marie Blandin

Sénatrice écologiste du Nord, ancienne Présidente de la Commission de la Culture, de l'Education et de la Communication au Sénat

Sa biographie
Professeur de biologie au collège, elle s'engage en politique au côté des Verts en 1984. Suite aux élections régionales de 1992, elle est élue présidente du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais. Cette élection résulte de négociations difficiles entre les partis composant la majorité au conseil régional (PCF, PS, Verts, Génération écologie) : le PS a le plus de conseillers régionaux sans avoir la majorité absolue, alors que les Verts sont minoritaires, mais le choix de Marie-Christine Blandin permet finalement un consensus. Il symbolise notamment le rajeunissement et la féminisation du personnel politique français ; Marie-Christine Blandin est la première femme à être présidente d'un conseil régional en France. Elle reste à ce poste jusqu'en 1998 (date à laquelle le socialiste Michel Delebarre lui succède) ; les Verts n'étant qu'une composante minoritaire au sein de sa majorité régionale, elle ne peut mener une politique profondément originale[non neutre]1.Elle est élue sénatrice du Nord le 23 septembre 2001. Membre de la commission des affaires culturelles et de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, elle est rattachée au groupe socialiste.Dans « Grenelle Environnement » préparé par Jean-Louis Borloo, Marie-Christine Blandin co-préside un groupe de travail2. À la suite de la victoire de la gauche aux élections sénatoriales de 2011, Marie-Christine Blandin devient présidente de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, jusqu'en 2014.
Son blog
25 abonnés Le blog de marie Blandin
Voir tous
  • LE LIVRE

    Par
  • Rendre des comptes

    Par
    Voilà, au calme et en retraite, j'ai rassemblé mes notes, mes souvenirs sont apaisés, et je peux raconter, éclairer les coulisses, tout simplement. Le livre s'appelle LA RESTITUTION. Cette histoire commence il y a trente ans, quand les mots développement durable ne parlaient qu'aux spécialistes.
  • Une grande cause nationale qui laisse un goût amer...

    Par
  • Pourquoi Manuel Valls se trompe

    Par
    Les familles roms fuient les actes violents racistes, la xénophobie et la misère. Citoyens européens, les roms devraient avoir la chance de trouver dans les États voisins des conditions d'accueil conformes aux textes européens. La déclaration universelle des droits de l'homme, la loi française qui garantit la scolarisation à tous les enfants, devraient renforcer ce bouclier protecteur.
  • Déontologie et exigence

    Par
    Une déontologie efficace de la vie publique repose à la fois sur une volonté et sur des outils: un arsenal préventif. Dès l'installation du gouvernement il est passé un souffle frais: parité, déclarations d'intérêt, discours de probité.