marie-christine gryson
Psychologue Clinicienne, Experte judiciaire (1989-2015) Formatrice,essayiste et lanceure d'alerte !
Abonné·e de Mediapart

104 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 févr. 2014

marie-christine gryson
Psychologue Clinicienne, Experte judiciaire (1989-2015) Formatrice,essayiste et lanceure d'alerte !
Abonné·e de Mediapart

Affaire IACONO, pour une expertise de fiabilité des rétractations chez les victimes d' agressions sexuelles

Des affaires judiciaires récemment médiatisées interrogent sur les motivations de telles rétractations, surtout quand elles surviennent tardivement, car elles remettent en cause les décisions de Justice a priori définitives. Soigneusement étudiées par les magistrats dans leurs aspects réalistes, objectifs et conscients, elles n'ont cependant pas fait l'objet - officiellement - d'une étude psychologique avancée de ce qui est un processus parfois lié à la mémoire traumatique, pourtant bien connu en victimologie. La seule explication qui soit alors envisagée pour le grand public, c'est l'aveu de leurs mensonges par des pseudos victimes envahies par le remords. Mais pour beaucoup, le doute subsiste. La création d'une expertise judiciaire de fiabilité des rétractations évoquée depuis près de 20 ans par les professionnels, serait plus que jamais nécessaire afin d'écarter toute suspicion d'emprise sur des sujets au psychisme fragilisé.L'article complet qui donne le détail de l' argumentation est à lire sur le Village de la Justice

marie-christine gryson
Psychologue Clinicienne, Experte judiciaire (1989-2015) Formatrice,essayiste et lanceure d'alerte !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Des affaires judiciaires récemment médiatisées interrogent sur les motivations de telles rétractations, surtout quand elles surviennent tardivement, car elles remettent en cause les décisions de Justice a priori définitives. Soigneusement étudiées par les magistrats dans leurs aspects réalistes, objectifs et conscients, elles n'ont cependant pas fait l'objet - officiellement - d'une étude psychologique avancée de ce qui est un processus parfois lié à la mémoire traumatique, pourtant bien connu en victimologie. La seule explication qui soit alors envisagée pour le grand public, c'est l'aveu de leurs mensonges par des pseudos victimes envahies par le remords. Mais pour beaucoup, le doute subsiste.

La création d'une expertise judiciaire de fiabilité des rétractations évoquée depuis près de 20 ans par les professionnels, serait plus que jamais nécessaire afin d'écarter toute suspicion d'emprise sur des sujets au psychisme fragilisé.

L'article complet qui donne le détail de l' argumentation est à lire sur le Village de la Justice

LA CONCLUSION DE CET ARTICLE :

Si un nouveau processus s'engage au plan judiciaire quand la victime revient sur ses dires, il devrait donner lieu à une expertise de {validité} de sa parole ou mieux pour qu'il n'y ait pas confusion à une expertise dite de {fiabilité} de l'aveu de mensonge.
Cette expertise permettrait l'analyse du processus de rétractation par un collège d'experts psychiatres et psychologues, associant et comparant leurs travaux avec ceux des experts qui ont validé quelques années auparavant les révélations plutôt que de disqualifier et l'expert et les révélations. Les examens de la victime dans les deux cas, expertise initiale et contre-expertise des rétractations, pourraient bénéficier d'un enregistrement vidéo. Leur avis serait - à l'instar de celui qui est donné dans toute expertise en matière judiciaire - un des éléments d'appréciation recueillis par les magistrats ayant à se prononcer sur ces dossiers difficiles.
L'analyse approfondie des motivations à différents niveaux, qu'il soit conscient ou non, semble indispensable compte tenu des impressionnantes conséquences pénales et sociétales provoquées par de telles rétractations.
La seule explication des rétractations par le mensonge des victimes est par ailleurs dommageable pour l'ensemble des révélations futures d'agressions sexuelles, car le référentiel ainsi offert s'ajoute aux théories anti-victimaires (SAP, faux souvenirs, Outreau) qui ont tellement fait régresser la prise en compte de la parole des enfants.
AUTRES ARTICLES SUR LE SUJET :
-* [Procès Lavier: Que devient Aurore, victime d' Outreau rétractée, mise en garde à vue mais pas en examen... ->http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-christine-gryson/120711/proces-lavier-que-devient-aurore-victime-d-outreau-retractee] par Marie-Christine Gryson-Dejehansart ;
-* [Décisions de justice en matière sexuelle : quand les vraies victimes se rétractent ->http://www.village-justice.com/articles/Decisions-justice-matiere-sexuelle,12960.html] par Jacques Cuvillier
-* [Rétractations de victimes : quels sont les éléments déclenchants ? -> http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-christine-gryson/290611/retractations-de-victimes-quels-sont-les-elements-declench-0 ] par Jacques Cuvillier

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni
Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho