marie-christine gryson

Psychologue Clinicienne, Experte judiciaire (1989-2015) Formatrice,essayiste et lanceure d'alerte !

Aire sur la Lys, Lille. - France

Sa biographie
- Psychologue Clinicienne DESS de psychologie clinique et psychopathologique ( Master 2) Lille III. - Licenciée es Lettres-Langues Lille III - Experte judiciaire (1989-2015) Cour d'Appel de Douai - Formatrice indépendante Pays francophones. - Exerce en Cabinet Libéral depuis 1991 après 10 années en pédopsychiatrie. - A été Responsable de deux structures d'accueil pour les enfants victimes de viols et agressions sexuelles ( Le CAP à Hazebrouck et Balise la vie St Omer et Lille) activité bénévole et gratuite pour les patients. - Auteure de "Outreau, la vérité abusée" 2009 chez Hugo et cie réédité en e.book édition revue et augmentée en 2015 : Décryptage de la mystification et de la synergie d'intérêts mise en jeu, à partir de l'omerta sur la vérité judiciaire des enfants : 12 ont été reconnus victimes de viols, agressions sexuelles, corruption de mineurs et proxénétisme. Première communication à l'Institut de Criminologie de Paris II Assas Panthéon en 2011: "La parole de l'enfant après la mystification d'Outreau". Le livre est par ailleurs inscrit dans la bibliographie du documentaire de Serge Garde."Outreau, l'autre vérité". - Auteure de "L'enfant agressé et le Conte créatif" 2013 Chez Dunod, Y figurent la méthodologie des expertises et celle de la thérapie par le Conte créatif, élaborée après 25 années de pratique et d'enseignement, communiquée pour la première fois aux journées Maltraitance organisées en 2000 à la Sorbonne par Ségolène Royale puis en 2001 au premier Congrès International Francophone sur les Agressions Sexuelles ( CIFAS) avec comité scientifique. - Auteure du chapitre sur "les processus pervers dans l'affaire d'Outreau" in "Danger en protection de l'enfance" Dunod 2016 -Auteure du chapitre sur "La fabulation" dans " l'enfant en Justice" Dunod 1017 Suite de la bibliographie sur le site orange "La vérité abusée".
Son blog
50 abonnés Marie-Christine Gryson
Voir tous
  • Saisine du CSA :Désinformation sur les experts d'Outreau

    Par
    Le fait de ne montrer que deux experts psychologues au JT de 20h du 22, à savoir JLViaux et moi-même, seuls, est malhonnête, car nous étions 7 experts psychologues à avoir validé la parole des 12 enfants reconnus par la Justice, victimes de viols et proxénétisme. Comparaison inappropriée avec l'expert psychiatre récemment condamné au pénal.
  • JUSTICE  2018 Proscription du «Syndrome d'Aliénation Parentale» c'est officiel.

    Par
    Rappel : en décembre 2016, le Ministère des Familles de l'Enfance et des Droits des femmes vient d'annoncer la prochaine publication d'une fiche visant à proscrire l'utilisation du concept idéologique dénommé SAP ou AP. Depuis une dizaine d'années, de nombreux spécialistes de l'Enfance et du psycho-traumatisme n'ont eu de cesse d'en dénoncer la dangerosité pour la protection des enfants.
  • Harry et Meghan, un Conte activateur de résilience universelle?

    Par
    Les téléspectateurs ayant assisté au mariage de Harry et Meghan, se comptent en milliards, ce qui renvoie à un phénomène psychosocial digne de réflexions. Un tel investissement mondial révèle-t-il une nécessité de se faire du bien par la rémanence des images réactivant les facteurs de résilience créés par l'enchantement des contes merveilleux de l'enfance?
  • Jonathann Daval : le forçage compassionnel et la Justice

    Par
    Le voyeurisme médiatique est le corollaire inévitable du forçage compassionnel auquel nous avons assisté quant à l'attitude de Jonathann lors des diverses manifestations de soutien et d'hommage à son épouse décédée. Il a avoué être l'auteur de ce crime après avoir été le mari éploré porté par les parents d'Alexia...
  • Réponse à M.Bernard-Requin à propos d'Eric Dupond-Moretti et des experts

    Par
    "Défense de rupture, pugnacité de la défense, volonté d'anéantir témoins et experts défavorables à sa thèse, au besoin en les maltraitant lorsqu'ils tentent de déposer, est-ce toujours nécessaire et dans la forme toujours légitime ? Des experts et des témoins malmenés raconteront peut-être un jour comment ils ont vécu cela en essayant simplement d'apporter leur concours à la justice".