Internement abusif, Acte II

Comme pendant l'époque de Vichy les pratiques des forces de l'ordre dans le 12e àrrondissement ...

Embastillee depuis une semaine à Charenton sans droit à visite ni droit de sortie pour cause de "délire persistant": celui d'attribuer les 2 dégâts des eaux dont J'ai été victime le 1 et 1 décembre à la veille du plus grand mouvement social, pour en attribuer la cause à un voisinage de voyous-trafiquants...

J'en appelle à tous mes amis pour me rendre visite à l'HP de Charenton : collegues psys journalistes ou avocats qui ne soient évidemment pas sûr le ligne Macron !

J'en appelle entre autre, vue la gravite de ma situation, privée de visite et privée de sortie , et maintenue aux arrêts inconsidérément, à:

Raphaël Kempf et Gérard Miller ...

Merci de venir me rendre visite pour m'aider à débrouiller cette drôle l'embrouille !!!

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.