marie-christine gryson
Psychologue Clinicienne, Experte judiciaire (1989-2015) Formatrice,essayiste et lanceure d'alerte !
Abonné·e de Mediapart

104 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 août 2014

marie-christine gryson
Psychologue Clinicienne, Experte judiciaire (1989-2015) Formatrice,essayiste et lanceure d'alerte !
Abonné·e de Mediapart

Volcans islandais : Haroun Tazieff nous manque

Les volcans islandais se réveillent, hélas Haroun Tazieff n'est plus là pour nous en parler et nous apporter la mise en perspective de cette vie mythique pour faire face au banal du quotidien comme aux tempêtes politiques telles que cette démission du gouvernement.

marie-christine gryson
Psychologue Clinicienne, Experte judiciaire (1989-2015) Formatrice,essayiste et lanceure d'alerte !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les volcans islandais se réveillent, hélas Haroun Tazieff n'est plus là pour nous en parler et nous apporter la mise en perspective de cette vie mythique pour faire face au banal du quotidien comme aux tempêtes politiques telles que cette démission du gouvernement.

C'est l'année du centenaire de sa naissance et son fils Frédéric Lavachery, qui anime le Centre Tazieff, vient de publier à cette occasion - le 2 Avril 2014, aux éditions l'Archipel - un ouvrage fulgurant sur celui qui fut « Le » volcanologue de génie, ce poète du feu comme l'appelait Jean Cocteau mais aussi... un père  manqué.

J'en ai donné une modeste recension sur Médiapart lors de sa sortie :

« Un volcan appelé Haroun Tazieff par son fils : où sont nos héros? »

Aujourd'hui, le volcan Islandais Bardarbunga s'est apparemment rendormi après avoir donné signe de vie, histoire de nous rappeler son existence, il n'y en avait eu que pour Eyjafjallajökull depuis quelques années. Ce volcan au nom imprononçable a été présent un long moment dans l'actualité du fait de la paralysie des vols aériens qu'il a provoqué. Il a ensuite été évoqué dans un grand nombre de créations littératures ou filmographiques voire humoristiques comme un ressort du contexte aléatoire de la destinée humaine, juste un rappel de ce qui est au-dessus de nous et qui se joue de toutes nos obligations et de nos urgences réelles ou supposées. Mais c'était juste un contexte subi, un événement météorologique malencontreux et sans poésie aucune : la cendre morbide aveuglant les vols aériens n'avait rien de romantique. 

Haroun Tazieff nous a alors tellement manqué, pour le faire vivre, lui parler, nous en parler, en faire un personnage à part entière, un être vivant avec sa colère, sa fureur ou sa bouderie passagère et puis son explosion de joie, de folie, de vie tout simplement . Un géant de la nature qui peut entrainer la mort de ceux qui se sont accrochés à lui pour la richesse de son habillement fertile mais qui peut tout engloutir s'il lui prend l'envie de revendiquer une sexualité. De manière étonnante c'est le titre d'une pièce de théâtre de Frédéric Viguier  intitulée « la sexualité des volcans » qui vient nous redonner la dimension anthropomorphique, une création qui vient réactiver une fibre du rêve humain dans sa fusion tellurique dans un « hommage éruptif » à Haroun Tazieff. Il s'agit une pièce en trois actes créée à l'occasion du centenaire de sa naissance au festival off d'Avignon cet été et qui se jouera encore pendant deux ou trois ans, avec toute l'admiration de Frédéric Lavachery.

Aujourd'hui, nous avons la chance de pouvoir entendre à nouveau Haroun Tazieff, par la voix de son fils, Frédéric Lavachery qui anime des conférences autour de son ouvrage biographique où l'œuvre scientifique se livre en douceur parfois, en fougue souvent, en passion toujours... il faut lui donner la parole pour donner du relief et du panache à ce nouveau personnage qui vient se rappeler à nous.

Ce volcan Bardabunga a un nom qui peut faire naître un imaginaire rédempteur universel et créer un lien entre tous par-dessus tous nos malheurs, un lien certainement thérapeutique. Je vais en parler à mes petits patients traumatisés lors de la prochaine séance de Conte Créatif... A suivre donc.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni
Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol