Mediator : la mésaventure du docteur G.Chiche, cardiologue.

Suivant depuis des années un patient hypertendu dont il connaissait tous les examens , il découvre en 1998 une étrange valvulopathie liée à la prise de Mediator.

Il fait immédiatement un signalement au centre de pharmacovigilance de Marseille puis de Paris (AFSSAPS).

Il recevra deux étranges accusés de réception !

Une visite impromptue et tonique d’un Directeur de Servier.

Un coup de fil autoritaire de la mairie de Marseille, qui lui passe un grand professeur de médecine local qui lui fait la leçon.

Alertes non prises en compte, tentatives d’intimidation par d’étranges réseaux d’information, comment s’étonner que tant de temps ait été perdu avant le retrait du dangereux mediator ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.