisations...
  • Déclaration de la Marche des Solidarités

    Par
    De Paris à Alger, de la Nouvelle-Zélande au Mali, le monde peut s'embraser... pour le meilleur comme pour le pire. Plus que jamais la lutte contre les violences d'Etat, la montée des racismes et du fascisme, pour la solidarité internationale et la liberté de touTEs, doit se développer et féconder le mouvement de riposte globale.