PARIS : LA LOI DE LA JUNGLE ET OMERTA

Dire que: quand une police dévoyée s'en prend violemment aux citoyens, ne se refuse pas de TRAQUER une femme qui se trouve être au coeur de tout un réseau de CRIMINELS, l'IGNOMINIE n'a donc plus de limites ! Tous les tabous sont tombés et la transgression du registre symbolique aussi: il ne reste que LA LOI DE LA JUNGLE,partagée des forces de l'ordre et des hommes politiques !

Dire que: quand une police dévoyée s'en prend violemment aux citoyens (depuis 2016), et ne se refuse pas non plus de TRAQUER une femme

( de Paris jusqu'en Belgique, en passant par Barcelone et le sud de la France, du seul fait d'être TÉMOIN DU PIRE DE LA CRIMINALITÉ PARISIENNE)

qui se trouve être au coeur de tout un réseau de CRIMINELS, l'IGNOMINIE n'a donc plus de limites !

Tous les tabous sont tombés et s'opère la transgression des Lois du registre symbolique, donc réel:

il ne reste que LA LOI DE LA JUNGLE, partagée par des forces de l'ordre et des hommes politiques !

 

A ce jour, je n'ai connu qu'une personne dans le quartier du 12e /Gare de Lyon, pour s'y opposer, c'était récemment, Monsieur Armn Verian, rencontré devant la porte de l'immeuble un jeudi soir de la semaine dernière !

Son comportement éthique et solidaire ne fait visiblement pas le terreau des gens du quartier: en dernière date, ceux du Théâtre de l'Opprimé

( voir billets antérieurs)...

Une gauche de voyous, adossée à des voyous criminels... En son temps, toujours rue de Charenton, au 100 il y avait aussi un certain Claudio Massagio, exime peintre d'art qui s'était conduit comme la petite crapule qu'il est, j'en étais pour mes frais: 200 euros !

Soi-disant pour me venir en aide (?)

Mais puisque c'est le regime général de ce quartier de voyous

( je rappelle le 12e votait Bechter, donc Dassault, avant l'arrivée de la gauche ! Et peut-être bien que ça n'a rien changé des agissements de la population du coin ?),

il faut s'attendre à ce que ces gens-là se rebiffent comme toutes les factions extrêmes, AVANT DEMANTELEMENT  TOTAL

Sur le cas de cet italien sans foi ni loi, j'ai déjà écrit. de lui et du 100 rue de Charenton, et leurs copains chez Mano à la mairie, chez Frederic de Rivoire à la direction du lieu !

Mais des banques du quartier je ne m''étais pas encore apesantie.

Un seul exemple, récent: quand j'ai dû faire des démarches cet été à Paris, pendant que tout le monde était n vacances, je me suis retrouvée, comme souvent, face au pire de la pègre restante. A la Banque Postale de Ldru rollin, un agent administratif, je le compris vite, était un ancien flic...Passons. Sauf qu'il s'intéressait, à mon avis, de trop près sur mon identité, alors que je venais simplement faire une opération bancaire...

Allez, passons, me direz-vous...

Mais, circonstantiellement, il n'y eût eu pas une seule démarche pendant deux mois qui ne me vit face à des croches-pieds et des peaux de banane qui impliquaient la police !

Etrange, non ??? Oui, mais véridique.

Question: pourquoi retiens-je l'intérêt de ces ex-flics indice ???

N'auraient -ils pas tout intérêt à se soucier des criminels plutôt que des gens qui veulent rester tranquilles chez eux à écrie, lire, travailler intellectuellement ???

Parce que l'intellectuelle qui met en pratique Gramsci, dont l'intellectuel organique, ça les insupporte ! Et ça leur met des bâtons dans les roues... de leurs objectifs crapuleux ...

Une police qui dévie le pourquoi elle existe, et s'en prend à ceux qui ne lui cherchent pas de noise à priori, mais aimeraient que cette police fasse vraiment son boulot au lieu de soutenir des criminels,... c'est étrange aussi, n'est-ce pas ???

Mais la police, elle a aussi ses entrées dans les Banques !

La Banque Postale, dans le 12e, avait tellement de complices des le réseau stups, qu'ils m'ont menacé physiquement lorsqu'il a été question d'accepter le reçu postal entraînant en son temps la convocation du Palais de Justice pour un procès en diffamation ! La Baque Postale du 12e avaient des locaux énormes rue Erard, près de Paris Habitat et d'un autre service de police au coin de la rue de Charenton, et m'ont "sucré" mon courrier deux ans et plus, le temps que leurs copains résolvent mon appel sans que je puisse y assister, parce que pas prévenue, etc ...

Que de jolis procédés mafieux !

Mais encore, de Paris Habitat et la Banque Postale, jamais je ne fus rembourser des dernières ignobles exactions de leurs copains Commissariat/ParisHabitat/Pompiers/Hôpital Saint Antoine: au soir du 2 décembre qui avait vu pour la 3e fois mon appartement dévasté par un immense dégât des eaux intentionnel, comme tentative définitive de me "VIRER" de mon logement social, etc, etc, etc, ...

Pourquoi cette chasse à la " sorcière" de la part, aussi, de la police nationale ?

Pourquoi ???

Parce questeurs accointances avec des syndic immobiliers eux aussi crapuleux, ça existe: et j'en ai eu confirmation cet été !

J'avais alerté dès 2012 et 2013, peu après l'Affaire Merah, que je soupçonnais grandement que mon appart. à Toulouse avait été loué à quelqu'un de la mouvance djihadite... Je renouvelais chaque année cette information auprès du service des impôts toulousain.

Alors toutes les exactions internes à l'administration française me sont tombées dessus, de la plus sale manière !

Le réseau criminel n'arrivait pas à avoir ma peau: ils s'en prendraient à mon fric ! Via des renseignements pris sur mon propre compte: ce que je faiais ou ne faisais pas, où j'investissais le peu que je gagnais. Où je refusais d'investir ( les assureurs, les services de mutuelles, etc...): c'est d'ailleurs ce qui leur permit de comprendre ms pots faibles et d'attaquer sur ces terrains-là !

J'avais du me battre des années contre les infiltrés du Ministère de l'Intérieur dans ls sévices de Free à une certaine époque. j'ai dû affronter ça dans toutes les administrations et services, à jet continu: emploi du temps complet qui permettait aux trafiquants, pendant que je démarchais pour survivre à ces assauts perpétuels,  de continuer leur sale boulot dans l'immeuble, avec le soutien des flics du coin.. Les fameux cowboys !

Facile pour leurs infiltrés dans l'administration française de procéder comme à d'autres époques l'avait fait la police de Vichy , super douée et forte dans le dévoiement administratif !

J'étais prise au piège de leur fonctionnement invisible, avec leurs copains-tenants partout !

Et des années durant , la Baque Poste de Croatie, Erard, Ledru Rollin m'ont fait une vie d'enfer, avant que de se calmer plus récemment, on ne sait pourquoi ...

De même que dans la mairie du 4e officiaient un grand nombre de salariés de la CGT ou autres qui furent virés pour graves malfaçons...

De même que les salariés de l'entrée de la mairie ne voulurent jamais donner suite à mes cris de Help !

De même que les conseillers juridiques se succédèrent des années, sans me secourir...

De même que les services du logement de la ville de Paris ne tenaient pas compte des violences subies, et ne faisaient rien pour me muter de cet enfer...

De même que...

J'ai dû m'expatrier et transporter mon compte de la Banque Postale, en 2015 déjà, à l'autre bout de la Capitale, pour très vite me rendre compte que là-bas dans le si chic 6e arrondissement, à deux de Saint Germain des Près le trafic était encore plus prononcé, et surtout les vendeurs de cette agence postale encore plus voyous.

Et même, plus je me suis rapprochée du siège social de la rue de Sèvres, plus j'ai compris qu' dans la direction de cette Banque, il y avait des flics et des djihadistes en herbe: que des gens violents avec les mêmes procédés que ceux que je dénonçais dans mon quartier ;

De Charybe en Scylla ...

Mais des Banques, celle-là, comme d'autres en son temps, la LCL en janvier 2015, étaient donc capables de vous MENACER du seul fait que vous vous opposiez aux réseaux criminels incluant trafiquants/voyous/ terroristes.

Dernier exemple, hier lundi 5 octobre: quand une des salariées de la Bred, Mme Victoria Oulare, qui m'avait donné rendez-vous à 17h jugea adéquat de remettre mon rendez-vous à la dernière minute. Traitée comme un chien, lui ai-dit. Je l'avais avisé  auparavant du réseau incluant la police dans toutes ces formes d'exaction.

Elle trouva donc, avec ses responsables-corréligionnaires d'agence, un SUBTERFUGE bien monté pour annuler mon entrée dans sa Banque:

le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ne font pas de PUBLICITÉ pour LA BRED, bien au contraire !

Et ce qu'ils ne veulent pas savoir mais mettent en place effectivement, c'est que le 15 janvier 2015, suite aux TUERIES  DE CHARLIE HEBDO ET DE L'HYPER CASHER, La LCL avait procédé exactement de la même manière !

En son temps, j'avais établi une cartographie précise de ma rue, de l'immeuble et du quartier, en véritable architecte, maintenant j'élargissais mon camp de vision: qui incluait toute la ville, Paris, ces réseaux, ces banques et ces immobilières, et ce jusqu'à Toulouse et Square Habitat dont l'été m'apprit aussi leurs malversations ! 

Un point presse sur le fonctionnement des Banques et Immobilières:

A Toulouse, je devais des frais de copropriété depuis qu'en 2018, Macron avait renforcé les impôts pour les pauvres, au profit des riches !

Mais quand je vendis l'appartement cet été, après avoir résisté depuis 2015 ( donc toujours à la même époque) car j'avais la conviction du réseau djihadiste chez moi à Toulouse

( cause de tous mes déboires de touts sorts, puisque j'y résistais),

je compris que le syndic la-bas n'accepterait jamais l'échéancier qu'ils me demandaient de leur proposer, puisqu'ils n'y répondaient jamais !

J'ai donc dû vendre un appartement: on va dire un modeste pied -à-terre à Toulouse, pour mes vieux jours, à cause DES TRAFIQUANTS ET TERRORISTES DE TOULOUSE, soutenus en leur temps par la Police du Squale, dont le Procès Merah fût une véritable catastrophe ambulante !

Je maintiens que tous les déboires vécus pendant 5 ans étaient issus d'un même réseau mafieux qui allait de la LCL rue Faidherbe, à Square Habitat à Toulouse, repris par Gestion Martin dont la banque à Paris est celle qui endosse 1/5 des profits immobiliers nationaux.

Je me souviens pas du nom mais elle se trouve près de la Gare Saint Lazare...

Et suite à ça, ces gens-là, qui ont tous procédé comme Paris Habitat et la Banque Postale, sans jamais répondre à aucun des messages que je leur envoyais, (eux aussi comme si on était des chiens !, des pions, servant pour qu'ils encaissent,), ont fait la preuve de leur fonctionnement MAFIEUX, en m'obligeant pour quelques milles euros à vendre ce que j'avais mis 15 ans à acheter, en faisant partie des petites retraites !

Fonctionnement mafieux: SILENCE, PAS DE REPONSE, LAISSER LE TEMPS PASSER...

C'est exactement ce que les italiens, récemment, lors du Procès de Salvini, ont mis en avant: LA MAFIA, ELLE SE TAIT ET AVANCE EN CRABE...

J'avais là le résumé de 5 ans de fonctionnement mafieux des banques, immobilière et le reste, de ce qu'ils m'ont infligé toutes ces années, pour PROTÉGER LEUR TRAFICS ILLICITES !

L'exemple mien est tout petit: il prouve tout de même à mon échelle: le SORDIDE, le CYNISME, et l'IGNOMINIE  de tous ces réseaux de voyous, y compris EN COL BLANC !

Chacun lutte où il se trouve: j'ai passé 5 ans à LUTTER CONTRE UNE MAFIA NATIONALE...

et j'espère avoir été assez explicite. Je suis sûre que d'autres journalistes ont pu se servir de ces informations pour approfondir d'autres secteurs impliqués dans ces corruptions internationales !

Et je me souviens "attendrie" (?) de la réflexion d'un éminent chercheur de l'EHESS qui, m'apercevant à l'entrée de l'immeuble Avenue de France ou rue Suger lors de séminaires privés en présence de toute la bien pensance parisienne, quand il s'agit de scruter ce qui se passe à l'étranger, d'un bout du monde à l'autre, je me souviens "attendrie "de sa réflexion méprisante:

- T'as l'air d'une écolo avec ta tenue brésilienne !

On était en 2014 ou 2015, et ses amis et lui ne sont jamais intervenus, quand il a été question de prendre un avocat pour éviter de subir et continuer à subir à l'époque autant de violences ...

A l'heure où j'écris ces mots: le téléphone sonne pour la deuxième fois: deux appels anonymes depuis le début de l'après-midi...

A Pâques 2018 ou 19: j'avais retrouvé sur mon compte WhatsApp en lieu et place de ma photo: celle de djihadistes (!), infiltrés jusque sur ma ligne téléphonique !

Cette expérience mienne aura été jusqu'au bout raconté sur ce Blog, au fil des temps, et des évènements et circonstances.

C'est de l' HISTOIRE AU PRÉSENT, avec en arrière-plan, la MÉMOIRE  nécessaire pour se déplacer dans le TEMPS LONG,

aussi bien en amont qu'en aval !

VOILA...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.