Problème de plombiers ? Une solution sûre: " vos " pompiers !

Dans mon immeuble, ne sont pas seulement passés durant 7 ans ( depuis 2013), des narco-trafiquants, mais aussi des terroristes et des criminels aux méthodes de tortionnaires ! Avec les menaces et représailles typiques de toutes les extrêmes-droites du monde... Ici comme ailleurs, avec le soutien des branches armées de ces groupes, et leurs infiltrés dans le pouvoir d'État !

Vous avez un problème de plomberie, d'Internet, de serrurerie ou tout autre problème: n'hésitez pas une seule minute et faites appel aux pompiers parisiens, ils se chargeront en l'espace de quelques instants de transformer ce problème technique en problème hospitalier et même psychiatrique !

Vous aurez droit à être immédiatement exfiltré de chez vous, emmenée de force par 4 à 6 pompiers, vous expulsant de chez vous, avec force et violence, et vous traînant jusqu'à un immense camion de pompiers stationné par hasard devant l'immeuble, où ils vous pousseront, vous obligeront à monter, malgré la force que vous aurez mise pour vous y opposer, pour vous conduire illico à l'Hôpital du coin, en l'occurrence Saint-Antoine, où reprendront les violences sur votre personne: déshabillage forcé, papiers confisqués, placement sur un brancard avec les mains et les pieds cerclés, rendant impossible tout mouvement physique, suite à quoi, toujours pour résoudre votre problème de dégât des eaux, ils vont imposeront un certain nombre de prélèvements sanguins et autres examens " appropriés", pour finalement décider de façon unilatérale de vous exporter dans l'HP du 12 arrondissement, celui de Saint Maurice, dans le secteur psychiatrique, sous injonction quasi " létale" qui vous laissera plus de 24 heures inconsciente !), et ceci, du seul fait de leur avoir montré un problème d'intendance à l'intérieur de votre logement, un gros dégât des eau, par exemple, dont vous savez d'emblée qu'il provient et fait suite à des années de trafics violents et de menaces terroristes dans votre immeuble, pour vous déloger et faire place nette aux voyous, mais aussi en profiter pour vous humilier, du fait d'avoir résisté autant d'années à des pratiques plus que terrorisantes, dont j'ai dit de multiples fois qu'elles avaient transformées l'immeuble en "coupe-gorge", sous le regard impavide et l'indifférence généralisée de nombreux parisiens, et d'abord de nombreux habitants du 1é arrondissement, très au faite, donc au courant, de ce qui se passait en coulisses à l'intérieur de cet immeuble quittait le coin entre deux rues près d'une petite place et sa fontaine (!).

Rappeler ces faits à l'ère de deux procès si importants, même si paradoxalement très différents, celui du Procès Weinstein, pour condamner des violences contre les femmes, d'un côté, et celui qui s'amorce maintenant contre Julian Assange, et donc, d'un autre côté, contre la liberté de la presse, en Europe comme dans le monde entier, n'est pas sans importance !

Revenir sur les commanditaires de ces pratiques d'hospitalisation forcée, donc d'abus de pouvoir autoritaire, sous prétexte de délire ( ce dégât des eaux est maintenant plus qu'avéré, même si les commanditaires refusent toujours d'en assumer les conséquences, et les dommages matériels subis à l'occasion dans mon appartement, et encore non pris en charge par le bailleur et mon assureur !

Ne cherchez pas pourquoi: Paris-Habitat et la Poste du coin ont été et sont toujours tous deux impliqués directement dans ce trafic et les menaces, représailles et violences adjacentes, avec évidemment de gros soutiens dans les bras armés de l'extrême-droite, qui s'appuient de la façon la plus obscène, ignoble et ignominieuse, sur des pouvoirs extraordinaires que leur confère la Préfecture de Police, concernant les bailleurs sociaux, pour s'octroyer des pouvoirs plus qu'abusifs qu'on ne croyait exister que dans ls régimes dictatoriaux:

enfermement psychiatrique des gens qu'on veut faire taire, un grand classique de tous les régimes autoritaires et des fascismes: du nazisme au stalinisme ! 

Je vous épargnerai ici les détails quotidiens de toutes ces années de terreur, documentées jour après jour sur ce Blog, dans l'indifférence généralisée !

Le plus important c'est de se poser la question du POURQUOI cette histoire, la mienne, toutes ces années documentée dans la presse, pourquoi est-elle restée si longtemps étouffée ?

Questionner l'importance et la gravité des enjeux en coulisses de cette affaire apparemment "si banale" et "sans importance politique" ne sera jamais inutile, au regard de l'Histoire contemporain et toutes ses dérives actuelles, vue que les premières et directes conséquences pour moi ont été l'indifférence généralisée des gauches françaises, pourtant si promptes à monter au créneau pour la défense des libertés de tout type, celles des femmes entre autre, mais aussi celles globalement de tout citoyen parisien ou français de ce pays....

Questionner et réfléchir sur l'IGNOBLE  de telles pratiques de TORTIONNAIRES, au coeur de Paris ACTUELLEMENT,...

Questionner le SILENCE et L'OMERTA  de la population parisienne, ...

Mais aussi questionner le CYNISME GENERALISE, et l'envergure et importance de la multiplicité des complices de telles pratiques, quant il s'agit d'avoir droit de PARLER, alors qu'un internement abusif en HP, psychiatrie avait pour seul but de VOUS FAIRE TAIRE...

sont encore DES QUESTIONS ESSENTIELLES à soulever AUJOURD'hui comme HIER, vu leur prégnance et gravité actuelles !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.