marianneacqua
Professeure de Lettres. Chercheuse de complots et de manigances dans la littérature publiée au tournant des XVIIIe et XIXe siècles.
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 nov. 2021

Vivian Maier : le visible déplié

Du 15 septembre au 16 janvier 2021, le musée du Luxembourg expose le travail de Vivian Maier, une photographe amatrice qui a sillonné les rues de New-York et de Chicago pour y capter quelques silhouettes incongrues. Je pose ici mes impressions fugaces et mes réflexions personnelles sur ces photographies surprenantes.

marianneacqua
Professeure de Lettres. Chercheuse de complots et de manigances dans la littérature publiée au tournant des XVIIIe et XIXe siècles.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Hier, j'ai fait une rencontre à laquelle je ne m'attendais pas. Une rencontre avec la vie ordinaire et ses hasards invisibles que Vivian Maier a su percevoir et capturer à la surface de ses pellicules. 


Il suffit parfois d'un miroir pliant pour que le réel se dédouble et se décale. Alors une nuque expose les parcelles de son visage caché et compose ainsi un portrait cubiste où les poins de vue cohabitent dans leurs contradictions manifestes. 

D'un cadre à l'autre, la jeune fille se regarde. In fine, c'est le reflet qui observe son référent et découvre ainsi les lignes de sa face. 

Derrière, la fenêtre est barrée. Elle n'ouvre d'ailleurs que sur la face toute lisse d'un immeuble qui n'a rien à promettre. Ainsi débarrassée de son paysage primitif, la Joconde nouvelle peut enfin se regarder dans les yeux et se libérer des spectateurs encombrants auxquels elle sourit depuis des siècles. 


Les passants se ressemblent et se répondent au détour d'un trottoir. Le couple de droite chemine tranquillement, il ne sait pas qu'en quelques pas, il deviendra le couple survolté qui se dispute, s'étreint et se violente.

L'espace bégaie et prend ici l'allure d'une planche de roman graphique où les instants se fixent et se côtoient. Alors nous constatons que ces ressemblances intolérables qui semblent nier nos individualités et nous priver de toute prétention à l'originalité nous transforment parfois en personnages.

Mais il ne s'agit pas toujours de transformer l'espace en narration. Il s'agit parfois de créer une image et de saisir un instant de poésie surréaliste.


La tête comme un ballon de baudruche, comme un corps d'enfant : rond et léger.

La beauté onirique de cette superposition nous libère de notre tendance à l'investigation qui nous pousse souvent à désirer ce qui est caché. Derrière le visage-ballon, il y a un visage-homme auquel nous renonçons volontiers. 


Et voilà qu'un câble roulé sur lui-même attire toute l'attention des curieux. Par mimétisme peut-être, on se prend à croire qu'il dessine les contours d'un passage secret vers un autre monde. Un passage à emprunter avec la stupeur et l'avidité d'un explorateur de mondes parallèles.

Enfin, il y a les autoportraits d'une Vivian Maier qui ne s'appréhendent qu'à travers les médiations successives des miroitements, des projections et des enchâssements. 

La femme-ombre se fait femme-maison pour accueillir le reflet minuscule du corps qui lui permet d'exister.

Ce délire amusant d'auto-engendrement nous rappelle que nous ne verrons jamais notre visage. Pas directement du moins.

J'ai souvent dit que je n'aimais pas la photographie, j'aurais dû dire que je ne la connaissais pas. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Le naufrage d’un ministre désinvolte
Le voyage de Jean-Michel Blanquer aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Journal — Industrie
Industrie française : l’attractivité de la rente
Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.
par Martine Orange
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico

La sélection du Club

Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
La farandole ultra-droitière d'un ministère de « l'Instruction publique »
Eric Zemmour vient de présenter comme un point important de son programme éducatif la « création d'un grand ministère de l'Instruction publique ». Cela avait déjà été préconisé dès 2013 dans le projet d'« une droite forte » rédigé par deux secrétaires nationaux de l'UMP : Guillaume Peltier et Didier Geoffroy. Et Jean-Michel Blanquer l'aurait aussi suggéré à Emmanuel Macron lors de sa nomination.
par claude lelièvre