17 octobre: Aujourd'hui on manifeste!

Les marches de sans-papiers entrent dans Paris ce matin. Elles convergeront place de la République. Et nous manifesterons. Ceux et celles que pouvoir et médias veulent rendre invisibles parmi les invisibles seront en tête. Aves des dizaines de milliers d'autres manifestantEs pour dire que nos sorts sont liés. Dernière infos.

President Macron: The Sans-Papiers want a response © Payday / Refusing to kill

1/ Les rendez-vous du matin pour l'entrée et l'accueil des marcheu.r.ses pour leur dernière étape à Paris, vers l'Elysée :

  • 10H00 Porte de Paris (passage 11H Porte de La Chapelle) - marche en provenance de Lille
  • 10H00 : Porte d'Italie - marches en provenance de Marseille, Montpellier, Grenoble, Lyon et Rennes
  • 10H00 : Porte de Montreuil - marche en provenance de Strasbourg

Ces 3 cortèges manifestent jusqu'à la Place de la République.

2/ Une tente de Médecins du Monde sera installée sur la place de la République à partir de 12h30 avec infirmières et médecins. Masques et gels disponibles !

3/ Les cortèges de l'Acte 3 de la Marche nationale des sans-papiers vont se rassembler sur la Place de la République en face de l'entrée du boulevard Saint-Martin pour partir à 14h

  • en tête de cortège : marcheurs et marcheuses ses de tous les axes (sud-est, nord-est, nord, ouest) derrière la banderole unitaire de la marche nationale des sans-papiers

puis

  • collectifs de sans-papiers et leurs soutiens, collectifs des régions suivis des collectifs IdF
  • collectifs locaux ayant organisé les étapes
  • collectifs contre les violences policières
  • associations de solidarité, de l'immigration, des quartiers populaires, cortège antifasciste
  • autres associations et collectifs 
  • syndicats
  • partis politiques

4/ Malgré toutes leurs annonces publiques martiales les autorités ont toujours continué à négocier. La Marche nationale des Sans-Papiers manifestera à partir de la Place de la République à 14H00 !

Soyons nombreuses et nombreux.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.