Pétition: Pour que le masculin ne l'emporte plus sur le féminin

Une courte réponse aussi évidente que spontanée, a réussi à convaincre un confrère psychiatre de renom, fortement scandalisé par la pétition "Pour que le masculin ne l'emporte plus sur le féminin".Son écoute respectueuse de l'autre dans sa spécificité, est le reflet de l'évolution positive de notre société, dès lors que les arguments relèvent d'un vécu audible parce que justement respecté.

 

Bonjour,

Désolée cher D,  je ne pensais pas que nous étions en pleine guerre des sexes, mais au contraire dans un élan sociétal vers plus de Justice, d'égalité, de parité et donc de neutralité. Toutes les petites filles ( et mon souvenir est très prégnant) reçoivent un coup de barre sur la tête dès 6 ans avec l'énoncé de cette loi grammaticale qui n'existe que dans les langues latines.

 J'ai le souvenir  de la réflexion de l'une de mes filles en CE1 qui ne comprenait pas pourquoi dans la phrase " le chien et la petite fille sont rentrés dans la maison" , le chien soit plus important que la petite fille " puisque c'est lui qui compte"....On ne parle que des êtres animés pour cette réforme, pas des objets ou d'une partie du corps.

 Et l'autre coup de barre arrive avec l'utilisation générique du terme "l'Homme" ...les droits de l'Homme...etc. La majorité des autres langues utilisent "les êtres humains " et là, les langues latines ne font pas exception. Les historiens démontrent qu'effectivement cela renvoie à l'astre  masculin ( plus scientifiquement la planète mais c'est moins parlant ) qui est la référence et les autres êtres animés, ses satellites : la femme, les enfants les animaux...

Droit de vote des femmes  1944, droit de signer des chèques 1975 ...on avance doucement mais sûrement!

 Ma longue pratique m'a convaincue de l'importance de ces énoncés sur la capacité des femmes à se sentir capables,  dignes de réussir et de ne plus être victimes d'agressions de tous ordres. C'est le sentiment d'injustice qui est le plus puissant pour faire avancer une société et aujourd'hui, il provoque cet élan libératoire de la parole et cette aspiration vers l'égalité Homme-Femme, cette valeur de civilisation que le nouveau gouvernent semble prendre à bras le corps !

Bien à vous

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.