Appel de l'UJFP à la marche du 17 mars

L'Union Juive Française pour la Paix appelle à la marche des solidarités : "Les luttes contre l’injustice, le racisme d’État et les discriminations, les violences militaires et policières que nous menons sur le terrain de la Palestine, nous les menons tout naturellement aussi sur le terrain social français. Parce que le racisme nous concerne, nous manifesterons le samedi 17 mars."

Appel de l’UJFP à participer à la Marche des solidarités « Le racisme d’État tue », le samedi 17 mars à 14h, Place de l’Opéra

Alors que la police continue d’humilier, de brutaliser et parfois même de tuer des jeunes Français noirs et arabes des quartiers populaires en toute impunité, que les familles des victimes subissent les affres d’un système judiciaire inique, que la loi Macron-Collomb prévoit de harceler jusqu’au découragement les demandeurs d’asile, d’expulser toujours plus d’exilé-e-s et de criminaliser davantage le mouvement de solidarité qui s’efforce de palier tant bien que mal aux déficiences d’accueil organisées par l’État, et que le rapport Clavreul renforce la dérive liberticide et islamophobe d’une conception erronée de la laïcité, il est crucial de faire de la Marche des solidarités un grand moment de mobilisation populaire.

La Marche doit envoyer un signal fort à ce gouvernement qui maltraite quotidiennement un trop grand nombre de ses citoyen-ne-s – des contrôles au faciès vexatoires à la violence de la matraque ou de l’arme à feu – et déshumanise les exilé-e-s pour mieux s’en débarrasser, répondant ainsi aux désidératas de l’extrême-droite : oui, le racisme d’État existe et, oui, il tue !

Les luttes contre l’injustice, le racisme d’État et les discriminations, les violences militaires et policières que nous menons sur le terrain de la Palestine, nous les menons tout naturellement aussi sur le terrain social français. Parce que le racisme nous concerne, nous manifesterons le samedi 17 mars. Soyeux nombreuses et nombreux !

http://ujfp.org/spip.php?article6248

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.