Outreau : lettre ouverte à Philippe Torreton

Suite au rejet de ma demande de droit de réponse relative à vos propos mensongers et diffamatoires ( pour des raisons de non conformité non comprises par mon avocate) rejet qui m'a été notifié  par la Directrice juridique de l'édition de Canal plus,  je vous joins mon courrier qui rétablit le vérité. Je vous joins également deux témoignages de personnalités de qualité, concernant ma compétence professionnelle et l'intérêt de mon ouvrage "Outreau la vérité abusée".

Suite au rejet de ma demande de droit de réponse relative à vos propos mensongers et diffamatoires ( pour des raisons de non conformité non comprises par mon avocate) rejet qui m'a été notifié  par la Directrice juridique de l'édition de Canal plus,  je vous joins mon courrier qui rétablit le vérité. Je vous joins également deux témoignages de personnalités de qualité, concernant ma compétence professionnelle et l'intérêt de mon ouvrage "Outreau la vérité abusée".

à L'attention du Directeur de la publication de Canal +

Émission « Le Grand Journal » présentée par Antoine De Caunes

 

Objet : Lettre de demande de droit de réponse

Lettre recommandée avec accusé de réception

 

Madame, Monsieur,

C'est avec stupéfaction que j'ai pris connaissance des propos tenus à mon encontre par Philippe Torreton, invité en compagnie de Me Berton le lundi 8 juin 2015 dans le live du « Grand Journal » dans le contexte de l'acquittement de Daniel Legrand à Rennes. En effet celui-ci a déclaré « Gryson a été virée du procès tellement ses expertises étaient mauvaises ». Cette affirmation grossièrement mensongère, exprimée à une heure de grande écoute du public, est susceptible de relever de la diffamation.

Je vous précise que je n'ai jamais été ni « virée » ni disqualifiée ni récusée au procès d'Outreau à Saint Omer ( le rapporteur de la Commission Parlementaire Philippe Houillon a reconnu son erreur ( PJ)) et que mes expertises étaient loin d'être mauvaises puisqu'elles ont été confirmées par 5 autres experts et que 12 enfants ont bien été judiciairement reconnus victimes de viols, agressions sexuelles, corruption de mineurs et proxénétisme.

 Les explications étant dans mon ouvrage « Outreau la vérité abusée » que Philippe Torreton reconnaît avoir reçu, il était donc censé savoir que j'ai quitté volontairement le procès avec l'accord du Président des assises qui devait lire mes conclusions, car il n'était plus possible de déposer sereinement compte tenu de la stratégie adoptée par la Défense.

J'estime donc que mon honorabilité professionnelle a été gravement remis en cause par Monsieur Torreton par cette déclaration qui renforce la désinformation qui perdure autour de mon travail mais aussi sur l'affaire d'Outreau en général.

Comme le dispose l'article 6 de la loi .°82-652 du 29 juillet 1982 et l'article 2 du décret n°87-246 du 6 Avril 1987, j'entends exercer mon droit de réponse et vous demande d'y faire droit.

 Je vous remercie grandement de l'intérêt que vous voudrez bien porter à ma demande,

et vous prie d'agréer, Madame, Monsieur le Directeur de la publication de Canal plus

« Le Grand Journal » de mes sincères salutations.

 MCGryson-Dejehansart

---

1- Témoignage sur ma compétence d'expert émis pas un Président d'assises  qui en est le meilleurs juge:

« On sait désormais grâce notamment au livre « Outreau, la vérité abusée » écrit par Marie-Christine Gryson-Dejehansart, expert-psychologue sérieuse et compétente dont j'ai pu apprécier la qualité des travaux lorsque je présidais les Cours d'assises du Nord ou du Pas de Calais [...] »

 (Extrait de son article sur Village de la Justice " La méprise, les mensonges de Florence Aubenas sur l'affaire d'Outreau" par Michel Gasteau :

 http://www.village-justice.com/articles/MEPRISE-Les-mensonges-Florence,19584.html )

 

2-Témoignage sur l'intérêt de mon ouvrage par un ancien chroniqueur judiciaire aujourd'hui Porte Parole de la Garde des Sceaux:

 « Au delà du témoignage poignant que restitue celle qui a été l'un des experts de l' affaire d'Outreau, le livre de Marie-Christine Gryson-Dejehansart tente de rassembler tout ce qui a volé en éclat pour renouer le fil du débat contradictoire et démocratique ».

(Extrait de l'article dans la Gazette du Palais de Pierre Rancé http://la-verite-abusee.pagesperso-orange.fr/documents/gazette_du_palais.pdf )

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.