Marie Christine GIUST

Abonné·e de Mediapart

1170 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 juin 2023

Marie Christine GIUST

Abonné·e de Mediapart

Côte de Nacre: ça vaut Paris, avec Macron !

Ce soir, 8 juin, une chose est sûre: la côte normande du Calvados n'est pas moins crapuleuse que toutes les transactions et magouilles financières observées à Paris, et le en plus c'est: ils se croient plus moraux, ou font igure de moralistes à deux balles, à part le moment de leur cérémonie du 6 juin qui, finalement leur sert de "cache-sexe", entendez de paravent ....

Marie Christine GIUST

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Entre Douvres, Bernières et Courseulles, impossible de dire qui tient le pot-aux-roses ou le pompom !

Des gens qui vous mentent et vous ont menti deux à trois mois d'affilée au service social de la Mairie de Bernières par l'entremise de leur CCAS !

Des rendez-vous pris plusieurs annulés, soit en l'absence de la préposée, soit parce que ces activités au CCAS ne lui donnaient pas le temps de vous recevoir, à chaque lundi ou mardi du mois de Mai, où, au lieu de tenir leur promesse implicite de règler le problème de mon logement, puisque je n'en ai plu, ont profité de ses entourloupes à répétition  pour me faire attendre ( alors je revenais à la charge, butée !)... faisant monter la pression parce que je n'étais pas sans m'apercevoir de la manoeuvre qui consistait à laisser pourrir la situation !

J'appelle ça de la malhonnêteté ... Mais dans le genre, il y avait déjà la proprio m'appelant au Brésil sur un mode opératoire autoritaire pour me faire savoir qu'EDF s'inquiétait ! S'inquiétait ? De ma onsommation d'électricité ! J'te crois: en ont profité pour charger sur la note pour me faire payer par avance, comme à Paris dans les HLMs les notes et fausses factures des partis du style de l'UMP-époque Sarkozy, sur le dos de ballon d'eau chaude électrique: que de la haute corruption !

J'étais à peine arrivée à Bernières que les mêmes procédés les plus crapuleux me retombaient dessus ! Et bien sûr, dans le cas de la propriétaire, avec l'aval de son Syndic et de l'immobilière qui lui vend tous les appart. de Voile de Nacre click House ...

Une proprio d'emblée crapuleuse. Je me retourne vers la Mairie, croyant en des gens honnêtes qui prennent le dossier en charge... mais au Conseil Municipal, ça n'a pas plu ! Du style : comment, elle vient d'arriver ici et il faudrait lui devoir quelque chose et l'aider à se loger ?

Beaucoup de gens mesquins, que j'ai désigné aux premières alertes de leurs comportements crapuleux, aux gens de Bernières, de " paniers de crabe"! J'avais tapé dans le mille. l'association des parents d'élèves du collège de cette ville s'appelait, je ne le savais pas encore "Les P'tits Crabes"/ Bien vu ! C'était à la veille de Noël. J'étais là depuis presque 4 mois. J'arrosais de mes "sous" tous les petits bernièrais... Mais ceux-ci ne m'avaient toujours pas adressé la parole, au sortir des mémorables activités de l'Association Culturelle de la Mairie, yoga ou chant, reprise par une nana que je connaissais de longue date, et qui elle aussi, a prouvé ces manières douteuses !!! Enfin, il y en aurait trop à raconter....

Vous avez dit café ?

4 mois. Pas la moindre invitation. Alors à juste titre, j'ai commencé à me mettre en colère. Le fameux ramassis et panier de crabes ...

Ah oui la Mairie: Début mars: contact est pris pour résoudre la note monumentale et crpuleuse d'EDF, et mettre à jour ma demande de logement dans le coin... Et là silence 3 mois : la proprio, la mairie avec la même politique typiquement mafieuse du " laisser pourrir"... un mois, deux mois, trois mois....

Des gens qui ne prennent jamais le bus régional, les bus verts devenus Nomad de chez le président de la région Normandie, qui se foutent pas mal d'un manque de service efficace et soutenu,  mais vous affirment haut et fort qu'ils fonctionnent parfaitement bien !

Des gens qui passent leur vie à vous raconter des bobards quand ce ne sont pas des mensonges éhontés, et des procédés crapuleux... comme ceux qui ont fleuri alors, à partir de mi-mars dans l'immeuble. Voir l'article "Vacances au bod de la mer" !

Non non, pas de PASSOIRE THERMIQUE !

Non, non... Tout fonctionne sur un seul modèle: LE DÉNI

Quand ça n'a plus été à Bernières, ça a été les CCAS environnants: que des gens qui vous prennent pour des cons, vous envoient dans des lieux improbables et vous font tourner en bourrique par leurs propres procédés et s'étonnent ensuite ou feignent de s'étonner que ça vous mette en colère et hors de vous ! l

L'horreur... en somme !

Quelques observations complémentaires/ Bernières, une ville morte. Dans la journée la petite et moyenne bourgeoisie s'en va en voiture, beaucoup de 4X4, jusqu'à Caen, travailler. Ne restent dans le bourg qu'un silence de mort et pleins de petits artisans: électriciens, plombiers, etc. avec double profil: les gens honnêtes et les truands à la solde des trafiquants du coin ...

J'ai tellement pris l'habitude à Paris, que je les reconnais et les renifle au moindre regard porté sur ma prsonne. Et j'en ai vu passé un paquet dans l'immeuble Voile de Nacre ...

Même le Maire qui est loin d'avoir tenue ses promesses, m'a accusé un jour de diffamer je ne sais plus qui, quand on était assiégé dans l'immeuble ce jour-là par de véritables malfrats: des plombiers qui prétendaient que j'avais des problèmes de plomberie chez moi, et ce en l'absence de la proprio qui était à l'étranger...

Ah oui, de quelqu'un arrivé en catastrophe dans le coin pour trouver refuge et asile, j'étais devenue progressivement de victime à bouc émissaire. Le CCAS devait m'aider juridiquement. Que nenni. Puis me donnait rendez à 8 h. du mation, prenait toutes les infos miennes, m'assurait qu'ils allaient, puis rideau, plus rien... et m'annonçaient: allez voir ailleurs...

Mais aujourd'hui croisant absolument par hasard le maire de Douvres que je connaissais absolument pas,  à Douvres à la sortie d'un faux Centre d'Action Social, j'ai tout de même appris que tous ces procédés crapuleux d'entourloupe et de silence, la politique du " à plus tard", toujours remettre et laisser pourrir, avait fini par attribuer les deux logements d'urgence, sans même que ce ne soit relaté dans le "superbe" dernier numéro de la revue municipale !

Que des gens petits, très petits, et qui se disent écolos ???

C'est ce que j'appelle des escrocs en col blanc, et ici en bicyclette ! Faux écolos à la sauce et aux procédés macroniens !

Pas de nouvelle non plus du Projet de Logement Participatif  !

Un maire qui décide arbitrairement, parce qu'il a son service de renseignement personnel ( vision unilatérale de la chose) de vous passer définitivement sous silence ...

J'ai appris Ça ce matin, mais le maire à qui j'ai redemandé plusieurs fois des rendez-vous n'a même pas pris le temps de me répondre: HUMILIANT !

Et démerde-toi avec la question logement ! 

Etonnant ?

Non, parce que pendant ce temps-là la mairie finance à hauteurs de sommes considérables une épicerie fine et aussi une fleuriste chicos, sur un bout de côte où presque personne n'habite l'hiver( depuis début novembre jusqu'à encore maintenant: toutes les maisons sont fermées!)

Et il fait encore si froid mi juin, avec un vent glacial et une température de -10 ou  -15 degrés par rapport à Caen, qu'on y attrape la CRÈVE !

Fallait-il installer des produits Fauchon ? Des fleuristes ?

Et surtout s'entendre dire pendant des mois, à chaque fois que je mettais le nez dehors ( et c'est le cas de le dire: pourquoi est-ce que vous ne partez pas ? Pourquoi est-ce que vous n'allez pas à Caen ? pourquoi est-ce que vous ne retournez pas à Paris ? ( ça pour la nana qui est venu faire le ménage quasiment tous les jours pendant tout l'hiver de plus de 9 mois ! Etc...)

Accueillants dans la région ! super accueillants... Et encore je ne vous raconte mes premières semaines: quand la serrure cassait et que la proprio me disait: vous n'avez qu'à laisser la porte ouverte, puis la douche qui casse, puis le lavabo, puis la chasse d'eau: pas un matin sans un dysfonctionnement !

Mais sur on contrat de loyer: il fallait mettre en évidence un balcon !

Ce balcon est la PASSOIRE THERMIQUE DE L'APPARTEMENT... Et ne m'a valu que des problèmes avec d'autres escrocs: EDF !

Privatisé ? Nationalisé ? Une entreprise si riche à qui il ne reste plus de sous ?

SGLOUBB !

A la mesure de tous les trafics et petits arrangements du coin, aussi crapuleux, magouilleurs et entourloupetteurs qu'à Paris !

C'est dire !

IMMONDE et OBSCÈNE.... 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.