UFC QUE CHOISIR: MAUVAISE FOI TOTALE ET SOUTIEN POLICIER ?!!

Ce qui a prévalu dès les premiers instants après mon arrivée à l'Association UFC Que Choisir, fut une MAUVAISE FOI TOTALE. Et au finish: une séance "montée de toutes pièces"... avec, pour la première fois 8 "vieux membres" du 14e en forme d'armada vindicative...C'était un coup fourré, pour défaire avec TRAITRISE leur pacte explicite avec moi: me défendre de crapuleux ....

Quand je me repasse le film de ce que J'ai vécu à UFC Que Choisir dans le 14e arrondissement, lundi dernier le 16 septembre, je sais et je suis convaincue qu'il y a trop de détails étranges, incongrus et incompréhensibles... pour avoir confiance en ce qui s'est passé ni même dans les membres de l'association présents ce jour-là !

Des: Florence, Marielle, Maxime etc....

Et que ce qui a prévalu dès les premiers instants fut une MAUVAISE FOI TOTALE. Et au finish: une séance 3montée de toutes pièces3... avec, pour la première fois 8 "vieux membres" du 14e en forme d'armada vindicative...

Oui ils s'étaient préparés... C'était un coup fourré, pour défaire avec TRAITRISE leur pacte implicite avec moi: me défendre de crapuleux ....

 

Et je me demande bien pourquoi ils n'avaient pas envoyé la lettre circonstanciée à  Darty, dont on avait parlé, avec l'article de loi qu' ils avaient eux-même choisi...

Et seulement rempli un papier de réclamation, sans copie, adressé à Bouygues le 5 septembre.

Ils avaient une réponse, encore un faux, avec un faux nom, le mien, trafiqué, et reçu en réponse dès le 6 septembre.

Ils ne me l'ont jamais envoyé...

 

Je suis repassée trois fois au cours des deux semaines et ils ne trouvaient jamais mon dossier.

Et quand je suis arrivée lundi avant 14h, j'ai cru entendre les mêmes paroles que les vendeurs de chez Darty, qui avaient établi un contrat nul et non avenu, m'avait dit eux-mêmes ceux d'UFC le 5 septembre...

 

Et maintenant le lundi 16, c'était moi qui était en tort pour avoir signé...

Rien qui ne ressemblait plus à ce qui m'avait été dit...

Et plus le temps a passé, plus leur mauvaise foi m'a mise en colère légitimement ..

Et alors les vieux barbons de la section UFC du 14 e sont sortis de leur réserve pour me sommer de sortir.

Et devant mon refus, cat je voulais comprendre leur total revirement, un vieux m'a menacé d'appeler la police.

A pris son téléphone et a téléphoné.

 

Seuls ceux qui ont le soutien de la police et la jugent en droit d'intervenir, car elle est belle et éthique, notre police, se croient en droit de les appeler à la rescousse !!!

 

Je sais parfaitement dans cette histoire que s'ils font ça, la menace à la police, c'est qu'ils ont été approchés et que les tordus des services crapuleux policiers sont capables de tout pour protéger le gang criminel qui m'a laissé vivre un enfer de 3 ans dans cet immeuble, et même 6 ans....

 

Comme ils sont capables des pires violences et tueries !

 

Mais que cette petite association machin, UFC QUE CHOSIR DU 14E ARRONDISSEMENT se range d'emblée du côté de cette police-là : j'en suis restée encore toute la nuit sidérée et hébêtée...

 

Quel manque de classe !

Quel manque d'éthique !

Quelle traîtrise !

 

En somme, rien ne les distingue de tous ceux, dealers et voyous, qui ont trafiqué dans l'immeuble des années et agi violemment comme des truands, avec et sous la haute protection de la police !

 

Je suis vraiment atterrée et j'espère que tu pourras m'expliquer, toi qui les juges irréprochables, les gens de cette assis  et me dire comment on peut se ranger du côté de flics mafieux, assez tordus pour les avoir menacés ???...etc...

Quand la police veut tuer: elle tue !

Sans scrupules, sans détails, et sans regarder derrière elle : j'en sais quelque chose !

 

La police est toujours blanchie, et elle n'est jamais responsable en France d'aucune exaction : c'est hallucinant !

 

Ici, les voyous, c'étaient d'abord eux, et soutenus par toute la clique des flics sarkoziens et leurs voyous copains dans les dictatures :

cette " histoire nationale de voyous" qui n'est toujours pas nettoyée ni résolue... et dont les acteurs ont agi des mois d'affilée en violences policières immondes face aux gilets jaunes, tout l'hiver dernier:

C'étaient eux, et c'étaient des voyous ! 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.