Les Grecs contre l'austérité - Il était une fois la crise de la dette

"Les grecs contre l'austérité - Il était une fois la crise de la dette" Un livre collectif et documentaire aux Éditions "Le Temps des Cerises" http://www.letempsdescerises.net/?product=les-grecs-contre-lausterite

Désormais en librairie,

"Les grecs contre l'austérité - Il était une fois la crise de la dette"

Un livre collectif aux Éditions "Le Temps des Cerises"

Avec les contributions de Romaric Godin, rédacteur en chef adjoint (La Tribune), Marie-Laure Coulmin Koutsaftis, documentariste et traductrice, Fabien Perrier, journaliste indépendant (Libération, Le Temps, Alternatives Économiques, Regards...), Thomas Lemahieu, grand reporter (L'Humanité), Nikos Smyrnaios, enseignant-chercheur en communication à l'Université de Toulouse, Éric Toussaint, économiste et fondateur du CADTM, Rosa Moussaoui, grand reporter (L'Humanité), Stefania Mizara, photographe reporter (Mediapart, L'Humanité, L'Obs), Olivier Delorme, historien et romancier.

 

Cet ouvrage collectif examine les enjeux de la lutte des Grecs contre l'austérité découlant des réformes structurelles dictées par la Troïka des créanciers. S'appuyant notamment sur de nombreux entretiens et sur les conclusions de la commission pour la Vérité sur la dette publique grecque, il dresse le portrait du pays après cinq années de memoranda et dénonce l'instrumentalisation de la crise de la dette, prétexte pour imposer partout privatisations, recul de l'état social, baisse des revenus et paupérisation des classes moyennes et populaires. Les étapes de l’arrivée au pouvoir du premier gouvernement de gauche Syriza et de son bras de fer avec les institutions européennes et financières sont analysées par les auteurs, journalistes, économistes et universitaires, spécialistes qui suivent l'actualité grecque depuis des années, dans un contexte international marqué par la crise bancaire et par des déplacements dramatiques de populations.

https://www.facebook.com/LesGrecsContreLAusterite/ 

Détail des contributions :

Les auteurs

Romaric Godin, rédacteur en chef adjoint au journal La Tribune. Dans sa contribution "Syriza contre l'ordre européen" il examine les buts suivis et les erreurs commises par Alexis Tsipras dans la stratégie de négociations jusqu'au 13 juillet, pour conclure sur la nature de l'accord et battre en brèche la justification gouvernementale de la "pause stratégique." 

Marie-Laure Coulmin Koutsaftis, documentariste et traductrice, dresse un état des lieux détaillé de la Grèce après cinq années d'austérité, étayé par de nombreux entretiens. Elle retrace aussi la trajectoire électorale de Syriza à partir des structures de solidarité, inscrite dans l'histoire de la gauche grecque. Elle coordonne ce livre.

Fabien Perrier, journaliste indépendant pour Libération, Le Temps, Alternatives Économiques, Regards... décrit dans Séisme politique en Grèce : la tectonique des partis depuis 2009 comment l'Union Européenne et l'austérité redéfinissent le paysage politique grec et entraînent l'imposition de nouvelles problématiques.  

Thomas Lemahieu, grand reporter au journal L'Humanité, par son récit sur l'Eurogroupe et le Sommet des chefs d'État de la zone Euro des 11-12-13 juillet rapporte dans #ThisIsACoup - La nuit européenne, comment - vu de Bruxelles - les eurocrates qui ont voulu mettre des cravates à Tsipras ont fini par lui passer la corde au cou.

Nikos Smyrnaios,enseignant-chercheur à l'Université de Toulouse, spécialiste de la socio-économie des médias, se livre dans son article La machine médiatique contre la Grèce à une analyse diachronique du traitement du problème grec par les médias internationaux au service de la légitimation des politiques d'austérité et des recettes  politiques néolibérales.

Éric Toussaint, économiste et fondateur du CADTM, (Comité d'Annulation de la Dette du Tiers Monde) coordinateur scientifique de la Commission d’Audit pour la Vérité sur la Dette Publique Grecque, analyse de manière critique l’attitude de Syriza en ce qui concerne la dette depuis 2010, pour expliquer dans Grèce : pourquoi la capitulation ? Une autre voie est possiblecomment le gouvernement grec en est venu à signer l’accord funeste du 13 juillet 2015. Il présente un plan B portant sur la dette, les banques, l’austérité, la monnaie et la fiscalité.

Rosa Moussaoui, grand reporter au journal L'Humanité, chargée de la Grèce depuis plusieurs années, relate dans Syriza, la gauche fragile l'histoire d'une insurrection électorale écrasée par la finance, du programme de Thessalonique au troisième mémorandum d'austérité.

Stefania Mizara, photographe reporter, s'est illustrée depuis le début de la crise grecque par de nombreux reportages photographiques parus dans différents media, Mediapart, L'Humanité, L'Obs.

Olivier Delorme, historien et romancier, ancien maître de conférences à l’IEP de Paris et auteur de La Grèce et les Balkans, du Ve siècle à nos jours, analyse dans « La Fable du boa et du lapin » comment l’euro a joué et continue à jouer un rôle déterminant dans l’asphyxie économique de la Grèce et tente d’éclairer les raisons pour lesquelles le gouvernement Syriza/ Grecs indépendants s'est condamné lui-même en refusant de trancher ce nœud gordien.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.