Carnet de bord # : On ferme !

Ce carnet de bord, sur ce blog, initié dès mon élection à la Présidence de la Commission culture éducation communication du Sénat, avait une vocation citoyenne: donner, en toute transparence, à voir un fonctionnement politique et institutionnel dans une assemblée parlementaire élue au second degré, qui venait de basculer à gauche, événement inédit.

Ce carnet de bord, sur ce blog, initié dès mon élection à la Présidence de la Commission culture éducation communication du Sénat, avait une vocation citoyenne: donner, en toute transparence, à voir un fonctionnement politique et institutionnel dans une assemblée parlementaire élue au second degré, qui venait de basculer à gauche, événement inédit.

J'ai essayé de rendre compréhensibles les règles démocratiques d'arbitrages, et de rendre perceptibles les jeux de pouvoirs et de rôles, même dans un espace aussi modeste. Mission accomplie?
J'ai donné à comprendre quelques textes législatifs, et les attentes souvent opposées d'acteurs de terrain militants ou opérateurs économiques. Le tout dans une période de crises profondes, de fin du mandat de N.Sarkozy, de campagne électorale.

Rien ne sera-t-il plus comme avant? Les mutations, non anticipées, auxquelles vont nous contraindre le prix de l'énergie, les risques climatiques, sanitaires, xénophobes, appellent plus que jamais à des choix. Des choix responsables, éthiques, débattus pour un monde à vivre et à regarder sans honte. Tourner la page ne suffira pas, déconstruire et reconstruire sans violence exige une très haute idée de la justice sociale, de la gestion équitable  de l'accès aux biens communs, dont les biens culturels.
Les incantations partagées à la croissance sans regard critique sur les trente glorieuses sont de bien piètres perspectives au regard des défis mondiaux et locaux. Eva Joly sera-t-elle entendue?
Un nouveau président, un nouveau gouvernement, un nouveau parlement... Puissent-ils réviser leur gouvernance, mieux se nourrir de l'expertise des habitants, mieux percevoir les urgences pour que demain reste vivable sur la planète bleue.

La reprise dès l'élection des députés sera intense, et les commissions parlementaires vont être destinataires de nombreux projets de lois. Rendre compte sous cette forme de blog, dont j'écrivais personnellement les contenus intégraux, ne sera donc plus possible.

Mais bien sûr publications, site du groupe Europe Ecologie Les Verts au Sénat, mon site ..... Resteront des outils privilégiés pour en savoir plus.

Au revoir, et à bientôt sous d'autres formes...


Marie Blandin

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.