Marche des Solidarités (avatar)

Marche des Solidarités

D’où que l’on vienne, où que l’on soit né·e, Notre pays s’appelle Solidarité

Abonné·e de Mediapart

218 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 mars 2023

Marche des Solidarités (avatar)

Marche des Solidarités

D’où que l’on vienne, où que l’on soit né·e, Notre pays s’appelle Solidarité

Abonné·e de Mediapart

Manif interdite à Rennes : ce Darmanin qui vient

Des manifestations ont lieu partout aujourd'hui contre le racisme et la Loi Darmanin. A Rennes la préfecture a interdit la manifestation. Avec des arguments qui doivent renforcer partout notre détermination à manifester. A Rennes et partout. Aujourd'hui comme demain. Ci-dessous le communiqué de la Marche des Solidarités en soutien aux manifestantEs de Rennes.

Marche des Solidarités (avatar)

Marche des Solidarités

D’où que l’on vienne, où que l’on soit né·e, Notre pays s’appelle Solidarité

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A Rennes comme partout, Darmanin ne fera pas sa loi !

Alors que des manifestations contre le racisme et contre le projet de loi Darmanin sont prévues ce samedi sur tout le territoire dans le cadre d’un appel national lancé par l’Ucij et la Marche des Solidarités, la préfecture de Rennes a publié un arrêté d’interdiction de la manifestation prévue dans cette ville.

Les raisons données par la préfecture sont un concentré de l’autoritarisme et du racisme que nous dénonçons. Elles renforcent toute notre détermination à lutter justement pour la liberté de circuler et pour l’égalité des droits.

En effet la préfecture de Rennes, au mépris de nos luttes et de manière totalement mensongère, parle « d’absence de journée nationale d’action » alors que la manifestation appelée à Rennes fait partie d’un mouvement de manifestations dans des dizaines de villes dont Marseille, Paris, Lille, Lyon, Rouen, Bordeaux, Strasbourg, St Etienne…

Alors que la coordination interorga qui a appelé à cette manifestation est composée de nombreuses organisations et syndicats et a, ces dernières années, organisé de multiples actions et manifestations aux côtés des migrantEs et Sans-Papiers, relayant notamment les appels de la Marche des Solidarités, organisant l’axe ouest de la Marche nationale des Sans-Papiers en 2020, la préfecture écrit : « la manifestation constitue un prétexte de mobilisation (…) pour commettre des exactions ».

La Marche des Solidarités, 

- Dénonce l’interdiction de manifester et l’atteinte au droit de circuler et manifester que cela constitue,

- Dénonce l’autoritarisme d’une telle décision touchant, comme par hasard, une manifestation organisée explicitement contre la politique menée par le Ministre de la police,

- Dénonce le racisme des raisons évoquées qui ne peuvent considérer que comme un « prétexte » les revendications portées par des migrantEs et Sans-Papiers,

- Exige que la manifestation puisse se dérouler à Rennes,

- Apporte son soutien entier à la Coordination interorga de Rennes et à tous les collectifs et organisations de Rennes,

- Appelle toutes celles et tous ceux qui le peuvent à Rennes à rejoindre, encore plus nombreux et nombreuses, le nouveau de lieu de rassemblement appelé par la Coordination interorga (14H30 - esplanade Charles de Gaulle )

- Appelle à participer massivement aux manifestations de ce samedi pour dire que « Darmanin ne fera pas sa loi ».

Illustration 1

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.