Marche des Solidarités
Nous, familles des victimes, MigrantEs, ImmigréEs, contre les violences policières, contre la chasse aux migrantEs et aux sans-papiers, contre le racisme d'Etat et le ciblage de la jeunesse et des quartiers populaires, pour la vérité, la justice, la dignité, l'égalité, la liberté, on appelle toutes et tous à marcher le 18 décembre, partout en France !
Abonné·e de Mediapart

185 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 févr. 2022

19 mars : le Grand Soulèvement !

Ils et elles prétendent parler en notre nom. Mais ça parle mal de nous. Et ça dégouline de haine et de racisme. Il ne s’agit pas seulement de discours car ça tue aux frontières et dans nos quartiers, ça mutile. Jusqu’où ? Non ! Pas en notre nom ! Arrêtons cette machine de mort. Tout ça n’a rien à voir avec nos besoins, notre réalité, nos désirs.

Marche des Solidarités
Nous, familles des victimes, MigrantEs, ImmigréEs, contre les violences policières, contre la chasse aux migrantEs et aux sans-papiers, contre le racisme d'Etat et le ciblage de la jeunesse et des quartiers populaires, pour la vérité, la justice, la dignité, l'égalité, la liberté, on appelle toutes et tous à marcher le 18 décembre, partout en France !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

19 mars : le Grand Soulèvement !

Ils et elles prétendent parler en notre nom. Mais ça parle mal de nous. Et ça bave sur nos pseudo identités, ça fantasme de plus en plus ouvertement sur le grand remplacement, ça dégouline de haine et de racisme contre les migrantEs, les sans-papiers, les jeunes des quartiers, les NoirEs, les Arabes, les MusulmanEs, les Juifs et les Juives, les tsiganes. 

Il ne s’agit pas seulement de discours car ça tue aux frontières et dans nos quartiers, ça mutile. Ça célèbre la matraque du policier tout en restreignant les droits, les moyens et les conditions de vie et de travail de toutes et tous.

Anthioumane, Liberté pour les 5 de Montpellier © Campagne Antiracisme et Solidarité

Jusqu’où ? Non ! Pas en notre nom ! Arrêtons cette machine de mort. Tout ça n’a rien à voir avec nos besoins, notre réalité, nos désirs.

Des quartiers de Calais à la vallée de la Durance, de ceux de Paris à ceux de Toulouse, Rennes ou Paris, une autre réalité existe, de solidarité et de résistance. 

Calais, un quartier solidaire de l'occupation d'un immeuble © Street Politics

Alors on ne recule plus. Le 19 mars, contre le racisme et contre les violences policières, il faut converger de tous nos quartiers, rond-points, villages, lieux de travail et envahir Paris pour un grand soulèvement. Nos quartiers, notre monde, notre pays s’appellent Solidarité ! (appel de la Campagne : Notre pays s'appelle...)

Le samedi 19 mars des manifestations auront lieu dans le monde entier contre le racisme, le fascisme et les violences policières, en solidarité avec les migrantEs et toutes les victimes de discriminations, pour l’égalité des droits. (voir notamment https://worldagainstracism.org)

A l’occasion de la Journée internationale contre les violences policières du 15 mars et de la Journée internationale contre le racisme du 21 mars, une manifestation nationale est appelée à Paris conjointement par le Réseau d’entraide Vérité et Justice et la Campagne Antiracisme et Solidarité qui réunit près de 400 organisations, de toutes sortes, locales ou nationales. (Signataires de l'appel).

Cette campagne antiraciste a déjà donné lieu à de multiples événements locaux sur tout le territoire, du Pays basque à l’Alsace, de Menton à Calais, de Douarnenez à la vallée de la Durance, manifestations, rassemblements, déambulations, concerts, tournois de foot, hommages aux victimes. Le 18 décembre des manifestations ont eu lieu dans une soixantaine de

Concert et foot antiraciste à Toulouse © Campagne Antiracisme et Solidarité

villes en France à l’appel de cette campagne à l’occasion de la Journée internationale des migrantEs.

Cette campagne ne prendra pas fin avec le 19 mars, bien au contraire. Des mobilisations se préparent même pour l’automne prochain.

Contre le fascisme et l'extrême droite ! Manifestation nocturne du 12 février à Paris © Campagne Antiracisme et Solidarité

Mais notre nombre, notre diversité dans la rue ce jour-là doivent briser la prétention du pouvoir et des principaux candidatEs à l’élection présidentielle à parler en notre nom. Aujourd’hui comme demain.

Appel de la campagne

https://antiracisme-solidarite.org 

Rejoignez les 369 organisations locales et nationales qui ont signé l’appel

https://appel.antiracisme-solidarite.org

Relayez la campagne sur vos réseaux sociaux

Montrez que « notre pays s’appelle solidarité » 

Annoncez les événements que vous organisez sur l’agenda : https://appel.antiracisme-solidarite.org/declaration-evenement.php

Utilisez le logo de la campagne https://antiracisme-solidarite.org/nos-visuels/

Recouvrez les murs : utilisez les visuels de la campagne pour « occuper » les murs de vos quartiers.

Financez la campagne

https://antiracisme-solidarite.org/faire-un-don/

Construisez la manifestation nationale du 19 mars

Affiches disponibles en région parisienne à :

Solidaires Paris, 31 rue de la Grange aux Belles, Métro Colonel Fabien (Paris 10)

UL CGT 18, 42 rue de Clignancourt, Métro Château-rouge (Paris 18)

Fasti, 58 rue des Amandiers, Métro Père Lachaise (Paris 20)

Librairie La Brèche, 27 rue Taine, Métro Daumesnil (Paris 12)

AERI, 57 rue Etienne Marcel, Métro Croix de Chavaux (Montreuil)

Pour régions contacter une organisation signataire ou envoyer mail à la Campagne

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal
À Perpignan, l’extrême droite s’offre trois jours de célébration de l’Algérie française
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire Louis Aliot (RN) met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à « l’œuvre coloniale ».
par Lucie Delaporte
Journal — Énergies
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Journal — Terrorisme
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana