" Un régime de faveurs ???"

Réponse à Christian Paul, ou son sbire Stéphane, à la Charité sur Loire: " vous vous prenez pour le centre du monde !". Non, Monsieur, par contre, depuis que mon immeuble de 6 étages est entièrement vide, car les locataires ont disparu au profit de leur second logement à Paris, c'est vrai que je vis seule au coeur d'un ancien gang criminel de stups ayant eu ici pied à terre des années...

Réponse à la si sympathique réflexion de Christian Paul, ou son sbire Stéphane, un jour à la Charité sur Loire: " vous vous prenez pour le centre du monde !". Non, Monsieur, par contre, depuis que mon immeuble de 6 étages est entièrement vide, car les locataires ont disparu au profit de leur second logement à Paris, c'est vrai que je vis seule au coeur d'un ancien gang criminel de stups ayant eu ici pied à terre des années...

 

" Un régime de faveurs ???

" Tout nouveau ??? Tout récent ???"

 

......

 

Qui fait suite à "l'ex-régime de faveurs" que j'aurais connu des années, et plus encore depuis qu'en septembre 2016, ce gang alors en expansion et vivant sous la haute protection des pires criminels de stups, de proxénétisme et autres, qui avaient leurs habitudes d'impunité totale dans l'immeuble, a décidé de me faire un véritable PROCES, via son gardien dans l'immeuble ... ce qu'on appelle maintenant, un procès montée par la justice au service de la police, du moins celle, la police, qui était cul et chemises avec les pires criminels ! Et leurs acolytes chez Paris-Habitat, le Commissariat d'à côté, leurs souffifres à La Poste, etc....

 

Avec la complicité éhontée de la moitié de la Ville de Paris ! Et des autorités locales....

 

Oui, je vis seule maintenant dans un immeuble de 6 étages: peut-être bien le temps de me "refaire" la cerise, quelques temps, avant que les mêmes criminels ne repartent à l'attaque, du moins ceux d'entre eux qui ne seront pas encore EN TAULE...

 

J'avais raison, je disais JUSTE, je criais dans le désert, au su et au vu de tout un quartier, et d'une ville entière, ayant ses accointances avec toutes les pires mafias....

 

J'espère que Monsieur Christian Paul, potentiel lecture de ces lignes, se le tiendra pour dit.

 

MERCI pour toutes ces années passées au coeur, et donc au centre, d'un réseau de criminels, de voyous et de repris de justices: ce fût fort  agréable, et chacun le sait, l'a toujours su et a fait "comme si", as if, cela n'existait pas ni le les concernait !

  En 2016, je traduisais les articles de Conversa Afiada dans mon Blog de Mediapart, pour faire savoir ce qui se passait avec Lula,...

Quand à Dilma Rousseff, j'ai même téléphoné au Palacio do Planalto quand un certain député Bolsonaro déjà l'injuriait sans le cénacle du Parlement Brésilien, en rendant hommage au tortionnaire de Dilma, un certain Ustra...

 

Ce n'est pas exagéré de dire ici c qu'est la LAWFARE ainsi que les pratiques de la justice au service d'une police politique...

De tous temps, la police s'est rangé du côté des pires malfrats, et nazillons en herbe ! 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.