mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Le Club de Mediapart ven. 12 févr. 2016 12/2/2016 Dernière édition

Avant de crever, conseils aux accro-nécro - prenez la dose-poème -

Si l'hasard vous mène à la boîte, plus vite que votre hombre, si l'avie vous joue l'entourloupe (coup sec sur la molle chair), que l'âme vous meure et que le corps vous faille, passez chez Prigent, prenez la dose, la douce, la dose de fiel rigolo.

Bref, prenez la tangente, la prigente, celle qu'a raison des pépins de l' insistance.

Prenez l'air de la chambre, désossez le barnum, faites flotter l'corps, calamitez les embarbeurs, chauffez l'coeur, plumez le coq coquet puis restez béant, divenement béé, strictement apaisé, décollé du costard et pas fiérot pour deux balles

- mais vivant -

 

avec quelques uns des : 200 conseils pour un carnaval ; Christian Prigent (extrait de Erreur de la Nature POL)

 

1. Accostez les castars !

2. Embistrouillez bien les carabistrouilles !

3. Mettez l'bazar en place !

4. Faites blinquer les cuivres !

5. Passez les loques à reloqueter !

6. Donnez-vous une baise !

7. Secouez les abattis !

8. Changez de viande !

9. Mettez vos anchois dans l'aisselle au choix !

10. Dépiautez vos peauciers !

11. Zygomatez vos tics !

12. Menducatez vos bulles !

13. Castardez vos costars !

14. Carabinez vos bites trouillardes !

15. Baisez l'placard en masse !

16. Faites cliquer les vrimbes !

17. Cloquez les bosses à reluquer !

18. Bossez-vous une dame !

19. Abattez vos seaux cuits !

20. Viandez vos chambres !

21. Séchez vos minois en léchant du bois !

.....

Et quand l'aurez léché, laissez l'os au voisin, l'en fera un pied de lampe, et les zigues n'y verront que du feu.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

"Vas, vis, meurs et renais!" (Un film russe.)

Sinon : "En ma fin est mon début" (L'Ourobouros, qui est aussi un "temenos", un mantra et une roue au centre vide (forcément vide") "Il faut que je diminue, pour qu'il grandisse" (Quelque part dans "Les Ecritures" (massacrées) ; Jean, le baptiste, peut-être...

Soutenez Mediapart !

Soutien

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert
ABONNEZ-VOUS

Le blog

mots-clés