Collomb, « Benchmarking » et évacuations : venez nombreux et nombreuses ce 2 juin

Déclarations de Collomb, évacuation des campements parisiens, nouveaux morts, la logique de la loi asile-immigration montre déjà ses conséquences tragiques avant toute mise en oeuvre. Cela rend d'autant plus nécessaire et cruciale la réussite de la manifestation de ce samedi. Car c'est la nuit qui tombe sur la France. Ecoutez ci-dessous le texte lu par Catherine Deneuve.

Avant même qu’elle ne soit mise en œuvre la logique de la nouvelle loi asile-immigration a des conséquences dramatiques :

  • Alors qu’il y a encore quelques mois toute rumeur d’évacuation faisait affluer sur le lieu du campement concerné des centaines de migrantEs dans l’espoir d’un hébergement, l’annonce de l’évacuation du campement du Millénaire à La Villette a entraîné cette fois le départ d’au moins un tiers de migrantEs avant évacuation.

Car Gérard Collomb avait annoncé clairement la couleur : les évacuations sont d’abord des opérations de tri. Le résultat, outre l’objectif d’accélérer les expulsions (euphémisées par le terme « transfert » quand il s’agit de DublinéEs expulséEs vers l’Italie) sera d’invisibiliser et de précariser encore plus les migrantEs obligéEs de se cacher.

 

  • La précarisation des migrantEs et sans-papiers et le développement des frontières internes (contrôles, rétention, expulsions) accélèrent le nombre de drames aux frontières mais aussi à l’intérieur du territoire comme l’illustrent tragiquement les mortEs de ces dernierEs semaines.

Du 1er janvier au 29 mai, 655 morts ont été recensées en Méditerranée par l’OIM (Organisation Internationale des Migrations). Mais survivre à la Lybie et à la Méditerranée met de moins en moins fin au danger. Deux jeunes hommes sont morts noyés dans le canal à Paris au début du mois. Ismaïl Deh, sans-papier, est mort le 1er mai suite à une intervention policière à Versailles. Une fillette kurde de 2 ans, venue du campement de Grande-Synthe a été tuée par la police belge dans la nuit du 17 au 18 mai. Ce même mois le passage du col de l’Echelle dans le Briançonnais a fait trois victimes.

Cette dégradation avait été annoncée/dénoncée par de nombreuses associations, syndicats et organisations. Elle sera considérablement aggravée si la loi est adoptée et mise en œuvre. Sans riposte de nous touTEs cela ne pourra qu’encourager les évolutions racistes et sécuritaires dans toute la société.

Ce 30 mai, intervenant devant le Sénat, Gérard Collomb l’a encore illustré en parlant de « benchmarking des migrants » (le terme signifie des études comparatives de marché faites par des entreprises). C’est la reprise du « shopping de l’asile » d’une autre ministre. Mais ce mépris raciste des vies humaines fait aussi écho à l’horrible sortie de Macron, à peine élu, sur les « kwassa kwassa qui pêchent du Comorien ».

La mobilisation contre la loi asile-immigration qui entame son passage au Sénat la semaine prochaine et contre toute sa logique est donc plus que jamais nécessaire et la réussite de la manifestation de samedi est cruciale.

Cette manifestation est appelée à ce jour par 14 collectifs de sans-papiers et migrantEs soutenus par 84 collectifs de solidarité et contre les violences policières, collectifs de résidents des foyers, associations (luttes de l’immigration, lutte des quartiers, lutte contre le SIDA, antifascisme, droits des LGBT, féminisme, luttes pour le logement, solidarité internationale), syndicats et organisations politiques (cf la liste ci-dessous).

Elle partira de la place de la République à 14H rejointe par la manifestation en hommage à Clément Méric et ira au Sénat.

Il faut arrêter l'hécatombe. Il n'y a plus de temps à perdre. Venez nombreux et nombreuses.

" La Nuit tombe sur l Europe "

Appel et signataires : https://blogs.mediapart.fr/marche-des-solidarites/blog/230518/manifestation-contre-la-loi-asile-immigration-le-2-juin

A l’appel de : Coordination des Sans-Papiers de Paris (CSP75), Coordination de lutte pour les Sans-Papiers 93 (CSP 93), Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry (CTSP 94), Collectif des Sans-Papiers Paris 20 (CSP Paris 20), Comité des Sans-papiers 59 (CSP 59), Collectif de soutien à la lutte des Sans-Papiers (CSP 95), Comité des Sans-Papiers de St Just (CSP 17-St Just), Collectif des Etudiant-e-s Sans-Papiers Paris 1 (CESP P1), Intégration 21, Droits Devant !!, CSP 92, Coalition Internationale des Sans-Papiers et Migrant-e-s (CISPM), Union Nationale des Sans-Papiers (UNSP), Coordination Nationale des Sans-Papiers (CNSP)

Soutenus par : Collectif pour l’avenir des foyers (Copaf), Collectif Vies Volées, Collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri, Comité Vérité et Justice pour Lamine Dieng, Comité pour Clément, Assemblée des Blessés, des Familles et des Collectifs contre les violences policières, Collectif 20è solidaire avec tou-te-s les migrant-e-s, Collectif solidarité migrant-e-s Paris-centre, Collectif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant-e-s, Collectif citoyen P’tit Déj à Flandre (Paris 19), Collectif D’ailleurs nous sommes d’ici 67 (DNSI 67), Collectif On Dort Au Chaud (Codac 18), Collectif Saint-Lois d’Aide aux Migrants (CSLAM), Collectif Sorbonne sans frontières, Collectif ROSA (Réseau d’Opération Solidaire et d’Action), Des habitant-e-s de la ZAD, La Chapelle Debout, Nogent D’Ailleurs, Paris d’exil, RESOME (Réseau Etudes Supérieures et Orientation des Migrant-e-s et Exilé-e-s), Réseau Université Sans Frontières Paris 1 Panthéon Sorbonne (RUSF P1), United Migrants, Zone de Solidarité Populaire Paris 18 (ZSP18), Act Up-Paris, AFD International, AIDES, Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT), Association Allamma international, Association Femmes plurielles, Association Havraise de Solidarité et d’Echanges avec Tou-te-s les Immigré-e-s (AHSETI), Association kâlî, Association Marocaine des Droits Humains (AMDH-Paris/IDF), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Association des Tunisiens en France (ATF), Collectif de Lutte AntiCapacitiste (CLAC), Collectif Ni Guerre Ni Etat de Guerre, Comité pour le Respect des libertés et des Droits de l'Homme en Tunisie (CRLDHT), Compagnie Jolie Môme, Droit au Logement (DAL), Femmes en Luth citoyennes à part entière, Femmes en lutte 93, Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s (Fasti), Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP), LDH Paris 10/11, Mêmes droits pour toutes et tous-Drôme Ardèche, Mouvement pour une Alternative Non-violente IdF (MAN IdF), MRAP 66, Pride de Nuit, Ras L’Front Isère (RLF 38), Réseau Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture (REMCC), Réseau Foi et Justice Afrique Europe, Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Union des Tunisiens pour l'Action Citoyenne (UTAC), Utopia 56, CNT-ste 75, Emancipation Tendance Intersyndicale, Fédération CNT éducation, Fédération Sud-PTT, SNPES-PJJ/FSU, Solidaires-ASSO, Section CGT Société de Restauration du Musée du Louvre, Section SNMD-CGT de la Cite Nationale de l'Histoire de l'Immigration, Sud Aérien, Sud Culture, Sud-éducation Paris, Sud Energie, Sud PTT 92, Sud Renault Technocentre, UD CGT 75, UL CGT Paris 18, Union Syndicale Solidaires, Union syndicale Solidaires 66, AL, ANC, CGA, Comité Génération.s Immigration Île-de-France, DiEM25, Ecologie sociale, Ensemble, Mouvement ECOLO, OCL, NPA, PIR

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.