Carnet de bord #10 : 20 ans pour avoir la vérité, et vote du budget.

PTAnoJe8FSkq24eTFQ2unmLQ1fdIj4vgG3kTEjHxfJbSRz2v4XS6dyVfg2WdaAfpAayv-5gZqwjnkDlhY6LepaDfiRF-om9PPr4ii3tEKkaWQFI66Xo

ici, celui de la commission des finances .
Nous débutons nos travaux à 21 H 30.
Constat accablant 70 600 postes supprimés, et toujours pas de transparence sur le nombre de précaires.
1,3 milliard d'euros sont consacrés aux heures supplémentaires.
La démographie qui sert d'alibi au gouvernement a été évaluée à la baisse ... Entre 1971 et 1991.
Les contrats aidés sont aussi en diminution de 3500.
Il n'y a qu'un médecin scolaire pour 10 000 élèves!
L'enseignement agricole est en péril: plus de deux tiers des départs en retraite ne sont pas remplacés. 60% des postes supprimés en enseignement agricole le sont dans le public.
Le montant global des bourses diminue de 6%.
Les maternelles servent de variable d'ajustement. Quant à l'enseignement professionnel, la diminution des ressources issues de la taxe d'apprentissage est un handicap. En plus, alors que le public reçoit cinq fois plus d'élèves, les entreprises font le choix d'orienter près de la moitié de la taxe vers le privé.
Globalement les rapporteurs s'interrogent sur la sincérité du budget.
OPAQUE VOUS AVEZ DIT OPAQUE?
L'habitude des sigles tient le citoyen à l'écart de la chose publique. Les parlementaires, même s'ils se gardent bien de le signaler, ne doivent sûrement pas tout maîtriser.
Ci-dessous un petit exercice de traduction, sur le seul domaine de l'éducation.
Le rapport de Thierry Foucaud, en PDF ici
Dans la réponse du ministre, un épisode cynique:
Il a cité les effets bénéfiques des suppressions de postes: un fonctionnaire en moins, c'est 1 million d'euros d'économie, donc de dette en moins, et en plus si on compte la retraite, on atteint 1 million sept cent mille euros.
Avec cette vision des fonctionnaires par Chatel, professeur, j'aurais du chaque matin me regarder dans le miroir et me dire "j'aggrave la dette, j'aggrave la dette".
Saisissant le droit d'une présidente de commission d'intervenir à tout moment, je déclare :
“Nous ne voulons pas, nous, que chaque matin, l'enseignant se regarde dans le miroir en se disant « Je coûte trop cher, j'aggrave la dette ». Nous voulons qu'il puisse se dire : « Je construis un peu plus d'humanité, je crée du lien, je transmets du savoir, je suis un fonctionnaire consciencieux ». Ce métier mérite une reconnaissance que doivent traduire un juste salaire et une juste retraite.”
http://mariechristineblandin.eelv.fr/la-sinistre-comptabilite-du-ministre-chatel/

 

Nous nous quittons à une heure du matin.

MARDI 6 DECEMBRE ROUTINE


Comme d'habitude le groupe EELV présidé par JVP, avec le tableau des lois dont chacun doit s'occuper.
Nous mesurons quand même notre fragilité en effectif, car le suivi des débats budgétaires a été partiell, et nous avons souvent du improviser sur des amendements surprises que nous découvrions en séance.
Par exemple une taxe "recyclage papier" désormais applicable à la presse et au livre: écologiquement souhaitable et culturellement dangereuse...
Je fais valider la possibilité de poser une question d'actualité sur La Tribune. Comme nous sommes encore dans le même groupe que les socialistes, il faudra néanmoins vérifier qu'ils n'aient pas simultanément pris la même initiative.
Nous décidons de voter non à la proposition de loi du groupe RDSE sur l'obligation de ne pas porter de signes religieux dans les structures d'accueil de la petite enfance. En effet, la nouvelle rédaction menée par le rapporteur Alain Richard est catastrophique, en particulier un article 3 qui intente au droit du travail et aux libertés individuelles.
13 HEURES FRANCE SOIR ET LA TRIBUNE
Je vais saluer avec André Gattolin les syndicalistes manifestants devant le Sénat. Une délégation est reçue au cabinet du Président, puis ils reviennent dans mon bureau.
Le cas de France Soir, qui vire au populisme pour se trouver un lectorat facile, alors qu'on pourrait imaginer un vrai quotidien populaire est édifiant.
Racheté par Plougachev, il n'a pas été sauvé, mais son propriétaire a empoché une jolie somme. En plus il est dans le comité de soutien de Marine Le Pen!
15 H ANTICIPATIONS
Le Sénateur Anziani vient consulter sur le périmètre de la future commission de l'écologie, et sur la résolution qui permettra notre groupe à dix.
C'est bien ce que je pensai, cette commission n'a ni l'énergie, ni l'ensemble des transports. On ferait mieux de l'appeler commission de l'environnement! Et bien sûr, elle n'aura pas de pouvoir sur les autres.
17 HEURES VOTE DU BUDGET
C'est un vote solennel, à la tribune, par appel nominatif.
Le document sur lequel nous votons est le résultat des débats du Sénat, et de la nouvelle majorité.
Nous avons profondément remanié les recettes, et repoussé la structuration des dépenses du gouvernement.
C'est donc par un vote OUI inédit que nous soutenons ce travail .... Que bien sûr l'assemblée viendra détricoter.
19 HEURES POT DU QUESTEUR
C'est une tradition, après le vote du budget, énorme travail diurne et nocturne, week ends compris, il y a une sorte de pot de fin d'année, même si la session va intensément continuer jusque Noël, puis après les fêtes.
Les sénatrices et sénateurs se font beaux, pour cette petite soirée.
J'innove avec des talons aiguille comme je n'en ai jamais portés de cette hauteur, et pour une fois, j'utilise mon chauffeur pour ne pas me tordre les chevilles tout au long du boulevard saint michel.
A l'arrivée, banco, Canal + s'amuse à filmer les arrivées avec chauffeur!VpUZOFzJ41g9_Zv9tqVM5tBE-J1mlmoJ0BueWAIDcVG7UBKaGtXjV90mB9ErUmg_pB8mL_eu-wES2P99zBQKg1ytLB8UoZLpvLOse7j-baWfR20yLoY

 


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.