Pesticides : encore un rapport complaisant

Lors du vote de ce rapport intervenu le 26 avril 2010, j'ai souhaité dénoncer la pitoyable tentative, juste avant le vote du Grenelle 2 à l’Assemblée Nationale, de légitimer le détricotage du consensus de réduction de 50% des pesticides prévu à l’horizon 2018. En cohérence, j'ai voté contre les conclusions de ce rapport « Pesticides et santé » de MM. Claude Gatignol et Jean-Claude Etienne.

Lors du vote de ce rapport intervenu le 26 avril 2010, j'ai souhaité dénoncer la pitoyable tentative, juste avant le vote du Grenelle 2 à l’Assemblée Nationale, de légitimer le détricotage du consensus de réduction de 50% des pesticides prévu à l’horizon 2018. En cohérence, j'ai voté contre les conclusions de ce rapport « Pesticides et santé » de MM. Claude Gatignol et Jean-Claude Etienne.

Le vote à eu lieu avec moins de 10 présents sur les 36 membres que compte l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST)

Ce rapport insuffisant quant aux alertes sur la toxicité des produits phytopharmaceutiques, en particulier pour les perturbateurs endocriniens et la surmortalité des abeilles est totalement complaisant.

Par ailleurs l’introduction, tel un cheval de Troie, des OGM, qui on le sait, pour une part significative d’entre eux engendre l’usage de pesticidesest scandaleuse! Même l’UIPP - ancienne Union des Industries Phytopharmaceutiques, rebaptisée Union des Industries de la Protection des Plantes (sic!)- n’aurait pas fait mieux pour promouvoir les pesticides !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.